Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

pratique

pour adhérer au PS, un clic :
logo.jpg 
pétition

question d'éthique
SR-8.07.jpg
météo Maurepas

Recherche

23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 22:48

Résultats du premier tour des Départementales. La première journée de ce scrutin a épargné la gauche dans le canton de Maurepas : malgré des candidatures dispersées entre DIV peu compréhensibles, l'arrivée de ce premier tour a démenti les sondages aventureux, prédisant le triomphe du FN.

Emblématique du débat politique dans les Yvelines, le dimanche 29 mars verra l'affrontement classique droite-gauche : le binôme UMP Rossetti-Vandewalle est arrivé en tête, seul à avoir franchi la barre de 12,5 % (19,2 % des inscrits), et il se retrouve face au binôme PS Mercier-Wane, sans risque de triangulaire.

Écartés, les candidat-e-s du FN ne sont en tête dans aucune des 16 communes. Leur plus gros score est à Maurepas, où V.Tixier a dû bénéficier des sympathies de sa scolarité - cas rare parmi les candidatures FN, le plus souvent incongrus dans de nombreux territoires. Mais son bilan connu s'arrête là...
Le binôme a tout de même accédé au deuxième rang au Mesnil-Saint-Denis, à Lévis-Saint-Nom, Dampierre, Toussus-le-Noble, Senlisse, Saint-Lambert, Milon-la-Chapelle - soit des villages de quelques centaines d'électeurs (à l'exception du Mesnil-Saint-Denis, un peu plus de 5000).
Rien qui corresponde au profil des populations conquises par l'extrême-droite, qu'on désigne habituellement comme isolées ou déshéritées.

Bien sûr la droite conservatrice yvelinoise arrive en tête partout - sauf à Coignières, où a grandi Ismaïla Wane. Mais les résultats des deux élus sortants sont cohérents avec leur activité.; et cohérents aussi avec les communes les plus importantes en population, dans l'agglomération urbaine de SQY.

Les électeurs n'oublient pas où se sont faits les grands choix : au Conseil général sortant, où le juene élu socialiste est parvenu à influencer des décisions de la majorité de droite, pour des subventions en faveur de l'emploi, par exemple, et pour l'action sociale. À l'inverse, M. Vandewalle a symbolisé l'opposition au prolongement de l'A12, en défaveur de la déviation des communes riveraines de la RN 10. La décision finale du ministre Perben, influencée par le Consel général, avait ignoré alors toutes les considérations sociales. De quoi créer un fossé entre des populations qu'il vaudrait mieux rapprocher, tant sont grandes les inégalités.

la gauche vers le second tour, de Maurepas à Senlisse

on peut retrouver plusieurs candidats sur http://www.tvfil78.com/videos/parole-de-candidats-maurepas/

Repost 0
20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 16:13

La date du premier tour des élections municipales approche, et le canton de Maurepas, qui a changé de frontières, va choisir deux conseiller-e-s départemental-e, en binôme. Les campagnes électorales dans les médias laissent mal voir les vrais enjeux, et anticipent un peu trop les résultats en politique nationale.

Pourtant, à voir les candidat-e-s des Yvelines, les arguments de gauche sont tous cohérents. On peut les rappeler, sous forme de memento :

- La force de cette élection est la démocratie : loi de gauche, la parité va permettre l'élection de 21 femmes et 21 hommes. Du jamais vu, qui permettra enfin une représentation citoyenne plus juste de la population. Ce scrutin nouveau est révolutionnaire, unique en France.

- La représentation par chaque conseiller-e départemental-e sera enfin plus juste, lui donnant une voix plus équilibrée dans les votes à Versailles. Le canton de Maurepas (aujourd'hui 71 756 habitants, au lieu de 71 756) n'a guère changé, mais celui de Viroflay dont la voix pesait moins de 16 000 h, en représentera environ 4 fois plus dans les futurs votes. Inégalité et injustice enfin réduites !

- Ces votes au Conseil départemental (et non plus "général", c'est plus clair) représentent des décisions et des choix qui nous concernent tou-te-s dans notre vie quotidienne, sans que nous nous en apercevions. Nous devons être vigilant-e-s dans l'élection puis l'action des 42 conseillèr-e-s. La majorité de droite des Yvelines ne pourra être changée, mais la Gauche doit faire contrepoids !

- La Droite fait semblant de ne pas connaître les "compétences" de cette nouvelle assemblée. C'est pour nous laisser dans l'ignorance des choix qu'elle fera. Pourtant on sait déjà ce qu'elle ne faisait pas, et elle n'en fera pas plus.

- Action sociale dans l'aide aux plus démunis, aide à l'enfance et à la jeunesse en difficulté, politique de santé publique, action culturelle pour tous, financement des collèges (y compris transports et cantine), des pompiers, choix pour le logement social, choix des équipements de transports... Très souvent l'action sociale de votre commune dépend en fait du département. Voilà des financements à prévoir, avec des investissements importants. C'est ainsi par exemple que le CG des Yvelines a refusé par exemple le prolongement de l'A12, nous condamnant aux embouteillages. (Yves Vandewalle a pesé lourd dans le débat public de 2006, avec ses populations privilégiées).

- Les poids politiques les plus réactionnaires influencent la politique de santé dans notre département : Boutin, Poisson, Myard, etc se sont illustrés dans les médias. De sorte que les politiques de planning familial ne doivent jamais les contrarier : difficile de trouver des centres d'IVG dans les délais, grâce à cette influence ! Inutile de rappeler "la manif pour tous" de triste mémoire, si bien implantée chez nous... Même les élus plus jeunes en se portant candidats cautionnent ces choix : Garestier élu maire à Maurepas en a déjà donné des preuves.

- Le conservatisme de la majorité des Yvelines se traduit dans les chiffres : 3e département le plus riche de France, 98e pour les investissements - pour ne pas peser sur les impôts des plus grandes fortunes installées chez nous. Une véritable honte d'égoïsme politique, au nom d'une gestion en "bon père de famille" : aucun emprunt d'investissement !

- Pour finir en résumant : dans la France entière, nous sommes connus pour notre Conseil général et les "difficultés" judiciaires de son président, Conseil qui l'a laissé manœuvrer après condamnations, en le réélisant président. Sans vergogne. Voilà comment nous sommes représentés, sans que les élus de droite en paraissent troublés dans leur pudeur morale.
Comment s'abstenir quand le vote des citoyen-ne-s devrait condamner de tels élus ?

D - 2 : memento pour voter dimanche
D - 2 : memento pour voter dimanche
D - 2 : memento pour voter dimanche

Bien sûr il ne faut pas s'abstenir dimanche, car le premier tour est essentiel !
Face à une droite en désordre, quand la candidate extrême finit un débat sans avoir pu utiliser tout son temps de parole - faute de savoir quoi dire... Nous devons permettre à Christine Mercier et Ismaîla Wane d'arriver au second tour le 29 mars, pour apporter leur expérience de gauche au Conseil départemental : question de solidarité et d'efficacité !

Repost 0
12 mars 2015 4 12 /03 /mars /2015 09:43

Voilà qu'approche le premier tour des élections départementales, ce dimanche 22 mars.
Se posent quelques questions pratiques, auxquelles il est facile de répondre.

C'est à voir la fréquentation de ce modeste blog que la principale question apparaît. Autant la formuler clairement : comment voter en cas d'absence ou d'empêchement au 1er, au 2ème, aux deux tours du scrutin ? Éliminons tout de suite le vote par correspondance, qui n'existe plus dans les votes publics républicains. Reste le vote par procuration. Vote qui se prépare, et la fin de cette semaine est sans doute le meilleur délai.

Comment vote-t-on par procuration ? On commence d'abord par choisir une personne de confiance, parmi ses amis-e-s inscrit-e-s dans la même commune, pas forcément le même bureau de vote ; on s'assure qu'elle sera présente et pourra voter au jour dit ; et qu'elle est décidée à voter comme vous le souhaitez (et aussi convaincue que vous, pour plus de certitude).

Bien sûr les règles officielles sont tout à fait accessibles sur des sites officiels, bien connus.

Mais notre blog DAME se sent tout fiérot de servir de référence. Au moment d'écrire cet article pratique aujourd'hui, inutile de perdre de temps : il est déjà rédigé, et abondamment consulté par toutes celles et ceux qui recherchaient ces renseignements. Vous pouvez le retrouver , avec tous les détails ; courez-y !

Ajoutons-y des remerciements aux organismes officiels qui ont mis leurs sites à jour ; de sorte que tous les liens inscrits dans notre article sont valables sans modification 3 ans plus tard !

les documents à utiliser

les documents à utiliser

Sans attendre la dernière minute - et sans risquer des retards dans les courriers - le plus simple est d'aller très vite au commissariat pour cette simple formalité. C'est la certitude de pouvoir remplir son droit, son devoir citoyen.

Dans la période actuelle, ce rôle des citoyens responsables est essentiel : pour une meilleure démocratie, vous pouvez également convaincre vos entourages (en famille, au travail, dans votre quartier) de ne pas oublier de voter ! L'abstention est un moyen de fausser la représentation des électeurs-électrices par pourcentage : 50 % d'abstention, c'est une division par 2 des résutats pour chaque parti.
Voter est sans doute la meilleure façon d'affirmer la volonté des électeurs, de démentir des "résultats" prophétiques annoncés par des sondages.

Quant au choix politique, c'est vous qui le faites ; et vous pouvez même nous lire... À bientôt !

 

Repost 0
6 mars 2015 5 06 /03 /mars /2015 22:27

La révolution démocratique, nous l'avons vue, est dans l'imagination : voilà qu'elle permet aux femmes d'arriver plus nombreuses dans les Conseils départementaux. Les Conseils généraux ont fait leur temps, où nous avons vu si peu d'élues : 15 % une honte pour la France, un pourcentage qui ne pouvait augmenter avec ce vote de notables, coupés du monde de tous les jours.
Les Yvelines nous ont habitués à ces hommes de pouvoir, qui en imposaient par leur présence dans les inaugurations, pour couper solennellement des rubans dérisoires... Regroupés entre eux dans l'exécutif du Conseil (la Commission permanente), ils étaient un président et 10 vice-présidents, tous mâles !

Quelques femmes conseillères, souvent candidates choisies dans l'entourage des hommes politiques ; celles qui mènent une vie ordinaire, entre travail et famille, n'arrivaient pas à se faire élire. C'est pourtant le monde qu'elles représentent qui subit le plus les inégalités de ce département : pas assez de logements, trop chers, frein aux aides sociales que la droite des Yvelines (4e département de France en richesses) ne juge pas nécessaires.

Inutile de décrire ici le fossé entre les grandes fortunes qui y résident, et les zones d'emplois sinistrés. Le Conseil général ne juge pas utile d'y porter remède : il suffit d'écouter son vice-président VandeWalle dans le débat entre candidats du canton de Maurepas. Tout est dit, sur un ton versaillais, bien "convenable". Leur grand jeu dans le bilan de ces dernières années, a été de faire tourner le siège du président, fauteuil passé de Pierre Bédier (condamné) à Alain Schmitz, qui le lui a rendu en espérant devenir sénateur...

En face, un élu d'opposition socialiste, sortant avec un bilan de 7 ans - ce qui lui permet de faire un constat : c'est un groupe de gauche, face à la majorité, qui a poussé à quelques changements. Et, encore jeune, Ismaïla Wane, sait bien maintenant ce que pourraient faire des élus de gauche. On peut espérer qu'il sera réélu pour continuer au moins un mandat supplémentaire.
Il aura un atout de plus : la découverte qu'il a faite seul de son canton, dans son département, cette découverte sera plus efficacement prolongée par une action. Désormais le canton de Maurepas aura deux élu-e-s : une et un ; de quoi connaître à deux la population et le terrain, de quoi réfléchir à deux aux solutions, de quoi peser à deux dans le débat face à la droite. L'expérience municipale et communautaire de Christine Mercier à Magny-les-Hameaux (dans la CASQY) en fait la candidate idéale.

Dans cette video, le débat politique est intéressant. Mais nous découvrons aussi la réalité de ce qui sert d'épouvantail dans les médias : la candidate du Front national dans notre canton. À faire découvrir autour de soi : ça vaut la peine !

Alors, la vraie révolution démocratique que le gouvernement PS a apportée, donnons à la gauche les élu-e-s qui sauront la faire vivre au quotidien : élisons deux socialistes pour le canton de Maurepas

Après un débat intéressant sur ce qu'apportera la nouvelle parité, la candidate FN est invitée à parler. Aie... Quant à son programme, on frôle le pathétique !

Ce premier débat est une entrée en matière, et la campagne ne fait que commencer. Posez vos questions, interpelez, pour pouvoir voter !

Repost 0
27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 10:22

Comment ne pas se réjouir de ce rassemblement de candidats d'un nouveau genre ?
pour la première fois dans les départements, à la différence des écrans TV et photos politiques habituelles, on voit ensemble des femmes et des hommes !

des départementales pour la démocratie

Quant à ceux qui prétendent que cette gauche ne change rien... montrez-leur solennellement que c'est faux. C'est le Président socialiste qui a voulu la parité entre femmes et hommes, l'égalité réelle, une modernisation de la vie politique, grâce à un mode de scrutin original.

Dites autour de vous que c'est un vrai changement, pas une hypothèse .
Dites que ce n'est pas la droite qui l'a fait.
Dites que de nouveaux élu-e-s nous représenteront mieux, nous la société diverse des citoyen-ne-s.

Comprenez que, pour une première élection, il a parfois été difficile de trouver des femmes volontaires pour cette bataille qu'on pressent rude pour la gauche ; mais qu'il faut les encourager dans cette première étape vers le renouvellement.

Elles n'étaient que 6 femmes élues dans les Yvelines, à côté de 33 hommes conseillers généraux sortants. Elles seront 21 - ils seront 21 !

Regardez les affiches de la campagne : ça se voit !

Et... courage les filles !

des départementales pour la démocratie
Repost 0
16 février 2015 1 16 /02 /février /2015 14:34
conférence de presse de présentation des candidat-e-s

conférence de presse de présentation des candidat-e-s

Repost 0