Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

pratique

pour adhérer au PS, un clic :
logo.jpg 
pétition

question d'éthique
SR-8.07.jpg
météo Maurepas

Recherche

9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 18:36
"Le président LR du Sénat, met en garde contre une large victoire du parti d'Emmanuel Macron aux législatives, qui priverait le pays d'une vraie opposition.
À deux jours des législatives, Gérard Larcher (...) s'inquiète d'une très large victoire de la République en marche (LREM) aux législatives."

Le Parisien découvre que le deuxième personnage de l'État se fait du souci pour la démocratie. Et il a de quoi être inquiet, à entendre les électrice·teur·s dans la rue ou à travers les sondages.

En ne considérant que les deux circonscriptions les plus proches, les habituels champions de son camp paraissent bien en difficulté. Jean-Michel Fourgous, le fantasque maire d'Élancourt, dans la 11e circo, se voyait bien récupérer son siège - à la faveur d'une défaite qu'il annonce à Benoît Hamon, le député (encore PS) sortant.
Mais tout n'est pas si simple, car la gauche s'est révélée très forte pendant la présidentielle, surtout à Trappes : moins même le candidat du PS que celui des Insoumis de Jean-Luc Mélenchon. Il est difficile d'en faire φ !
L'élection du LR dans la 11e reste donc très hypothétique.

Pire cauchemar encore dans la 10e : Jean-Frédéric Poisson, celui qui se revendique des Républicains (le parti de Larcher) se vante d'être candidat  LR-UDI. Mais la primaire de la présidentielle a révélé à la France entière sa véritable personnalité, image qui va lui faire perdre les voix centristes !
Pourtant, comment contester Poisson quand on voit surgir face à lui la jeune et médiatique élue LR de Magny-les-Hameaux, soudain porteuse de l'étendard EM ? Aurore Bergé, qui combattait Emmanuel Macron en soutenant Fillon puis Juppé, est maintenant éblouie par le nouveau président de la République (celui dont Larcher est maintenant le second !). C'est donc elle qui est donnée gagnante de la législative, dans ce fameux "duel à droite" ?...

Rassurons donc l'omnipotent président du Sénat, maître LR du Sud-Yvelines :
Ce ne sera pas forcément un grand chelem Macron qui va prendre les Yvelines.
Mais quel mal y aurait-il à voir un grand chelem Macron ? la mort de la démocratie par manque d'opposition ?

Ce n'était pourtant pas une inquiétude lorsque - à chaque nouveau scrutin - la droite annonçait par voix de presse qu'elle gagnerait le grand chelem. Le pari a même été gagné depuis 2015, puisque M. Bédier préside un Conseil départemental où siègent 42 élu·e·s de droite sur 42 sièges.
C'est ainsi qu'avec Devedjian ils ont décidé de fusionner leurs deux riches départements, Hauts-de-Seine et Yvelines.

En toute démocratie ? Ce n'est pas ce qu'ont compris les participants aux diverses réunions de campagne socialiste dans la circonscription, ce qu'ils rapportent...

incertitudes entre députés élus et opposition

Qui a entendu M. Larcher protester contre l'exercice du pouvoir départemental sans que les électeurs de gauche puissent se faire entendre,  puissent participer ?
A-t-il protesté quand des mairies LR (Maurepas, par exemple) ou des Communautés d'agglomération (SQY, Rambouillet Territoires) privent d'expression leurs oppositions de gauche ?

Rassurons M. Larcher : ce n'est pas forcément la candidate LREM, Mme Bergé, qui vaincra M. Poisson.
Il y a d'autres voix dans la 10e circonscription, entre Saint-Arnoult, Rambouillet et Maurepas.

Elles se sont fait entendre en 2009 et 2010, quand le PS a présenté et fait gagner une candidate Verte, Mme Poursinoff. Pour sa première candidature, J-Frédéric Poisson n'avait pu remplacer légitimement Mme Boutin.

Cette fois les candidats socialistes rappellent qu'ils sont bien là en 2017 ! Au moins aussi bien implantés que M. Poisson dans le territoire, où ils sont élu·e·s. L'élection est plus claire qu'alors, sans faiseurs d'embrouilles.

Jean-Claude Husson et Martine Fayolle citoyens du Sud-Yvelines sauront représenter aussi bien la ruralité que nos villes. Et la participation qu'ils pratiquent déjà ne laisse aucun doute : la démocratie, ils connaissent !

Que Jean-Claude Husson soit élu député permettra de rappeler que les socialistes peuvent faire vivre la gauche à l'Assemblée et dans notre département.

incertitudes entre députés élus et oppositionincertitudes entre députés élus et opposition
Repost 0
16 janvier 2017 1 16 /01 /janvier /2017 08:02

Après la primaire "de la droite et du centre", qui a permis le choix du candidat François Fillon pour l'élection présidentielle d'avril-mai 2017, c'est au tour de la gauche de faire appel aux électeurs. Au contraire de LR (ex-UMP ex-RPR), les sympathisants de gauche ont déjà voté à des primaires en novembre 2011 : ils avaient désigné François Hollande, élu ensuite en mai 2012.

Au terme de ce quinquennat, il faut bien constater que le Président de la République a dû céder aux conséquences de la "fronde" que certains, de son propre camp, lui ont opposée depuis le début. Les primaires de cette année proposent maintenant 7 candidats dans le cadre d'une Belle Alliance Populaire - représentants de plusieurs partis de gauche et écologistes :

nouvelles primaires citoyennes en 2017
nouvelles primaires citoyennes en 2017nouvelles primaires citoyennes en 2017nouvelles primaires citoyennes en 2017

La différence dans notre secteur est dans le nombre des bureaux de vote. Quel que soit le choix des militants politiques, tout dépend de la décision des maires, puisqu'il s'agit d'une gestion municipale des locaux - parmi ceux qui sont utilisés officiellement aux élections de la République.

Le dimanche 22 janvier, puis le 29, Coignières aura donc un seul bureau de vote : pour la première fois les citoyen.ne.s voteront à la Maison de voisinage, au lieu de leurs 2 bureaux officiels habituels.

À Élancourt, paradoxalement le maire Jean-Michel Fourgous (LR) a accordé 4 bureaux de vote, soit l'égalité avec ses propres primaires en novembre dernier.

Enfin, le maire de Maurepas, égal à lui-même, ne pouvait accorder de faveur à son opposition de gauche. Et comme son parti LR n'avait utilisé que 2 bureaux de vote en novembre dernier, M. Garestier a refusé la demande de 3 (comme en 2011). Et - sous prétexte de nécessités de service - il a choisi le BV 1, en Mairie (salle du Conseil à l'étage en raison des travaux du rez-de-chaussée), et un BV 2 situé à La Marnière. Il y aura de grandes distances à parcourir pour les votants, mais à cœur vaillant, rien d'impossible ! (le co-voiturage avec des voisins est bien sûr possible)
Le site des Primaires citoyennes vous indiquera en ligne quel est votre bureau de vote, en fonction de votre adresse.

nouvelles primaires citoyennes en 2017
nouvelles primaires citoyennes en 2017
nouvelles primaires citoyennes en 2017

En deux mots, pour celles et ceux qui ne veulent pas subir un retour brutal à des politiques de droite (voire pire) : votons, votez.
Si vous avez fait partie des (environ) 800 électrices et électeurs nouvellement inscrits à Maurepas, ou qui ont signalé un changement d'adresse pendant l'année écoulée, vous souhaitez sans doute que l'année 2017 présage le meilleur
avenir pour la France  Et avec vous toutes celles et ceux qui étaient venu.e.s participer à nos précédentes primaires. Une journée d'animation dans nos villes, Rappelons-nous le plaisir de rencontrer d'anciens voisins, des ami.e.s, dans des bureaux où le sourire dominait !

D'ici dimanche, vous pouvez continuer de suivre la campagne : après jeudi dernier et hier soir, rendez-vous pour le prochain débat TV jeudi prochain 19 janvier ! Pour vous faire votre opinion, sans l'influence des sondages...

nouvelles primaires citoyennes en 2017
nouvelles primaires citoyennes en 2017
nouvelles primaires citoyennes en 2017
Repost 0
31 juillet 2011 7 31 /07 /juillet /2011 23:00

Tour d'horizon politique sur les Yvelines pour cet été 2011 ; interview de la Premlière fédérale du Parti socialiste, sur Yvelines Première (télé locale de Saint-Germain-en-Laye) :

 

 

Les sujets sont importants : l'élection de 6 sénateurs/sénatrices le 25 septembre prochain, les primaires des 9 et 16 octobre pour désigner la/le candidat-e de gauche que soutiendra le PS pour la présidentielle de 2012.

Estelle Rodes, responsable du PS des Yvelines, précise les conditions politiques de ces perspectives ; pour la présidentielle, le vote  aux primaires permettra à toutes et tous les électrices et électeurs de voter pour un-e des 6 candidats (elle-même ayant prersonnellement choisi Martine Aubry).

 

Bien entendu DAME reviendra ici en détail sur tous  les éléments de cet entretien, et répondra à toutes les questions qui lui seront posées (cliquer ci-dessous sur  "réagir").

 

-------

Repost 0
Published by henriette - dans au PS
commenter cet article
8 décembre 2008 1 08 /12 /décembre /2008 10:12
Dure journée samedi pour ceux et celles qui ont suivi à Paris le Conseil national du PS. Ils ont fait la connaissance d'un parti hémiplégique qui a choisi de s'amputer d'une partie, bien vivante de ses ressources. La motion E n'a pas vu où était l'ouverture de la porte, sinon pour s'y faire montrer le sens de la sortie. On verra à la longue comment les choses s'accommoderont, comment chacun-e touvera sa place, du sommet à la base du parti socialiste.

La réunion, un peu clairsemée, a permis d'entendre le premier discours de la nouvelle Première secrétaire, pendant la dernière heure (et quart) . Elle a  donc annoncé la composition de son Bureau national (BN) et du Secrétariat national (SN). Et bien sûr aussi repris les thématiques de ses orientations pour les 3 ans à venir.

Un thème important, motivé autrement que par J-F. Poisson, autour du travail le dimanche : le droit du travail.
Épuisant., le samedi, même pour un spécialiste...


--
Repost 0
Published by henriette - dans au PS
commenter cet article
26 novembre 2008 3 26 /11 /novembre /2008 07:55


    25 novembre 2008

Après quatre jours de confusion totale, le conseil national du Parti socialiste a validé, mardi 25 novembre, l'élection de Martine Aubry au poste de premier secrétaire.Avec 159 voix pour, 76 contre et deux abstentions, le rapport de la commission chargée de statuer sur les litiges entourant le scrutin de vendredi dernier a été entériné.

"Je veux dire à Ségolène qu'on va ensemble gagner pour les Français", a déclaré la maire de Lille à la tribune du conseil national, quelques minutes après le vote des responsables du PS.


-----

Repost 0
Published by henriette - dans au PS
commenter cet article
10 novembre 2008 1 10 /11 /novembre /2008 09:06
Après tout, pourquoi se gêner ? un petit malin essaie de diffuser son "humour", pour ceux qui en ont, dit-il.
Donnons-lui un coup de pouce. La mode est aux bêtisiers. Il vaut de la pub ? en voilà.
In extenso,  ce qu'il écrit à son retour devant l'ordinateur au "travail" ce matin
et salut à l'employeur, public et organisme social) :


1) Voie royale : voici venu le temps des cathédrales, du catéchisme et de l'hostie.
Voici aussi revenu l'immaculé conception, la pureté originelle et le missel.
Alléluia seigneur, Marie est revenue.
 
2) Incrédules et païens repentez-vous, la madone vous conduira vers la vie nouvelle...Bruissant du désir qui sourd des entrailles de la terre, s'est levé le nouveau souffle...O prêtresse de Gaia, messagère du verbe, prends pitié des pharisiens
et accueille en ton sein delanoistes, aubrystes et hamoniens !
 
Amitiés socialistes ou amen
 Christophe


Pourquoi se donner la peine de faire un commentaire ? La sottise est si grande qu'elle est celle d'un seul individu. Mais voilà ce que risque de provoquer une rivalité absurde, juste lorsqu'une place est en jeu, dans des arguties irrationnelles.

Le/la responsable de motion dont un "petit soldat" se croit autorisé à proférer de telles inepties peut s'interroger sur sa capacité à diriger - quel que soit le niveau - un parti responsable devantnos concitoyens.
Voire à faire des alliances, déjà lancées : son mot d'ordre sera-t-il respecté ?

Ceci dit, voilà un garçon qui a de l'avenir, peut-être du côté de ce qu'il dénonce. Quel style il révèle ! Il a trop fumé devant la télé, trop regardé les émissions religieuses de France 2 ce week-end ?

La veille, ses camarades travaillaient toute une journée à Montigny, et essayaient de construire le meilleur avenir de la gauche. Tous à gauche. Tous socialistes. T
ous laïcs. Tous républicains.

     

     

     

liberté - égalité - fraternité
--
Repost 0
Published by henriette - dans au PS
commenter cet article
7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 11:55
Pour résumer la situation au lendemain du vote des militants socialistes, voici l'entretien de Ségolène Royal avec la rédaction de France-Inter :


Ségolène Royal
envoyé par franceinter

Dommage pour ceux qui ont cru aux "sondages" de ces dernières semaines !
C'est peu de dire qu'on se réjouit de l'arrivée en tête de la motion E à la fois au niveau national du PS que dans la fédération des Yvelines - quels que soient les résultats locaux.

---
Repost 0
Published by henriette - dans au PS
commenter cet article
31 octobre 2008 5 31 /10 /octobre /2008 13:56
Le 6 novembre prochain tous les militants socialistes décideront, en conscience, de l'avenir de leur parti.

La veille venez nombreux à la rencontre avec  Ségolène Royal et  l'équipe de la Motion  E :

mercredi 5 novembre 2008 à 18 h 45
à la Bellevilloise

19-21 rue Boyer - 75020 Paris

Metro Gambetta (ligne 3) sortie Martin Nadaud et Ménilmontant (ligne 2)
Bus 26, 61, 69, 96 / Noctilien N16, N34
Parking Saint-Fargeau à proximité


Repost 0
Published by henriette - dans au PS
commenter cet article
16 septembre 2008 2 16 /09 /septembre /2008 14:49
Heureusement, pour combattre et proposer, Ségolène incarne l'opposition, et l'avenir du Parti socialiste :



Voilà une étape essentielle avant notre Congrès de Reims, dans deux mois.

--
Repost 0
Published by henriette - dans au PS
commenter cet article
30 août 2008 6 30 /08 /août /2008 11:08



Dans la merveilleuse ville de La Rochelle s'est réunie - comme depuis 10 ans - la fameuse Université d'été du Parti socialiste. Il suffit d'y être allé-e une fois pour y prendre goût. Malgré les bruits qui courent dans les médias, ce n'est pas un sac de nœuds entre éléphants qui ébrouent leurs paillettes devant les caméras. Enfin, ce n'est qu'une petite partie de l'Université, et pour ceux qui le veulent bien : les petites "cours" de certains, et donc aussi les médias.

C'est surtout le plus grand rassemblemnt de militants socialistes de base, venus de toutes les fédérations de France (et de l'étranger, pardon la FFE). Ils ont dû "se battre" pour avoir une place, car la demande ne cesse de croître au fil des ans. Ils et elles sont heureux de se retrouver, pas seulement avec la hiérarchie habituelle, mais aussi pour le plaisir. Et surtout pour les "ateliers" qui se déroulent chaque jour, toute la journée, et simultanément : il faut choisir son thème sur el riche programme, et arriver à temps pour avoir une place... Un article du Monde hier soir (déjà contesté sur l'Arnitoile) semblait douter de la réalité de la formation qu'apportent ces journées ; mais ce serait bien la première fois... Car dans cette ville reine du tourisme, par un temps magnifique, des militants viennent s 'enfermer tout un week-end pour travailler !


Le débat qui suit les interventions permet de faire connaissance et de se rencontrer entre fédérations lointaines. De quoi remplir ces trois jours d'échanges et d'amitié - eh oui ! De quoi oublier les aspects négatifs dont on nous rebat les oreilles.
Une autre façon de suivre ces universités : la télé. Découverte éblouissante la première année de la TNT (2005 déjà) : tout-e téléspectateur/trice pouvait suivre pratiquement en direct les débats, comme si on était socialiste sur place ! Progressivement, l'audience des chaînes a augmenté et le temps qu'elles y ont consacré s'est réduit, Espérons quelques aperçus d'ici demain midi (le discours du Premier secrétaire en direct ?) sur LCP-Public Sénat, i>télé ou BMF.

Pour ne pas donner prise aux commentaires inutiles, Ségolène Royal n'a passé que le premier jour sur place, pour le discours d'ouverture (comme Présidente du Conseil régional) et le dîner de ses collègues autour de François Hollande.
Elle avait néanmoins réuni les amis de DA autour d'elle pour un verre de l'amitié (pineau des Charentes avec modération, et chabichou).
Mais surtout notre candidate à la succession de F. Hollande partait ensuite pour l'Italie, invitée par le Parti démocrate.

Les queques images recueillies là-bas montrent déjà que des Yvelinois-es sont présents à La Rochelle pendant tout le week-end, et en particulier des ami-e-s de Désirs d'avenir.



Suivons ces 24 heures à venir, et attendons les conclusions. Car si La Rochelle est seulement un lieu de rencontre, cette chaleur humaine n'ignore pas complètement le processus du Congrès qui mènera à Reims en novembre.
Mais à La Rochelle, on ne vote pas !

Repost 0
Published by henriette - dans au PS
commenter cet article