Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

pratique

pour adhérer au PS, un clic :
logo.jpg 
pétition

question d'éthique
SR-8.07.jpg
météo Maurepas

Recherche

3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 07:29

Poisson en couleur crevette, entre hommes, des vrais

Il ne va plus se sentir, notre Poisson ! l'allergie de notre député contre sa bête noire, la prétendue "théorie du genre", vient d'être bénie par le pape François lui-même, baptisée "colonisation idéologique".

De quoi parier qu'il libérera enfin un peu ses convictions dans les campagnes rambolitaines : que ses électeurs sachent enfin qu'il n'est pas seulement un brave élu local cumulard, mais surtout l'héritier des phobies de sa mère spirituelle, la bonne Mme Boutin - sans même parler de ses relations avec le criminel de guerre Bachar El Assad.

Car on doit bien reconnaître que la 10e circonscription des Yvelines a souvent réussi l'exploit de se faire représenter par de prétendus bons-chrétiens démocrates : c'était l'étiquette de Christine Boutin - après des changements selon les circonstances du moment - et c'est l'étiquette de Jean-Frédéric Poisson, successeur et président de leur parti-cule PCD. Le programme de ce groupe très-à-droite est particulièrement réactionnaire, hostile à ce qu'ils appellent "la théorie du genre", proche aujourd'hui du mouvement "Manif pour tous", et toujours proche de l'"Alliance VITA", donc toujours anti-IVG. Mais pendant les campagnes législatives, leurs électrices pouvaient tout ignorer de ces combats : combien - peu informées - ont découvert plus tard que C. Boutin était anti-IVG et qu'elle conspuait gravement Simone Veil ! Ce que savait toute la France en dehors des terres de G.Larcher... et que ces femmes n'auraient pu encourager.

Maintenant que le Pape a, hélas, fait l'honneur de consacrer le combat des cathos intégristes contre la loi française permettant le mariage pour tous, leur bataille d'arrière garde contre l'égalité-femmes-hommes, leur soutien paradoxal à l'homophobie - quelles belles campagnes cela nous promet !

D'abord la Primaire de la Droite et du Centre : Jean-Frédéric Poisson y est candidat à double titre. Comme président d'un parti (pas vraiment centriste...), le PCD, il est dispensé de présenter les parrainages qui sont obligatoires pour candidater au parti de LR (Les "Républicains"). Double chance : le PCD étant membre de LR, il échappe pourtant à ce qui est imposé à ses concurrents ; il aurait sans doute eu du mal à convaincre 250 élus, dont au moins 20 parlementaires, et 2 500 adhérents du parti qui le fait élire...

Puis viendra la campagne des législatives 2017, au cas où JFP ne serait pas désigné pour briguer l'Élysée... Nous aurons beaucoup à dire, dans cette éventualité : le candidat rambolitain devra bien livrer le fond de son cœur aux électrices et électeurs qui le connaissent si peu - sauf quand il arrose ses associations préférées.. Mais on voit si peu le député, du côté de Maurepas...

François et son petit Poisson
Repost 0
Published by henriette - dans genre Poisson Hassad Boutin
commenter cet article