Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

pratique

pour adhérer au PS, un clic :
logo.jpg 
pétition

question d'éthique
SR-8.07.jpg
météo Maurepas

Recherche

27 janvier 2017 5 27 /01 /janvier /2017 23:04

pour trouver un bureau de vote, au 2nd tour des primaires citoyennes,
ce dimanche 29 janvier :
https://ouvoter.lesprimairescitoyennes.fr/

Repost 0
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 13:07

Si vous prévoyez de vous retrouver, d'ici demain matin, dans cette situation,

crash.jpg

inutile de continuer votre lecture...


Dans le cas contraire - où vous avez prévu d'éviter les risques et de continuer de vivre pendant l'année qui suit - vous pouvez suivre ces conseils pour préparer l'avenir.

Votre vie à vous peut dépendre d'un vote politique, si vote (imprévu aujourd'hui) il y a en 2013, au cas exemplaire où un cumulard se déciderait à rendre au moins un de ses tabliers, pour donner une chance à d'autres élus de partager ses mandats.
Vous avez donc encore la possibilité de courir dans votre mairie, avant sa fermeture ce soir, pour vous inscrire sur la liste électorale, ou faire changer votre adresse. Demain il sera trop tard, et des mairies ont prévu votre décision de dernière minute : à Maurepas, mairie ouverte comme d'habitude jusqu'à 17 heures ; à Coignières ouverture de 13h45 à 16h ; le site municipal d'Élancourt ne précise rien. Et questions pour la Mairie de La Verrière, habituellement fermée le lundi après-midi.

(Apportez avec vous votre cate d'identité ou passeport, et une attestation de domicile comme une facture d'eau, gaz, électricité, téléphone fixe, ou quittance de loyer datant de 3 mois maximum.)

Le deuxième conseil s'ajoute à des remerciements : vous qui suivez ce blog DAME devenu DMUP, n'hésitez pas à revenir. L'année 2013 vous permettra de contribuer à quelques changements.

Rendez-vous l'an prochain, et bonne fin de 2012 !

---

Repost 0
Published by henriette - dans Force citoyenne
commenter cet article
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 09:47

Gadin, revers, désaveu, cuisante défaite, voilà pour les commentateurs le bilan du PS au lendemain du premier tour de trois élections législatives partielles : sur les 3 scrutins, la gauche a potentiellement perdu 1 siège au profit de la droite qui reprendra les 3, dans l'Hérault (où une femme députée disparaît - toc pour la parité !), dans les Hauts-de-Seine et le Val-de-Marne.

Question chiffres, il faut bien constater que les candidats UMP ont peu revendiqué leur appartenance de parti. Ils ont misé sur leur notoriété locale, ce qui permet aux deux champions nationaux de continuer à s'entre-tuer en paix : Coillon et Fipé se réjouissent du résultat, que leur tournoi grotesque n'a même pas perturbé. (On doit donc se demander à quoi sert un président de l'UMP ?)

Le chiffre capital, plus petit commun dénominateur aux 3 scrutins, est surtout celui de la participation : 29,4 % dans le Val-de-Marne, 41,54 % dans l'Hérault, 37 % dans les Hauts-de-Seine.
Ajoutée au nombre plus réduit de candidats - refinancer une nouvelle campagne 6 mois plus tard n'est pas à la portée de tous les budgets -, l'abstention permet aussi de constater la réalité du FN : son électorat toujours mobilisé n'a pas fait plus de voix qu'en juin, bien que sa cheffe prétende profiter de la querelle chiffonnière UMP. Personne ne s'en plaindra...

L'abstention peut s'expliquer par plusieurs raisons : l'"image" politique est détériorée par une guéguerre sans gloire, qui dure depuis maintenant trois semaines, sans qu'on en voie la fin à l'UMP/Rump ; la répétition d'une élection ne mobilise jamais les électeurs (mais notre record de 77 % d'abstention n'est toujours pas battu) ; la politique du gouvernement de gauche est impopulaire.

Mais l'abstention relativise aussi quelques résultats. Même si Devedjian avait fait 0,2 % de voix en plus, il ne serait quand même pas élu aujourd'hui : 50,2 % des votants, c'est en fait 18,43 % des inscrits, en dessous du seuil de 25 % exigé pour une élection au premier tour.

Où est la morale de ces histoires ? On peut en trouver plusieurs :

- morale de l'action politique : le candidat à une partielle se situe dans un tout autre contexte que ses collègues déjà élus. Il subit des influences sur lesquelles il ne pèse pas, et dépend de l'actualité.
Pour les candidat-e-s PS aujourd'hui, il faut assumer l'impopularité de mesures gouvernementales : faudrait-il s'abstenir de mesures éventuellement courageuses pour régler des problèmes lourds, vers une réussite à plus long terme, sous le seul prétexte de gagner des élections ? C'est ce qu'a fait le président sorti, en faisant reporter les plans dits sociaux à la charge des gouvernants suivants. Pas de quoi se vanter ! Les patates chaudes sont maintenant un handicap pour Hollande et Ayrault, que le gouvernement assume.

- morale des institutions : deux des députés de juin ont été annulés pour une raison grave, sur laquelle les commentateurs s'attardent peu. Le Conseil constitutionnel a visé les suppléants de Devedjian et de Plagnol, tous deux déjà suppléants au Sénat depuis un an : il est bien dommage que le Code électoral ne soit pas utilisé dès le dépôt d'une candidature, pour refuser de l'enregistrer, ce qui éviterait une annulation et une nouvelle élection plus tard.
Précisons que la candidature au Parlement est incompatible avec une nomination au CESE (Conseil économique, social et environnemental, assemblée consultative de la République)
Et la longue expérience de Devedjian député depuis 26 ans, et Plagnol (seulement 19 ans), ne leur donne pas l'excuse d'une méconnaissance de la loi, qu'ils votent. Le rôle des médias aurait été de le rappeler !

- morale des promesses politiques : cette "expérience" d'élus se double de charges que les électeurs refusent désormais. Les deux annulés n'avaient sans doute pas promis de voter le non-cumul des mandats. Mais quand arriverons-nous à voter en refusant - dans l'isoloir - les cumulards, ce que sont ces deux-là ?

La vie politique continue, quel que soit le résultat final de ces partielles, dimanche prochain. Mais nous pouvons toujours en tirer les leçons, si seulement nous avons des principes...

---------

Repost 0
Published by henriette - dans Force citoyenne
commenter cet article
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 19:39

Arrivée de Toutes les Nouvelles aux abonné-e-s, seulement ce jeudi, avec un jour de retard.
On peut en comprendre la raison à la lecture de la une :

une-TLN-9.5.12.jpg

Il fallait bien 3 jours pour imaginer ce titre !

Avec un grand sens républicain, le journal ramboli-versaillais a trouvé le moyen de ne pas dire qui est le nouveau Président de la République française....

Département gaulois, dans ce que le candidat sortant-battu (mais photographié) nous avait pourtant bien dit être notre pays, la France (et forte, en plus), les Yvelines marquent leur différence : nous n'avons pas élu François Hollande.

Pourquoi cette censure ? Si encore la petite famille Sarkozy avait l'occasion de revenir à La Lanterne, on pourrait comprendre le souci de lui cacher l'atroce vérité ; mais même à l'Élysée, ils le savent...


En une page, l'hebdomadaire régional, incontournable dans la moitié sud des Yvelines, s'est révélé.
On savait bien que dans le titre Toutes est écrit en beaucoup plus petit que les Nouvelles.

On avait bien remarqué l'inégalité de traitement de la campagne électorale entre la droite et la gauche, mais ça n'a rien de nouveau. Et tous les commentaires des résultats cette semaine pourraient avoir été rédigés par des permanents de l'UMP : ils n'ont quand même pas pu changer les chiffres, et ont bien dû interviewer tous les responsables des partis.

Reste la une, un morceau d'anthologie : ils ont osé le déni.

Rappelons donc en exclusivité que François Hollande a été élu Président de la République. Que le canton de Maurepas y a contribué à majorité (55.74 % non mais !).
Et que 333 079 valeureux citoyen-ne-s yvelinois ont voté à gauche, parce qu'ils/elles en ont le droit ; et ils/elles en ont aussi bien des raisons, dans ce département riche en inégalités !

Ces 333 079-là savent ce qu'il leur reste à faire en juin : donner au Président une soilde majorité de députés à gauche, Valérie Pécresse et la droite des Yvelines ne peuvent pas leur voler le changement voté.

---

Repost 0
Published by henriette - dans Force citoyenne
commenter cet article
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 07:23

FH TulleAu lendemain du premier tour de l'élection présidentielle, comment ne pas saluer l'arrivée en tête du candidat désigné par les Primaires citoyennes,  que nous avonc soutenu ? François Hollande, pour la première fois dans une élection au suffrage universel pour l'Élysée, précède nettement le président sortant. Pis encore pour N. Sarkozy, c'est globalement 73 % des électeurs qui l'ont rejeté. Et des électeurs, "intéressés" puisqu'ils ont fait mentir les sondages, au point d'aller voter à près de 80 % - au prix même de la démarche par procuration. Ils l'ont vraiment voulu !

Ce que nous devons appréhender dès maintenant, c'est vraiment la réalité des chiffres, qui reflètent l'état de notre pays : divisé.

 

La défaite de la gauche en 2007 a ouvert la porte du pouvoir à un homme atypique, agité. Mais son prétendu dynamisme n'a pas permis de faire face - comme il le prétend - à "la Crise" qu'il invoque comme excuse à son impuissance.
Le plus gravae était prévisible : l'instauration de la RGPP, la priorité au fric (application anachronique des idées libérales de Reagan et Thatcher), autant de bombes à fragmentation introduites dans la société française. Ce quinquennat a continûment, délibérément, divisé les Français, les a dressés les uns contre les autres par catégories.

Le cynisme est donc caractérisé quand ce Président, au terme de son quinquennat assumé très à droite, invoquait à la Concorde "le Peuple de France !" et en appelle aujourd'hui à "l'amour de la Patrie". Toujours cette escroquerie langagière, toujours ces mots travaillés pour blesser les gens de ce pays.

NS aura fort à faire maintenant qu'il tout a fracassé - y compris la Droite qu'il prétendait unir : détesté de tous, il aura du mal à se dépétrer du piège que lui réserve celle qu'il feint d'amadouer.

François Hollande veut "une belle victoire" rassemblant les Français. Tout au long de la campagne (un long parcours depuis un an), il a gardé le cap qu'il s'est donné, celui  de la volonté de restaurer notre pays, que son adversaire du second tour a dévasté.

 

résultats dans les bureaux de vote de Maurepas

(provisoires, à préciser)

Presid-2012-1-Mps.jpg

------

Repost 0
Published by henriette - dans Force citoyenne
commenter cet article
9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 11:17

Ce mois de janvier aura été marqué pour nous par le départ d'un militant courageux, longtemps Secrétaire de la section Les Essarts-Auffargis, André PARIENTY. Il avait dû abandonner sa fonction pour raisons de santé, et au moins deux cents de ses camarades et ami-e-s entouraient sa famille pour un dernier hommage, ému et chaleureux, le 27 janvier. Saluons aussi la présence de conseillers municipaux de droite : entre personnalités de qualité, le respect républicain n'est pas un vain mot.

Andre-P.-10e.jpgAprès une vie militante très riche de souvenirs, liés à ses références à Pierre Mendes France et Michel Rocard, André ne nous a pas quittés sans nous encourager à continuer vers ce qu'il espérait tant : la victoire de la Gauche en mai ! et nous penserons à lui pendant ces dernières semaines de campagne pour notre candidat.


Il respectait Ségolène Royal en qui il avait mis ses espoirs dès 2005, et il n'était pas tendre envers ceux/celles qui avaient provoqué les échecs injustes de 2007 et des Primaires. Mais comme l'ancienne candidate, il avait spontanément aussi reporté son vote sur François HOLLANDE.

C'est donc en pensant à lui que nous avons participé à l'Assemblée générale de Désirs d'Avenir ce samedi à Paris. Des salles combles ont accueilli les animateurs et militants autour de Ségolène Royal, qui a été réélue comme présidente de l'association.

AG-DA-Paris-4-fev-2012.jpg

Et c'est donc comme si André était toujours à nos côtés que nous reprenons la campagne de la présidentielle, en prévoyant des événements qui seront annoncés sur notre circonscription, la seule de gauche dans les Yvelines.

-----------

Repost 0
Published by henriette - dans Force citoyenne
commenter cet article
16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 21:50

 

C'est avec bonheur, semble-t-il, que les citoyens de gauche sont venus plus nombreux encore, voter pour le deuxième tour ce dimanche.

Le soleil ne les a pas éloigné-e-s des bureaux de vote. On dirait plutôt que le vote au premier tour - favorisant les rencontres sympathiques - leur avait donné envie d'y repasser à nouveau, même vite, pour renforcer leur vote, pour manifester leur désir de changement en 2012. Selon leurs dires, l'impossibilité de voter par procuration, a réduit la partiicipation : obligations familiales, déplacements programmés, certains qui étaient venus au premier tour n'étaient pas disponibles au second - et l'inverse aussi.

Il faut donc en tenir compte en lisant les tableaux de résultats dans les bureaux de vote citoyens : la hausse en pourcentage* de participation comprend donc cette partie de renouvellement. Si bien qu'avec les deux tours, l'ensemble des électeurs et électrices dépasse le nombre des participants de ce dernier dimanche.

 

RÉSULTATS DE MAUREPAS

tableau PC2-Mps-16.9.11-copie-1


 

RÉSULTATS DE COIGNIÈRES

tableau-PC2-Coign-16.9.11-copie-1.jpg

------

Repost 0
Published by henriette - dans Force citoyenne
commenter cet article