Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

pratique

pour adhérer au PS, un clic :
logo.jpg 
pétition

question d'éthique
SR-8.07.jpg
météo Maurepas

Recherche

11 mai 2017 4 11 /05 /mai /2017 22:49
résultats du dépouillement par bureaux de vote à Maurepas (2nd tour)

résultats du dépouillement par bureaux de vote à Maurepas (2nd tour)

c'est donc M. Emmanuel Macron qui est arrivé en tête du scrutin à Maurepas, avec un pourcentage supérieur au résultat national qui l'a fait élire Président de la République française.

% des voix obtenues par les deux candidats du 2nd tour

% des voix obtenues par les deux candidats du 2nd tour

Repost 0
25 avril 2017 2 25 /04 /avril /2017 21:52
résultats du dépouillement par bureaux de vote à Maurepas (1er tour)

résultats du dépouillement par bureaux de vote à Maurepas (1er tour)

Repost 0
9 décembre 2015 3 09 /12 /décembre /2015 00:40

Après un affichage fantaisiste au soir du scrutin, le dimanche 6 décembre, voilà les vrais chiffres par bureaux de vote de Maurepas.

Difficile de comparer avec des scrutins précédents : il devient urgent que le site municipal s'enrichisse de données, comme promis pour une "ville numérique".....

Mais pour ce 1er tour :

liste Pécresse : 30,12 % moins de 10 % :

liste Bartolone : 27,44 % liste écolo Cosse : 7,51 %

liste FN : 18,26 % liste PCF Laurent : 4,96 %

Repost 0
23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 22:48

Résultats du premier tour des Départementales. La première journée de ce scrutin a épargné la gauche dans le canton de Maurepas : malgré des candidatures dispersées entre DIV peu compréhensibles, l'arrivée de ce premier tour a démenti les sondages aventureux, prédisant le triomphe du FN.

Emblématique du débat politique dans les Yvelines, le dimanche 29 mars verra l'affrontement classique droite-gauche : le binôme UMP Rossetti-Vandewalle est arrivé en tête, seul à avoir franchi la barre de 12,5 % (19,2 % des inscrits), et il se retrouve face au binôme PS Mercier-Wane, sans risque de triangulaire.

Écartés, les candidat-e-s du FN ne sont en tête dans aucune des 16 communes. Leur plus gros score est à Maurepas, où V.Tixier a dû bénéficier des sympathies de sa scolarité - cas rare parmi les candidatures FN, le plus souvent incongrus dans de nombreux territoires. Mais son bilan connu s'arrête là...
Le binôme a tout de même accédé au deuxième rang au Mesnil-Saint-Denis, à Lévis-Saint-Nom, Dampierre, Toussus-le-Noble, Senlisse, Saint-Lambert, Milon-la-Chapelle - soit des villages de quelques centaines d'électeurs (à l'exception du Mesnil-Saint-Denis, un peu plus de 5000).
Rien qui corresponde au profil des populations conquises par l'extrême-droite, qu'on désigne habituellement comme isolées ou déshéritées.

Bien sûr la droite conservatrice yvelinoise arrive en tête partout - sauf à Coignières, où a grandi Ismaïla Wane. Mais les résultats des deux élus sortants sont cohérents avec leur activité.; et cohérents aussi avec les communes les plus importantes en population, dans l'agglomération urbaine de SQY.

Les électeurs n'oublient pas où se sont faits les grands choix : au Conseil général sortant, où le juene élu socialiste est parvenu à influencer des décisions de la majorité de droite, pour des subventions en faveur de l'emploi, par exemple, et pour l'action sociale. À l'inverse, M. Vandewalle a symbolisé l'opposition au prolongement de l'A12, en défaveur de la déviation des communes riveraines de la RN 10. La décision finale du ministre Perben, influencée par le Consel général, avait ignoré alors toutes les considérations sociales. De quoi créer un fossé entre des populations qu'il vaudrait mieux rapprocher, tant sont grandes les inégalités.

la gauche vers le second tour, de Maurepas à Senlisse

on peut retrouver plusieurs candidats sur http://www.tvfil78.com/videos/parole-de-candidats-maurepas/

Repost 0
16 février 2015 1 16 /02 /février /2015 14:34
conférence de presse de présentation des candidat-e-s

conférence de presse de présentation des candidat-e-s

Repost 0
26 mai 2014 1 26 /05 /mai /2014 08:34

Ile-de-France : 15 sièges

abstention : 56.87 % (au niveau national : 57.04 %)

• liste UMP Alain Lamassoure : 21,72 % - 4 sièges

Alain Lamassoure

Rachida Dati

Philippe Juvin

Constance Le Grip

• liste FN Aymeric Chauprade : 17,31 % - 3 sièges

Aymeric Chauprade

Marie-Christine Boutonnet

Jean-Luc Schaffhauser

• liste PS-PRG Pervenche Berès : 14,31 % - 3 sièges

Pervenche Bérès

Guillaume Balas

Christine Revault

• liste MoDem-UDI Marielle De Sarnez : 11,82 % - 2 sièges

Marielle de Sarnez

Jean-Marie Cavada

• liste EELV Pascal Durand: 9,48 % - 2 sièges

Pascal Durand

Eva Joly

• liste Front de Gauche (FG) Patrick Le Hyaric : 6,55 % - 1 siège

Patrick Le Hyaric

soit 8 hommes / 7 femmes (soit presque la parité, grâce à deux listes menées par des femmes)

Repost 0
25 mars 2014 2 25 /03 /mars /2014 18:24

résultats non publiés par le site municipal

Repost 0
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 11:50

Un ancien président de la République attire l'attention de tout le pays sur son triste sort. Mais il semble oublier que l'actualité de ce week-end est plutôt un exercice démocratique auquel sont appelés les citoyennes et citoyens de toutes les communes de la République.

Oublierait-il les électeurs de son parti, qui ont le droit de se faire entendre, pour cs dernières heures de campagne ?

Car ce scrutin est particulièrement important.

Ce sont les premières élections communautaires : nous voterons tous au suffrage direct pour désigner les délégué-e-s à notre CCE (Communauté d ecommunes des Étangs), où nous venons juste d'entrer.
La transparence de cette désignation est nouvelle, alors que nous avons déjà des délégués, sans compte rendu ni information sur le site municipal (à part une photo peu parlante). Mais la liste Notre ambition pour Maurepas a déjà pris contact avec nos ami-e-s élu-e-s de la CCE aux Essarts-le-Roi et au Perray-en-Yvelines.

Mais nous avons aussi des perspectives de coopération – indispensable - avec la CASQY, enfin, comme est venu le confirmer à Maurepas son président Robert Cadalbert, lors de la réunion publique du 17 mars.

Ces élections appliquent aussi la parité pour la première fois dans des petites communes (1000 habitants et plus) : cela vaudra plus de femmes dans les intercommunalités (souvent majoritairement masculines jusqu’à aujourd’hui), mais aussi parmi les élu-e-s qui voteront en septembre pour le renouvellement du Sénat. Si cela pouvait inciter les partis à présenter plus de candidatEs, pour qu’il y ait plus de sénatrices !

L'enjeu des 23 et 30 mars est donc encore plus original que les précédentes élections municipales. Et pour une ville qui souhaitait tellement sortir de son isolement regrettable, c'est vraiment l'occasion de le confirmer.

Par notre vote de gauche, pour dire "notre ambition pour Maurepas" dans un scrutin serré, alors qu'il sera difficile d'émerger parmi sept listes !

Et puisque ce blog n'éditera plus un mot sur la campagne à partir de ce soir à minuit.... rendez-vous à dimanche (après le dépouillement).

---

ne nous laissons pas voler une campagne citoyenne
Repost 0
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 01:00
réunion publique de Notre ambition pour Maurepas
Ce lundi, la liste conduite par Ismaïla Wane conclut sa suite de réunions publiques par une invitation à la mairie de Maurepas : citoyennes et citoyens de la ville, à quelques jours du premier tour des élections, seront accueillis par l'équipe de Notre ambition pour Maurepas.

On pourra interroger les candidat-e-s et entendre le soutien des élu-e-s et responsables de partis de gauche : pour le PCF, Julien Iborra, Secrétaire départemental des Yvelines, et pour le PS son homologue Sandrine Grandgambe (également conseillère régionale).

Nous rencontrerons aussi la seule sénatrice socialiste de notre département, Catherine Tasca. Et la présence de Robert Cadalbert aura une force symbolique : le président de la CASQY tient ainsi à cautionner la volonté partagée d'accéder un jour à l'intercommunalité la plus évidente pour Maurepas.

En effet, l'intégration à la CCE (Communauté de communes des Étangs) est admise comme un fait concret. Les élections des 23 et 30 mars sont à la fois municipales et communautaires : pour la première fois nous allons élire directement des délégué-e-s qui siégeront aux côtés de leurs collègues des Essarts-le-roi, du Perray-en-Yvelines et des Bréviaires.
Mais aussi, comme les habitant-e-s l'ont exprimé dans toutes les rencontres de cette campagne, le cadre de vie quotidienne est plus souvent celui de Saint-Quentin-en-Yvelines, qui semble un objectif à plus long terme. Le manque de cohérence de ces dernières années a conduit notre ville à la situation actuelle, alors que les adjoints de la majorité sortante mènent aujourd'hui des listes sur des lignes un peu contradictoires...
Le 1er adjoint de 2008 (alors MoDem auprès d'un maire DVG) avait pour attribution spéciale de conclure l'entrée de Maurepas dans la CASQY : en 2014 on peut juger de son bilan alors que, passé à l'UDI et dans l'opposition il y a seulement quelques mois, M. Le Guérinel n'ose même plus en parler... Des troubles de mémoire, peut-être ?

Le plus récent 1er adjoint, qui lui a succédé, est plus logique avec lui-même :M. Chappat ayant entretenu des relations exécrables avec tous les élus socialistes des environs, refuse l'idée même d'un retour vers Saint-Quentin et promet de s'accommoder mieux du nouveau cadre intercommunal. Mais alors, comment peut-il se prétendre le successeur naturel du maire sortant, M. Mougeot qui déplore l'échec de ses démarches vers la CASQY ? Comprenne qui pourra...

Cette soirée sera donc l'occasion de rappeler l'importance de ce premier vote intercommunal, qui scelle de nouvelles solidarités avec les communes voisines : des compétences de la commune vont être partagées avec les communes des Étangs - recettes et dépenses ; et le projet de solidarité de la liste de gauche de Maurepas sera porté à plusieurs communes (pera se faire aussi tite enfance, développement économique par exemple).
Tandis qu'une entente devra s'instaurer encore plus largement sur les transports, la CCE at la CASQY étant riveraines de la RN 10 et de la même ligne SNCF.


Voilà de riches sujets de débat, d'où l'environnement ne peut être absent.

_______

Repost 0