Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

pratique

pour adhérer au PS, un clic :
logo.jpg 
pétition

question d'éthique
SR-8.07.jpg
météo Maurepas

Recherche

17 juillet 2017 1 17 /07 /juillet /2017 10:12

Fini, le projet de croix de Lorraine pour le jeune nouveau maire UMP, il y a deux ou 3 ans.

Aujourd'hui, c'est un arc de triomphe que va mériter notre ville, grâce au maire LR (Les Républicains). Avec trop de modestie, la presse locale ne lui accorde que "du galon" ; c'est pourtant un honneur considérable qui vient d'être accordé à notre élu !
À l'heure de la refondation des vieux partis, après le grand chamboule-tout lancé par EM, voilà que Gérard Larcher lui-même lâche une de ses couronnes : dans sa 10e circnscription des Yvelines, après la rude défaite de J-Frédéric Poisson comme député, c'est sur le frétillement de la jeunesse que compte le 2e personnage de l'État, président du Sénat, pour ranimer son parti LR. Voilà donc Grégory Garestier consacré nouveau président LR de la plus grande circonscription des Yvelines (1/3 de la surface du département, !)

 

 

triomphe pour le Maire de Maurepas
triomphe pour le Maire de Maurepas
triomphe pour le Maire de Maurepas
triomphe pour le Maire de Maurepas
triomphe pour le Maire de Maurepas
triomphe pour le Maire de Maurepas
triomphe pour le Maire de Maurepas

Inclinons-nous ! De cette nouvelle, espérons que notre maire va tirer de nouveaux pouvoirs et capacités. Par exemple, l'expérience de la piscine de Rambouillet (18 millions d'€) pourrait l'inciter à trouver une solution plus économique pour rouvrir le centre nautique de Maurepas ?
Comme sa vice-présidence de Saint-Quentin-en-Yvelines ne peut que ravigoter la "stratégie commerciale" en centre-ville de Maurepas. Et même, rêvons... si de frôler les sommets gaulistes lui rappelait que la Fête nationale de la France était le 14 juillet ?

En attendant, il fait chaud...

triomphe pour le Maire de Maurepas
triomphe pour le Maire de Maurepas
triomphe pour le Maire de Maurepas
triomphe pour le Maire de Maurepas
Repost 0
25 juin 2017 7 25 /06 /juin /2017 08:49

Ah ! les 50 ans de Maurepas "ville nouvelle"... La célébration en place Riboud, samedi 24 juin, a été surtout une occasion de plus de rassembler les "familles", avec jeux gonflables et barbe à papa. Ç'aurait pu leur être aussi une occasion de connaître l'histoire de leur ville. Mais de l'iceberg sous ce grand soleil on n'aura vu vraiment que les 3 dernières années (2014-2017) - sauf la piscine qui devrait donner un peu de fraîcheur aux Maurepasien·ne·s de tous âges.

Le reportage de TVfil78 n'a pas manqué de donner la parole au jeune maire, sans qu'il évoque beaucoup les 47 années principales de ce jubilé : juste assez pour savoir qu'il est lui-même né à Maurepas, qu'il était heureux d'inviter "l'architecte" et "le sculpteur" du promoteur Riboud.
Précisons qu'il s'agissait de Roland Predieri (90 ans, tout de même !) et de Gérard Ramon, tous deux se réjouissant de s'adresser publiquement - pour la première fois en 50 ans - aux habitants de "leur" ville !

Les grands absents de ces 47 ans ? Les souvenirs de ceux et celles qui ont "fait" la ville de Maurepas. On voit seul Pierre B, de la lumière dans les yeux, évoquer toutes les activités déployées par les premiers habitant·e·s, toute la solidarité de l'époque pour vivre mieux ensemble : lui, aux Bessières, fut entre autres responsable des parents d'élèves FCPE. Au moins ce rappel historique empêche d'oublier l'époque où ils et elles furent nombreux comme lui, l'ami modeste.
Mais qui d'officiel aurait pensé à rechercher d'anciens militants bénévoles des nombreuses associations, enseignant·e·s, commerçants, élu·e·s ? Qui les aurait invités à entourer l'équipe municipale ?
Qui les aurait seulement évoqués, alors que c'est Maurepas d'hier et d'aujourd'hui qui a fourni les éléments d'histoire, sans même que soit cité son ancien nom, le si actif Comité de sauvegarde du Village connu de tous ?

On peut rire aussi de cette exposition de photos, où un service de communication a pu déployer tout son art. Deux par deux, elles sont assemblées pour une comparaison parlante : en haut une photo d'archives, sépia comme il se doit, en bas la couleur et une date : 2017. Car voilà ce qu'il importait de dire : les plus belles années de Maurepas sont les dernières, quitte à rapprocher un coin de parking et le même plus tard avec une voiture rouge. Ainsi la plus belle école de Maurepas est celle qui a été restaurée l'année dernière...

Voilà donc cette video qui s'ajoute aux documents de com de Maurepas TV, belle anthologie de 3 années essentielles !

Maurepas : "Son urbanisme, sa conception est une très bonne chose et une très belle réussite"

(pour conclure l'expo, une paire de photos manquantes) années 70 - 2017 : une vieille piscine pleine d'eau - la même 40 ans plus tard

(pour conclure l'expo, une paire de photos manquantes) années 70 - 2017 : une vieille piscine pleine d'eau - la même 40 ans plus tard

quelques aerçus de cet après-midiquelques aerçus de cet après-midi
quelques aerçus de cet après-midiquelques aerçus de cet après-midiquelques aerçus de cet après-midi

quelques aerçus de cet après-midi

Repost 0
27 juin 2015 6 27 /06 /juin /2015 08:22

L'énumération des fermetures et coupes budgétaires à Maurepas n'a rien à voir avec les départs en vacances. C'est même d'ailleurs pendant que les plus chanceux peuvent partir pendant l'été, que les autres ont le plus besoin des ressources de la ville.
On voit beaucoup moins le nouveau Maire circuler parmi ses concitoyen-ne-s au quotidien - sauf en service commandé de propagande sur le marché, ou en video pour ses cérémonies officielles. Tou-te-s celles et ceux qui avaient cru à l'élection d'un jeune maire pour une ville qui s'endormait depuis des années, tou-te-s ont compris que l'inexpérience et l'idéologie s'imposaient plutôt, avec les soutiens (visibles dans la salle lors des conseils municipaux).

Faut-il rappeler le résumé accablant de toutes les fermetures, régressions, suppressions de crédits ? le plus emblématique bien sûr avec le centre nautique, mais aussi la programmation culturelle de l'Espace Albert-Camus, le Mulot, les colonies de vacances, les Offices municipaux (Loisirs-Culture, Sports), on n'en finirait pas.
Et au bénéfice de la police, de la propreté des rues, du train de vie (et de la retraite) de quelques élus.

Churchill - au temps "du sang, des larmes et de la peine" - à qui l'on proposait de réduire le budget de la culture, répondait :"Mais alors pourquoi nous battons-nous ?!"

C'est ce que redit avec humour le grand François Morel, à propos de toutes les villes soumiees au même traitement d'une certaine droite.

Repost 0
13 mai 2015 3 13 /05 /mai /2015 14:23

La conférence de presse des élu-e-s de gauche a été suivie par plusieurs médias, et des citoyen-ne-s d'opinions diverses ont voulu savoir où en étaient les décisions sur le centre nautique. Les questions sont donc venues aussi bien de la presse, que d'usagers de la piscine. En atteste l'information de TVfil78 dans son JT de lundi dernier :

voilà le genre de rencontre qui incite tout de même le Maire à répondre...

Sous la pression des centaines de signataires de la pétition Maurepas, sans piscine, c'est NON ! M. Garestier n'a pu se contenter de mesures administratives. Il a donc d'abord décidé de rembourser les abonné-e-s et usagers lésé-e-s par l'arrêt total de la piscine ; ne reste qu'un vote en Conseil municipal, promis - comme une preuve supplémentaire de l'imprévision.


TVfil78 en rapportant la rencontre avec les élu-e-s d'opposition, a été aussi recueillir une réponse de M. Garestier - que l'on retrouve en fin de la video ci-dessus.
Mais il comporte un flou, en réponse aux questions précises "une piscine à Maurepas", oui, mais une piscine publique ? et à Maurepas, oui, mais où ?

Faut-il être rassuré-e par la conclusion de l'éditorial du Maire, dans le mensuel municipal Maurepas votre magazine ?

"nous ferons preuve de responsabilité et de vision d’avenir en programmant dès maintenant une étude de faisabilité pour savoir s’il est préférable de réhabiliter l’existant ou de construire un nouveau centre nautique intercommunal."

Cette alternative doit être confirmée, après une parution temporaire en ligne (puis retirée), avant une éventuelle distribution future du magazine dans nos boîtes : rien encore au 12 de ce mois. Un peu de patience dans ce monde d'incertitudes...

Repost 0
8 mai 2015 5 08 /05 /mai /2015 22:12

Martine Fayolle, conseillère municipale, et Ismaïla Wane, conseiller municipal, tiendront une conférence de presse ce matin. (La mairie ne leur a pas répondu après plusieurs demandes d’une salle de réunion municipale).

Les deux élu-e-s du groupe "Maurepas dynamique et solidaire" donneront des informations :
- sur la pétition "Maurepas, sans piscine, c'est non !"
- sur le centre nautique et les différents audits techniques.
Leur message s'adressera à la population et au Maire de Maurepas.

Les deux élu-e-s seront aussi à l’écoute de celles et ceux qui souhaitent un échange.


Rendez-vous ce samedi 9 mai 2015 à 11h, au café "Le Maurepas", au centre-ville face à la mairie.

information à propos de la piscine
information à propos de la piscine
Repost 0
23 avril 2015 4 23 /04 /avril /2015 15:00

Comme les œufs de Pâques que "les familles" étaient invitées à chasser, la municipalité de Maurepas nous sort à l'envi des décisions-surprises - sans doute pour fêter son anniversaire ?

D'abord la fermeture de la piscine, en urgence "pour raison de sécurité" ; mais les citoyen-ne-s ont réagi et sont en train de répondre (pétition au marché et sur facebook : "Maurepas, sans Piscine, c'est NON")

Et maintenant la presse nous fait découvrir la dernière "bonne" surprise : ce mercredi le Maire se réjouit d'une décision de la CDACC, la dernière autorisation donnée à la création du fameux multiplexe cinématographique à Pariwest. C'était, depuis 20 ans, le dada du maire précédent M. Mougeot, faisant fi du Ciné 7 des Sept-Mares. Dada à nouveau enfourché par la nouvelle majorité, ignorant - comme l'ancienne - le soutien qu'apporte la population locale à ces salles de quartier, modernisées par les collectivités publiques (dont la CASQY, Élancourt et... Maurepas). Il a soutenu le recours au projet, sans en dire un mot aux citoyen-ne-s ces derniers mois. Comment ne pas rejoindre la deuxième pétition, appelant au secours du Ciné 7 ?

Où sont les critiques de notre maire actuel quand il était dans l'opposition, puis en campagne électorale ? M. Garestier déplorait les décisions prises sans concertation, sans information à l'opposition.

Tout est oublié ; d'ailleurs le maire soucieux avant tout de communication, a fait faire le ménage sur ses blogs de campagne : amnésie obligatoire sur ses promesses d'avant mars 2014 !
Deux nouvelles priorités : la SÉCURITÉ, et les apparences d'ÉCONOMIES dans le budget 2015 (mais quel rapport avec les 8 salles et 1700 sièges ?)

quand on prétend la ville en faillite, on "économise", on ferme, et on crie à l'insécurité : vive la com !
quand on prétend la ville en faillite, on "économise", on ferme, et on crie à l'insécurité : vive la com !
quand on prétend la ville en faillite, on "économise", on ferme, et on crie à l'insécurité : vive la com !
quand on prétend la ville en faillite, on "économise", on ferme, et on crie à l'insécurité : vive la com !
quand on prétend la ville en faillite, on "économise", on ferme, et on crie à l'insécurité : vive la com !
quand on prétend la ville en faillite, on "économise", on ferme, et on crie à l'insécurité : vive la com !
quand on prétend la ville en faillite, on "économise", on ferme, et on crie à l'insécurité : vive la com !
quand on prétend la ville en faillite, on "économise", on ferme, et on crie à l'insécurité : vive la com !

quand on prétend la ville en faillite, on "économise", on ferme, et on crie à l'insécurité : vive la com !

Repost 0
14 avril 2015 2 14 /04 /avril /2015 09:54
à l'eau, fais-moi peur ! on ferme...

Après d'effrayants tags sur nos murs, c'est l'eau qui nous menacerait... Maurepas est décidément une "petite commune" bien malheureuse, selon son maire.

Cette fois, grands et petits usagers de la piscine ont trouvé porte close ce week-end : M. Garestier venait de décider tout seul que l'établissement était dangereux ; et déclare protéger ses concitoyen-ne-s menacé-e-s. Je ferme, donc je suis... maire.

D'un même élan il a "consulté" les personnels techniques concernés, pris un arrêté municipal de fermeture, l'a fait afficher à la porte close en même temps qu'il faisait distribuer en ville une nouvelle Lettre du Maire pour informer la population. Information ou communication ? allégations trompeuses en tout cas : il prétend avoir la caution de ses oppositions - pourtant dernières informées, quand tout était bouclé. D'ailleurs le papier était déjà imprimé ; un tract de plus aux frais de la commune, quand l'opposition élue - mais sans moyens - devrait pouvoir aussi s'exprimer.

l'arrêté municipal

La Lettre du Maire, d'avril 2015

"la sécurité du public n'est pas négociable !" (GG)

Voilà un sujet grave pour tous les Maurepasien-ne-s, alors que justement ce soir est voté le budget 2015 de la ville. On pourra, à la présentation des chiffres par la majorité, essayer de deviner quel destin attend notre Centre nautique, alors que les comptes du budget primitif flottent curieusement...

Rendez-vous à l'Hôtel de ville, salle du Conseil municipal

ce mardi 14 avril à 19 h 30.

ordre du jour. Conseil du 14 avril 2015

Repost 0