Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

pratique

pour adhérer au PS, un clic :
logo.jpg 
pétition

question d'éthique
SR-8.07.jpg
météo Maurepas

Recherche

17 juillet 2017 1 17 /07 /juillet /2017 10:12

Fini, le projet de croix de Lorraine pour le jeune nouveau maire UMP, il y a deux ou 3 ans.

Aujourd'hui, c'est un arc de triomphe que va mériter notre ville, grâce au maire LR (Les Républicains). Avec trop de modestie, la presse locale ne lui accorde que "du galon" ; c'est pourtant un honneur considérable qui vient d'être accordé à notre élu !
À l'heure de la refondation des vieux partis, après le grand chamboule-tout lancé par EM, voilà que Gérard Larcher lui-même lâche une de ses couronnes : dans sa 10e circnscription des Yvelines, après la rude défaite de J-Frédéric Poisson comme député, c'est sur le frétillement de la jeunesse que compte le 2e personnage de l'État, président du Sénat, pour ranimer son parti LR. Voilà donc Grégory Garestier consacré nouveau président LR de la plus grande circonscription des Yvelines (1/3 de la surface du département, !)

 

 

triomphe pour le Maire de Maurepas
triomphe pour le Maire de Maurepas
triomphe pour le Maire de Maurepas
triomphe pour le Maire de Maurepas
triomphe pour le Maire de Maurepas
triomphe pour le Maire de Maurepas
triomphe pour le Maire de Maurepas

Inclinons-nous ! De cette nouvelle, espérons que notre maire va tirer de nouveaux pouvoirs et capacités. Par exemple, l'expérience de la piscine de Rambouillet (18 millions d'€) pourrait l'inciter à trouver une solution plus économique pour rouvrir le centre nautique de Maurepas ?
Comme sa vice-présidence de Saint-Quentin-en-Yvelines ne peut que ravigoter la "stratégie commerciale" en centre-ville de Maurepas. Et même, rêvons... si de frôler les sommets gaulistes lui rappelait que la Fête nationale de la France était le 14 juillet ?

En attendant, il fait chaud...

triomphe pour le Maire de Maurepas
triomphe pour le Maire de Maurepas
triomphe pour le Maire de Maurepas
triomphe pour le Maire de Maurepas
Repost 0
25 juin 2017 7 25 /06 /juin /2017 08:49

Ah ! les 50 ans de Maurepas "ville nouvelle"... La célébration en place Riboud, samedi 24 juin, a été surtout une occasion de plus de rassembler les "familles", avec jeux gonflables et barbe à papa. Ç'aurait pu leur être aussi une occasion de connaître l'histoire de leur ville. Mais de l'iceberg sous ce grand soleil on n'aura vu vraiment que les 3 dernières années (2014-2017) - sauf la piscine qui devrait donner un peu de fraîcheur aux Maurepasien·ne·s de tous âges.

Le reportage de TVfil78 n'a pas manqué de donner la parole au jeune maire, sans qu'il évoque beaucoup les 47 années principales de ce jubilé : juste assez pour savoir qu'il est lui-même né à Maurepas, qu'il était heureux d'inviter "l'architecte" et "le sculpteur" du promoteur Riboud.
Précisons qu'il s'agissait de Roland Predieri (90 ans, tout de même !) et de Gérard Ramon, tous deux se réjouissant de s'adresser publiquement - pour la première fois en 50 ans - aux habitants de "leur" ville !

Les grands absents de ces 47 ans ? Les souvenirs de ceux et celles qui ont "fait" la ville de Maurepas. On voit seul Pierre B, de la lumière dans les yeux, évoquer toutes les activités déployées par les premiers habitant·e·s, toute la solidarité de l'époque pour vivre mieux ensemble : lui, aux Bessières, fut entre autres responsable des parents d'élèves FCPE. Au moins ce rappel historique empêche d'oublier l'époque où ils et elles furent nombreux comme lui, l'ami modeste.
Mais qui d'officiel aurait pensé à rechercher d'anciens militants bénévoles des nombreuses associations, enseignant·e·s, commerçants, élu·e·s ? Qui les aurait invités à entourer l'équipe municipale ?
Qui les aurait seulement évoqués, alors que c'est Maurepas d'hier et d'aujourd'hui qui a fourni les éléments d'histoire, sans même que soit cité son ancien nom, le si actif Comité de sauvegarde du Village connu de tous ?

On peut rire aussi de cette exposition de photos, où un service de communication a pu déployer tout son art. Deux par deux, elles sont assemblées pour une comparaison parlante : en haut une photo d'archives, sépia comme il se doit, en bas la couleur et une date : 2017. Car voilà ce qu'il importait de dire : les plus belles années de Maurepas sont les dernières, quitte à rapprocher un coin de parking et le même plus tard avec une voiture rouge. Ainsi la plus belle école de Maurepas est celle qui a été restaurée l'année dernière...

Voilà donc cette video qui s'ajoute aux documents de com de Maurepas TV, belle anthologie de 3 années essentielles !

Maurepas : "Son urbanisme, sa conception est une très bonne chose et une très belle réussite"

(pour conclure l'expo, une paire de photos manquantes) années 70 - 2017 : une vieille piscine pleine d'eau - la même 40 ans plus tard

(pour conclure l'expo, une paire de photos manquantes) années 70 - 2017 : une vieille piscine pleine d'eau - la même 40 ans plus tard

quelques aerçus de cet après-midiquelques aerçus de cet après-midi
quelques aerçus de cet après-midiquelques aerçus de cet après-midiquelques aerçus de cet après-midi

quelques aerçus de cet après-midi

Repost 0
27 janvier 2017 5 27 /01 /janvier /2017 23:04

pour trouver un bureau de vote, au 2nd tour des primaires citoyennes,
ce dimanche 29 janvier :
https://ouvoter.lesprimairescitoyennes.fr/

Repost 0
16 janvier 2017 1 16 /01 /janvier /2017 08:02

Après la primaire "de la droite et du centre", qui a permis le choix du candidat François Fillon pour l'élection présidentielle d'avril-mai 2017, c'est au tour de la gauche de faire appel aux électeurs. Au contraire de LR (ex-UMP ex-RPR), les sympathisants de gauche ont déjà voté à des primaires en novembre 2011 : ils avaient désigné François Hollande, élu ensuite en mai 2012.

Au terme de ce quinquennat, il faut bien constater que le Président de la République a dû céder aux conséquences de la "fronde" que certains, de son propre camp, lui ont opposée depuis le début. Les primaires de cette année proposent maintenant 7 candidats dans le cadre d'une Belle Alliance Populaire - représentants de plusieurs partis de gauche et écologistes :

nouvelles primaires citoyennes en 2017
nouvelles primaires citoyennes en 2017nouvelles primaires citoyennes en 2017nouvelles primaires citoyennes en 2017

La différence dans notre secteur est dans le nombre des bureaux de vote. Quel que soit le choix des militants politiques, tout dépend de la décision des maires, puisqu'il s'agit d'une gestion municipale des locaux - parmi ceux qui sont utilisés officiellement aux élections de la République.

Le dimanche 22 janvier, puis le 29, Coignières aura donc un seul bureau de vote : pour la première fois les citoyen.ne.s voteront à la Maison de voisinage, au lieu de leurs 2 bureaux officiels habituels.

À Élancourt, paradoxalement le maire Jean-Michel Fourgous (LR) a accordé 4 bureaux de vote, soit l'égalité avec ses propres primaires en novembre dernier.

Enfin, le maire de Maurepas, égal à lui-même, ne pouvait accorder de faveur à son opposition de gauche. Et comme son parti LR n'avait utilisé que 2 bureaux de vote en novembre dernier, M. Garestier a refusé la demande de 3 (comme en 2011). Et - sous prétexte de nécessités de service - il a choisi le BV 1, en Mairie (salle du Conseil à l'étage en raison des travaux du rez-de-chaussée), et un BV 2 situé à La Marnière. Il y aura de grandes distances à parcourir pour les votants, mais à cœur vaillant, rien d'impossible ! (le co-voiturage avec des voisins est bien sûr possible)
Le site des Primaires citoyennes vous indiquera en ligne quel est votre bureau de vote, en fonction de votre adresse.

nouvelles primaires citoyennes en 2017
nouvelles primaires citoyennes en 2017
nouvelles primaires citoyennes en 2017

En deux mots, pour celles et ceux qui ne veulent pas subir un retour brutal à des politiques de droite (voire pire) : votons, votez.
Si vous avez fait partie des (environ) 800 électrices et électeurs nouvellement inscrits à Maurepas, ou qui ont signalé un changement d'adresse pendant l'année écoulée, vous souhaitez sans doute que l'année 2017 présage le meilleur
avenir pour la France  Et avec vous toutes celles et ceux qui étaient venu.e.s participer à nos précédentes primaires. Une journée d'animation dans nos villes, Rappelons-nous le plaisir de rencontrer d'anciens voisins, des ami.e.s, dans des bureaux où le sourire dominait !

D'ici dimanche, vous pouvez continuer de suivre la campagne : après jeudi dernier et hier soir, rendez-vous pour le prochain débat TV jeudi prochain 19 janvier ! Pour vous faire votre opinion, sans l'influence des sondages...

nouvelles primaires citoyennes en 2017
nouvelles primaires citoyennes en 2017
nouvelles primaires citoyennes en 2017
Repost 0
6 janvier 2017 5 06 /01 /janvier /2017 18:59
météo, boulot, dodo - meilleurs vœux !

Notre Maurepas ronronne, et s'y habitue. La ville semble résignée à l'absence de vrai événement, hormis ceux que la municipalité lui concocte, que nous découvrons chaque mois dans son magazine. Ou bien avant, dans les pages programmes, comme agenda - ou ensuite, dans les pages-album, dans des photos souvent éclairées par la présence du Maire (toujours disponible). Quelle est la participation réelle des Maurepasien.ne.s ?

Goûtant soudain les idées d'avenir, ce mois de janvier, le groupe majoritaire a enfin ressenti le besoin de changer de style. Dans l'avant-dernière page, politique, les élus de droite ont renoncé à attaquer les élus d'opposition. Il était un peu lassant de les voir profiter de la lecture des autres "Expressions", avant publication, pour leur répondre sans aucune élégance. Cette fois  ils nous annoncent la "mise en œuvre" de leurs grands projets ; il est vrai que c'est généralement la 3e année qui permet aux élus locaux de réaliser leur programme électoral.

Être r-entrés dans SQY est aussi une nouvelle expérience, et la réalisation des projets en dépend. Il semble que se retrouver à la fois maire et vice-président de la Communauté d'agglomération, sans aucune expérience, ce n'est pas simple.
Assez facile de réaliser (enfin) les travaux du pont Guy-Schuler et de l'accès à la gare de La Verrière : c'est évidemment l'agglo qui assume.
Autre motif d'autosatisfaction, la construction du cinéma-multiplexe : c'est le projet d'un promoteur privé ! Même la contestation des habitants n'a pas pu faire obstruction. Quelles seront les conséquences pour notre Ciné 7, bien mal défendu par le maire d'Élancourt ?

Mais l'année 2016 a mal fini pour M. Garestier. Trop présomptueux pour sa ville, il n'a pas vu arriver l'obstacle communautaire : l'opposition (pourtant bien réduite) n'a pas permis en décembre le vote pour sa trop belle piscine. Son "intérêt communautaire" faisait peser des interrogations sur les autres piscines de SQY. Quand se décidera-t-il à refaire simplement la toiture du bâtiment, qui manque tellement aux habitants, de tous âges, depuis 2 étés déjà ?

Allez, il remettra son ouvrage à 2017. ...
Bonne nouvelle année à toutes, et à tous !

météo, boulot, dodo - meilleurs vœux !
météo, boulot, dodo - meilleurs vœux !
météo, boulot, dodo - meilleurs vœux !
météo, boulot, dodo - meilleurs vœux !
météo, boulot, dodo - meilleurs vœux !
météo, boulot, dodo - meilleurs vœux !
Repost 0
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 09:50

Les marchés de vacances scolaires sont un peu moins fréquentés, et ces "vacances d'hiver" 2014 se terminent avec on l'espère un prochain retour à l'animation habituelle : que de départs cette année ! On dit que seulement 8 à 10 % des Français partent à la neige : où étaient les autres vacanciers ?

L'avantage du marché est la familiarité entre les clients, mais aussi avec les commerçants. Du côté politique, les professionnels restent discrets sur leurs choix (quand ils n'ont pas certaines préférences, mais sans prendre le risque de fâcher leur cientèle).
Mais les clients glanent les tracts des militants de toutes les listes : le marché est le meilleur lieu de rencontre.
Hier c'est un couple de retraités qui lisait le petit papier qu'on venait de lui remettre, la femme se tordant de rire. De quoi l'interroger ; "Plus vert, tu meurs ! Il y en a qui se croient obligés d'avoir l'air écolo. Comme si ça nous trompait..."
Eux étaient d'une commune proche, et avaient de la distance. On a pu leur faire remarquer que le tract précédent du même candidat était plutôt rouge, pour l'in-sécurité !

 

photo1.jpg

tout vert !

photo2.jpg

tout rouge !

En préambule de la rentrée scolaire, et juste avant la dernière ligne droite de la campagne, les curieux guettaient les listes qui deviennent définitives : les tractations se terminent, puisque les listes de 33 noms doivent être déposées en préfecture ce jeudi 6 mars. Le temps des négociations et manœuvres doit prendre fin.
Pour ceux qui ont maintenant quelques tracts-programmes, c'est une lecture comparée des noms publiés qui va distraire ce week-end, des étiquettes qui se transforment depuis des mois.

PLG-liste-etiq-3.14.jpg

GG-liste étiq-3.14

Tous les électeurs ne connaissent pas le poids des étiquettes politiques, lorsque tant de listes sont en compétition, après des années de chassé-croisé entre majorités incertaines, alors que le leader de ces majorités va quitter le devant de la scène, au bout de 37 ans.

Il laisse d'ailleurs son message, dans son dernier édito municipal, plein de sous-entendus, dernière occasion pour peser... si possible. Vertueusement soucieux de neutralité, le maire sortant ne veut pas nous influencer, non... mais il juge tout de même nécessaire de mettre "ses" ouailles "en garde" : comprenne qui pourra, mais le message est bien là.
Message double : certaines organisations politiques présenteraient une liste sans même exister dans la ville ; et - conformément à une déclaration devant le conseil municipal en novembre -, le maire a entendu dire qu'il y a des influences "communautaires" dans cette ville - bref des racistes, anti-laïcs, les vilain-e-s ! Troisième message, tout de même : mon bilan est bon, même si je ne me représente pas - et j'ai bien l'intention de continuer à mettre mon grain de sel dans votre histoire, voire des grains de sable pour certains...

 

Les comparaisons continueront jusqu'à la publication de toutes les listes. Limitons-nous pour l'instant aux profils de celles qui nous sont accessibles.

À droite, on dirait qu'il y a des problèmes d'identité : label des partis, ou pas ? le grand objectif semble surtout de se démarquer de la municipalité sortante : après tout, la jeune tête de liste n'a que 6 mois d'expérience d'élu, dans l'opposition. Mais sous une ombre tutélaire voisine, il voudrait bien montrer ce qu'il est vraiment : UMP. C'est dur l'union sacrée...

 

En réalité, c'est dans les Divers (DVG-DVD) que tout le mode ...centre-croise. Car ou bien on ne veut pas d'étiquette, ou bien on ne peut pas les obtenir : à droite et au centre, les grands partis voudraient bien gagner cette ville, mais dans l'union...
C'est ce que souhaitent Mme Pécresse (UMP) et M. Richard (UDI) ; mais ils sont trop "jeunes"
dans les Yvelines pour connaître les longues dissensions à Maurepas, depuis 25 ans ! Et chacune des deux listes intéressées a un-e "traître" de l'autre camp... Bon courage, puisque les arbitres médiateurs représentent déjà tous les courants d'amitié de l'UMP !

Quand d'autres préfèrent se limiter au monde associatif, plus sympa, l'enjeu est de se placer comme héritiers des majorités du maire sortant, depuis 25 ans aussi. Majorités mouvantes, "compliquées" selon l'expression des observateurs de la ville. Sur la pointe des pieds, on assume l'héritage, ne sachant pas s'il est considéré comme positif par l'électorat - en prenant éventuellement des distances pour l'"améliorer"...Les listes d'adjoints ou d'opposants se sont partagé des élus de tous les bords, parfois changeants.

Enfin à gauche, les partis ont pu soutenir le rassemblement qu'Ismaïla Wane (conseiller général du canton de Maurepas depuis 2008) a su réunir autour de lui : Parti socialiste, Parti communiste et Europe écologie-les Verts sont représentés dans la liste, que soutient aussi le PRG. Voilà pour la clarté, après la "complexité"... Ainsi deux élues  sortantes confirment la conviction qu'elles ont toujours voulue dans cette ville de gauche, rejointes par de nouveaux candidats qui reflétent le rajeunissement de Maurepas.

Un gros travail a réuni de nombreux militants, aimant leur ville, d'expériences professionnelle, associative, politique : leur programme est maintenant solide et s'enrichit des réunions de quartiers, du porte-à-porte à travers la ville. Il est porteur aussi d'une volonté d'ouvrir Maurepas vers sa nouvelle Communuté de commune des Étangs, sans oublier des relations à améliorer avec Saint-Quentin-en-Yvelines, partenaire naturelle.
Plus que 3 semaines, pour la victoire espérée d'une ambition commune pour la ville :

bandeau-groupe-IW.jpgÀ chacun de se faire son opinion... pour  voter le 23 mars, ce qui est le plus important pour l'avenir de Maurepas - toujours un désir d'avenir, bien sûr.

---------

Repost 0
Published by henriette - dans à Maurepas
commenter cet article
21 décembre 2013 6 21 /12 /décembre /2013 17:03

Quels que soient nos désirs, nos rêves d'avenir, en particulier pour l'année 2014, il faut savoir prendre du repos.

La période de fin d'année y est particulièrement propice, avec un bilan de nos actions. Ayons donc une pensée pour ceux et, très souvent, celles qui seront encore plus à la peine que d'habitude : dans le commerce, dans les hôpitaux, dans les transports - bref à notre service.

Quant aux politiques, leur intervention est mal perçue pendant les fêtes où on se rérunit en famille. Par respect ils arrêtent donc leurs démarchages et distributions sur les marchés. Leurs campagnes font la pause, avant que vous ne découvriez les listes de candidats aux municipales, les différents programmes pour vos villes.

Mais bien sûr les citoyen-ne-s pourront prendre le temps d'exploration sur Internet, où tous les sites sont disponibles.
Voicl le tout dernier pour Maurepas, celui d'Ismaïla Wane, en attendant sa liste en 2014 :

bandeau-site-IW.jpg


bandeau-Noel-2013.jpg

----

Repost 0
Published by henriette - dans à Maurepas
commenter cet article
14 décembre 2013 6 14 /12 /décembre /2013 11:06

Réponse aux questions que l'on entendait depuis plusieurs semaines : alors à gauche ? que fait le PS à Maurepas ?

Après plusieurs mandats DVG (Divers gauche), un renouvellement est attendu en 2014, et la liste des candidats à la succession ne cesse de s'allonger.
Certain conseil municipal, le mois dernier, avait souligné la nécessité de rassurer les Maurepasiens : le maire sortant, M. Mougeot a donné son opinion sur ce qui est bon pour sa ville

Sur les panneaux (autorisés) de la ville, le visage déjà connu du premier des socialistes de Maurepas, Ismaila Wane, annonce la formation de la liste qu'il présentera en 2014. Un premier tract indique les orientations que la gauche souhaite pour les 6 années à venir. Après une pause pendant les fêtes de fin d'année, ce sera une présentation plus détaillée du programme que toute l'équipe des futur-e-s candidat-e-s est en train d'élaborer.

 

affiche-IW-12.13.jpg

Il n'y a donc pas que des "divers" qui ont une ambition : à gauche, il y a une ambition - ensemble - pour Maurepas !

tract en pdf

_ _ _

Repost 0
Published by henriette - dans à Maurepas
commenter cet article
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 20:30

Les données du problème : un conteneur à papiers, bien rempli + un camion-benne chargé de le vider + un chauffeur qui n'a pas que ce conteneur dans sa journée + les autres professionnels, habitants et usagers qui circulent dans cette rue.

Ne pas oublier la configuration des lieux, trois virages à angle droit - dont un mal taillé, et trop peu de places de stationnement. Le tout en centre-ville à deux pas de la mairie.

Résultat un mardi matin :

 


Après de longues minutes passées à une tentative de négociation du virage, le long des conteneurs, le chauffeur se résigne à remonter la rue en marche arrière, pour revenir à l'entrée de la rue qui est en sens unique (derrière la poste).
À chaque étape il lui faut expliquer la situation aux conducteurs qui le suivaient, aux moniteurs de l'auto-école au travail avec leurs élèves en bord de chaussée, les convaincre tous de reculer aussi pour lui dégager le passage.

Tout cela a pris pas loin d'une demi-heure, un beau gâchis.
Juste pour un coin de trottoir qu'il suffirait de couper en biais, pour éviter un stationnement gênant ; et encore deux places perdues...

C'est la même demi-heure qu'on retrouve aussi quand un car a pris (ou déchargé) des passagers à la Maison de Sologne, par exemple.

car-de-cercle.jpg

Difficile dans une petite rue discrète dont personne ne pourrait imaginer l'importance - et attendons le verglas, qui se tapit dans l'ombre des immeubles...

---

Repost 0
Published by henriette - dans à Maurepas
commenter cet article
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 16:00

On se demande toujours comment naissent et circulent les rumeurs dans cette ville. Lorsqu'une d'elles arrive à vous, vous vous demandez d'abord si c'est vrai, et ensuite de qui ça peut venir - dans le meilleur des cas... Malheureusement beaucoup de gens vont la gober toute crue. Si vous faites partie des quelques Maurepasien-ne-s qui doutent, c'est que vous en avez entendu d'autres... Vous attendez la suite et vous avez bien raison.

La dernière qui court fait penser aux prochaines élections. Mais pas tout de suite. Occupons-nous donc d'abord de ce qui est information, et non rumeur.

Question calendrier, les échéances vont s'étaler sur deux ans. Nous aurions dû voter quatre (cinq) fois en 2014 : municipales, cantonales, européennes, régionales (sénatoriales, mais ce n'est pas le vote direct des citoyens). Pour ne pas trop solliciter les électrices et électeurs, ce ne sera que la moitié : le ministre de l'Intérieur confirmera par décret les dates des municipales (mars en général), et des sénatoriales (à la rentrée de septembre). Quant aux européennes, obligatoirement simultanées dans toute l'Union, elles auront forcément lieu en juin 2014.

Pour les cantonales et régionales, une réforme avait été lancée par Sarkozy. La nouvelle majorité y a mis un terme, comme le candidat François Hollande l'avait promis : votée par l'Assemblée nationale, l'abrogation du "conseiller territorial" va être proposée ces jours-ci au Sénat. Et l'on reviendra à nos élections traditionnelles, c'est-à-dire les élections aux Conseils général (département) et régional. Les sortants, et de nouveaux candidats, ont le temps d'y réfléchir.
Candidates aussi d'ailleurs, puisque la réflexion devrait aboutir enfin à une vraie parité : Manuel Valls envisage de modifier le mode de scrutin. Enfin !

Scrutin paritaire + redécoupage des cantons = voilà qui justifie d'attendre 2015 pour le prochain vote départemental ; les régionales n'ont pas besoin d'être revues, mais ces deux votes seront certainement couplés.

Nous arrivons pour l'instant à 2013 ; année (raisonnable) de réflexion et de préparation. Mais la raison n'est pas toujours au rendez-vous ! S'il est logique de préparer un projet pour sa ville, ce devrait être la priorité dans tous les camps politiques.
On a déjà vu que Maurepas a un profil municipal compliqué, et sans doute certain-e-s ont envie de changement, voire envie de faire le ménage.... Les medias sont donc normalement (comme dans d'autres villes) à l'affût d'informations sur les projets.

Faut-il pour autant attiser les ambitions personnelles aux dents longues ? c'est là que les rumeurs commencent à courir.

Au point que certains se fâchent de découvrir les ambitions qu'on leur prête ! Alors sachons raison garder.
L'origine du mot politique, c'est la ville (en grec). Mettons donc en priorité la ville, notre ville, celle dont nous rêvons. Et que ce rêve soit collectif : aux citoyens de se regrouper autour d'un projet, assumons qu'il soit politique - avant de choisir celui ou celle qui sera au premier rang pour mener une liste - plutôt que le contraire....

Autre rêve : si on trouvait CELLE qui osera mener une liste à la mairie ? De toute l'agglomération de Saint-Quentin, depuis près de 40 ans, aucune femme n'a jamais été maire.

En attendant, un écho local :

 

... et attention aux rumeurs !

---

Repost 0
Published by henriette - dans à Maurepas
commenter cet article