Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

pratique

pour adhérer au PS, un clic :
logo.jpg 
pétition

question d'éthique
SR-8.07.jpg
météo Maurepas

Recherche

17 juillet 2017 1 17 /07 /juillet /2017 10:12

Fini, le projet de croix de Lorraine pour le jeune nouveau maire UMP, il y a deux ou 3 ans.

Aujourd'hui, c'est un arc de triomphe que va mériter notre ville, grâce au maire LR (Les Républicains). Avec trop de modestie, la presse locale ne lui accorde que "du galon" ; c'est pourtant un honneur considérable qui vient d'être accordé à notre élu !
À l'heure de la refondation des vieux partis, après le grand chamboule-tout lancé par EM, voilà que Gérard Larcher lui-même lâche une de ses couronnes : dans sa 10e circnscription des Yvelines, après la rude défaite de J-Frédéric Poisson comme député, c'est sur le frétillement de la jeunesse que compte le 2e personnage de l'État, président du Sénat, pour ranimer son parti LR. Voilà donc Grégory Garestier consacré nouveau président LR de la plus grande circonscription des Yvelines (1/3 de la surface du département, !)

 

 

triomphe pour le Maire de Maurepas
triomphe pour le Maire de Maurepas
triomphe pour le Maire de Maurepas
triomphe pour le Maire de Maurepas
triomphe pour le Maire de Maurepas
triomphe pour le Maire de Maurepas
triomphe pour le Maire de Maurepas

Inclinons-nous ! De cette nouvelle, espérons que notre maire va tirer de nouveaux pouvoirs et capacités. Par exemple, l'expérience de la piscine de Rambouillet (18 millions d'€) pourrait l'inciter à trouver une solution plus économique pour rouvrir le centre nautique de Maurepas ?
Comme sa vice-présidence de Saint-Quentin-en-Yvelines ne peut que ravigoter la "stratégie commerciale" en centre-ville de Maurepas. Et même, rêvons... si de frôler les sommets gaulistes lui rappelait que la Fête nationale de la France était le 14 juillet ?

En attendant, il fait chaud...

triomphe pour le Maire de Maurepas
triomphe pour le Maire de Maurepas
triomphe pour le Maire de Maurepas
triomphe pour le Maire de Maurepas
Repost 0
12 juin 2017 1 12 /06 /juin /2017 08:36

à partager entre 4 électrice·teur·s de la 10e

pas question de s'abstenir quand l'abstention est déjà si forte !
Les socialistes ne sont pas tou·te·s suicidaires...
 

Repost 0
9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 18:36
"Le président LR du Sénat, met en garde contre une large victoire du parti d'Emmanuel Macron aux législatives, qui priverait le pays d'une vraie opposition.
À deux jours des législatives, Gérard Larcher (...) s'inquiète d'une très large victoire de la République en marche (LREM) aux législatives."

Le Parisien découvre que le deuxième personnage de l'État se fait du souci pour la démocratie. Et il a de quoi être inquiet, à entendre les électrice·teur·s dans la rue ou à travers les sondages.

En ne considérant que les deux circonscriptions les plus proches, les habituels champions de son camp paraissent bien en difficulté. Jean-Michel Fourgous, le fantasque maire d'Élancourt, dans la 11e circo, se voyait bien récupérer son siège - à la faveur d'une défaite qu'il annonce à Benoît Hamon, le député (encore PS) sortant.
Mais tout n'est pas si simple, car la gauche s'est révélée très forte pendant la présidentielle, surtout à Trappes : moins même le candidat du PS que celui des Insoumis de Jean-Luc Mélenchon. Il est difficile d'en faire φ !
L'élection du LR dans la 11e reste donc très hypothétique.

Pire cauchemar encore dans la 10e : Jean-Frédéric Poisson, celui qui se revendique des Républicains (le parti de Larcher) se vante d'être candidat  LR-UDI. Mais la primaire de la présidentielle a révélé à la France entière sa véritable personnalité, image qui va lui faire perdre les voix centristes !
Pourtant, comment contester Poisson quand on voit surgir face à lui la jeune et médiatique élue LR de Magny-les-Hameaux, soudain porteuse de l'étendard EM ? Aurore Bergé, qui combattait Emmanuel Macron en soutenant Fillon puis Juppé, est maintenant éblouie par le nouveau président de la République (celui dont Larcher est maintenant le second !). C'est donc elle qui est donnée gagnante de la législative, dans ce fameux "duel à droite" ?...

Rassurons donc l'omnipotent président du Sénat, maître LR du Sud-Yvelines :
Ce ne sera pas forcément un grand chelem Macron qui va prendre les Yvelines.
Mais quel mal y aurait-il à voir un grand chelem Macron ? la mort de la démocratie par manque d'opposition ?

Ce n'était pourtant pas une inquiétude lorsque - à chaque nouveau scrutin - la droite annonçait par voix de presse qu'elle gagnerait le grand chelem. Le pari a même été gagné depuis 2015, puisque M. Bédier préside un Conseil départemental où siègent 42 élu·e·s de droite sur 42 sièges.
C'est ainsi qu'avec Devedjian ils ont décidé de fusionner leurs deux riches départements, Hauts-de-Seine et Yvelines.

En toute démocratie ? Ce n'est pas ce qu'ont compris les participants aux diverses réunions de campagne socialiste dans la circonscription, ce qu'ils rapportent...

incertitudes entre députés élus et opposition

Qui a entendu M. Larcher protester contre l'exercice du pouvoir départemental sans que les électeurs de gauche puissent se faire entendre,  puissent participer ?
A-t-il protesté quand des mairies LR (Maurepas, par exemple) ou des Communautés d'agglomération (SQY, Rambouillet Territoires) privent d'expression leurs oppositions de gauche ?

Rassurons M. Larcher : ce n'est pas forcément la candidate LREM, Mme Bergé, qui vaincra M. Poisson.
Il y a d'autres voix dans la 10e circonscription, entre Saint-Arnoult, Rambouillet et Maurepas.

Elles se sont fait entendre en 2009 et 2010, quand le PS a présenté et fait gagner une candidate Verte, Mme Poursinoff. Pour sa première candidature, J-Frédéric Poisson n'avait pu remplacer légitimement Mme Boutin.

Cette fois les candidats socialistes rappellent qu'ils sont bien là en 2017 ! Au moins aussi bien implantés que M. Poisson dans le territoire, où ils sont élu·e·s. L'élection est plus claire qu'alors, sans faiseurs d'embrouilles.

Jean-Claude Husson et Martine Fayolle citoyens du Sud-Yvelines sauront représenter aussi bien la ruralité que nos villes. Et la participation qu'ils pratiquent déjà ne laisse aucun doute : la démocratie, ils connaissent !

Que Jean-Claude Husson soit élu député permettra de rappeler que les socialistes peuvent faire vivre la gauche à l'Assemblée et dans notre département.

incertitudes entre députés élus et oppositionincertitudes entre députés élus et opposition
Repost 0
22 mai 2017 1 22 /05 /mai /2017 09:09
un duel pour le siège de député·e, prétend la droite des Yvelines

Un journaliste de franceinfo vient de faire un très petit tour dans notre 10e circonscription. Très ? ou plutôt trop ! sur 7 km on ne connaît pas le terrain, ni ses habitants, ni sa réalité. Voici donc sa retranscription, façon bergère... Vu de Maurepas ou Coignières, est-ce qu'on rêve ? le reportage manque un peu de pluralisme...

C'était ce matin (dans le 5/7) à 6h13 précisément.

Que de découvertes ! La 10e circonscription se résumerait à une "ville bourgeoise", Rambouillet, à des champs jusqu'aux Essarts-le-Roi, à quelques vaches laitières (c'est vrai qu'en fond sonore, ça fait plus pittoresque...)

Quant au choix politique, les électrices·teurs sont gâtés : c'est la droite... ou la droite.
On se consterne d'entendre qu'une radio nationale de service public n'a pris comme source d'analyse politique que "la presse locale" (dont nous connaissons bien l"indépendance" vis-à-vis des élus majoritaires dans le département)...
Alors que les Français·es ont bien montré leur volonté de renouvellement - des élus comme des pratiques - le journaliste n'a retenu que deux candidats :
ou bien le "jeune inoxydable", réac d'extrême-droite, qui cite Mac Arthur (!) et revendique son "ancrage" cumulard,
ou bien la jeune parisienne parachutée, girouette opportuniste  qu'on a vue tourner des LR, être Fillon, puis Juppé... jusqu'où lorsqu'elle serait élue REM ?

Si encore on avait fait parler ces gens de leurs valeurs ? C'est vrai qu'Aurore Bergé s'est distinguée récemment comme féministe, en dénonçant ses collègues sexistes à SQY - mais pourquoi ne dit-elle pas que son "concurrent" trahit la diplomatie de la France, qu'il manifeste contre toutes les valeurs de tolérance et contre des lois votées ? S'apprête-t-elle à le soutenir plus tard, s'il le fallait ?

Parce que franchement, un homme qui compare sa femme à l'enfer... Il se dit pourtant "chrétien" !
(à suivre, car il y aura à dire sur la campagne entre... 13 candidat·es...)

la retranscription du reportage radio

Repost 0
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 22:58

Salle du conseil municipal pleine, à Maurepas. Ambiance festive, accueil musical, un peu surprenants pour les non-écolos...

Mais cette réunion a permis de démontrer, outre les qualités de notre députée à réélire dimanche, que la gauche gagnerait à la conjonction d'élus EELV et PS.

Un député célèbre, Yves Cochet, passé de l'Assemblée nationale au Parlement européen, nous a permis de comprendre des bizarreries européo-sarkozyennes. Il a également rappelé la qualité du travail d'Anny Poursinoff, égal en quantité et exigence à celui de ses 3 collègues hommes... Voilà pour ceux qui racontent qu'elle n'a rien fait... en moins de deux ans !

Deux sénatrices, inconnues de la plus grande part du public, ont également vanté la coopération d'Anny à l'Assemblée, avec elles au Sénat, maintenant à majorité de gauche. Et dans leurs domaines, on a pu juger de l'intérêt de leurs compétences.
Mmes Corinne Bouchoux, plus tournée vers l'éducation et la Recherche, et  Aline Archimbaud, veilant aux liens environnement et santé, ont montré ce que l'écologie apportait à la politique. Et toutes deux reconnaissantes aux lois de parité, se réjouissant que la 10e circonscription puisse conserver unE députéE !
Ce n'est pas Catherine Tasca, sénatrice socialiste, ancienne vice-présidente du Sénat, et ex-présidente de la Commission des lois à l'Assemblée, ayant combattu pour la loi en 1998-2000 qui allait les démentir ! Mais c'est comme ancienne ministre qu'elle parla de la communication et de la culture.

Un bon éventail de compétences !

Les deux hommes socialistes présents à la tribune ont ajouté leur personnalité à ces prises de parole.
Ismaïla Wane, futur suppléant, a pu dire quelle campagne il avait menée auprès (et aux prés) de sa candidate, sur le terrain de la 10e, tous terrains même ! Surtout il s'est présenté, avec son expérience d'élu local depuis 4 ans, conseiller général des Yvelines pour le canton de Maurepas.
Didier Fischer, conseiler régional, était lui le suppléant sortant, élu avec Anny en 2010. Il fut "M. Loyal" dans cette soirée, présentée avec entrain et humour - partagés par tous les intervenants. De sorte que le public put suivre sans se lasser les explications politiques les plus sérieuses, illustrées de videos.

AP & IW-2012vues de la salle

Maintenant, à chacun de voter dimanche pour que les députés de gauche et écolos puissent mettre en œuvre ensemble le programme de changement demandé le 6 juin au Président François Hollande !

---

Repost 0
Published by henriette - dans 10e circonscription
commenter cet article
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 09:19

Une nouvelle majorité présidentielle a donné le 6 mai 2012 un nouveau Président à la France : François Hollande.

Il a la volonté de donner un nouvel espoir à la France : le changement après la crise économique, politique, sociale, morale, culturelle.

majorité changt
La majorité qu'il a su convaincre n'est pas faite que de socialistes : on a vu aussi la force du rejet du président sortant N. Sarkozy et de sa politique.

Pourtant la droite solidaire de l'UMP n'en démord pas : elle souffre d'avoir perdu le pouvoir et ne pense qu'à le regagner. En attendant de devenir président en 2017 (!!), certains pensent dès maintenant à empêcher François Hollande de gouverner.
C'est donc une majorité de députés de droite qu'ils veulent faire élire en juin, pour que l'Assemblée nationale bloque tous les projets de lois du programme Hollande - au défi de l'intérêt général.

Une majorité de droite au 17 juin, ce serait effectivement la fin de la politique qu'a commencée le gouvernement de Jean-Marc Ayrault, qui devrait donner sa démission... Le Président de la République nommerait alors le gagnant des législatives comme Premier ministre, soit Jean-François Copé par exemple, responsable de l'UMP. Autant dire que l'élection présidentielle 2012 n'aurait pas servi à grand chose...

C'est ainsi que Mme Pécresse voit la démocratie, à sa façon : l'écart de voix Hollande-Sarkozy est négligeable (Sarkozy a presque gagné...) ; et Anny Poursinoff a été élue avec 70 % d'abstention (mais qui fixait les dates d'élections au moment des vacances, sinon Sarkozy ?).

Lisons ce que propose M. Poisson, PCD, soutenu par l'UMP :
"Depuis des années le projet européen semble a l'arret. La raison, un pouvoir technocratique sans âme.
Alors pour réconcilier la France du OUI et du NON et pour redynamiser ce beau projet, je propose : la reconnaissance des racines judeo-chretiennes de l'Europe et son inscription dans la constitution. Je m'enage aussi a relayer les actions de l'Union pour notre territoire. L'Europe ne pourra repartir qu'a la condition d'une politique commune en matiere d'immigration, de défense et un projet économique-social commun.
Je crois en l'Europe, celle de l'échange culturel par les villes jumelées, je crois en l'Europe phare social dans un monde globalisé, oui je crois en ce beau beau projet européen.
C'est pour cela que je refuse le fédéralisme et crois en une Europe des nations."

Passons sur l'orthographe, pour aller à l'essentiel :
- 7 ans ont passé depuis le référendum oui/non, et M. Poisson ne s'en est pas aperçu...
- les revendications religieuses qui ont empêché le vote du projet de Charte étaient un déni de notre laïcité : nous devions y résister en Europe, mais elles sont carrément incompatibles avec la Constitution française. Encore un combat d'arrière-garde, que n'avait même pas risqué Mme Boutin !
- le credo en une Europe complètement éloignée des réalités, voilà qui laisse mal augurer des "solutions" à la crise européenne qu'énonce Poisson, que même Copé ne soutiendrait pas !

Faut-il encore jeter de l'huile sur le feu avec des provocations ? Pourtant nos partenaires européens semblent soulagés de voir arriver un nouveau Président français, dynamique mais soucieux de concertation, après une vibrionnite aiguë de 5 ans ?

Faut-il imposer aux sommets européens et aux citoyens français une nouvelle cohabitation jusqu'en 2017 ?

C'est pourtant un ancien premier ministre UMP, Balladur, qui déclarait :
"La cohabitation est un système d'empêchement mutuel". Que M. Poisson s'en souvienne avant de lancer des propositions pareilles !

Donnons plutôt une majorité au changement, avec Anny Poursinoff et Ismaïla Wane.

AP---IW-2012.jpg

---------

Repost 0
Published by henriette - dans 10e circonscription
commenter cet article
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 14:06

Casse-tête sur le marché de Maurepas ce samedi matin, où la plupart des candidats étaient représentés : où est le centre en politique ? qui représente le Centre parmi les candidats ?
Cette circonscription en avait pourtant déjà beaucoup vu ces dernières années ! Pour qui suit ce blog, les dernières péripéties n'ont pas de secret ; mais on est excusable d'avoir oublié un détail, un nom, un visage... Et la liste des candidats est aussi longue qu'énigmatique.

canddts 10e-6.12cliquer pour télécharger

Pour aller au plus rapide, la 10e est actuellement la SEULE circonscription de gauche des Yvelines, dont Anny Poursinoff est la députée EELV, soutenue par le PS depuis les élections partielles de 2009 et 2010. Bien entendu, il n'était pas question pour les Socialistes - de la direction nationale aux plus modestes militant-e-s -  de remettre en cause leur soutien à sa réélection !

C'est tout un symbole : candidate Verte et suppléant socialiste, soit une majorité rassemblée pour le changement qu'ont voulu les Français, en élisant François Hollande président de la République.
C'est l'expérience au service d'une politique de changement : Anny Poursinoff est la députée sortante, et Ismaïla Wane est conseiller général des Yvelines, représentant le canton de Maurepas (dont la moitié - Maurepas, Coignières - fait partie de la 10e circonscription).

Tous deux sont bien connus sur le terrain, même si A. Poursinoff n'a pu travailler que ces 20 derniers mois à l'Assemblée nationale.

Face à la gauche, au moins 6 candidats, certains inconnus, la plupart n'ayant même pas de blog.. Le centre et la droite qui proclament la nécessité de s'unir, semblent avoir été victimes de bombes à fragmentation. Trouver des sites à jour sur Google relève de l'exploit : le web est jonché de restes d'anciens MoDem, ou de sites désertés ou quasiment vides (Mme Pécresse est pourtant moins occupée aujourd'hui).

Chez nous, l'UMP fait un service minimum pour son candidat du Parti chrétien démocrate, le pauvre M. Poisson (disciple ou apôtre de Mme Boutin ?) : ici... Difficile d'obtenir des explications pour comprendre comment la représentante historique et municipale de l'UMP à Maurepas se retrouve "DVD", suppléante d'un "frère de-" célèbre, pour Yvellines-Renouveau.

Nous suivrons bien sûr la dernière semaine de campagne à droite, pour analyser les arguments dont J-F. Poisson nous inonde par courriels.

Pour l'instant, deux urgences :

- pensez dès lundi aux procurations, si vous risquez de manquer le-s vote-s des 10 et 17 juin,

- posez les questions qui vous retiendraient de voter Anny Poursinoff-Ismaïla Wane : mais ce serait étonnant si vous voulez que le gouvernement Ayrault puisse continuer d'agir pour le changement que vous avez voulu le 6 mai...
Une question en commentaire suffit, ou votre inscription à la newsletter (en haut à gauche).

Quant au-x Centre-s, voici quelques explications, trouvées au Sénat :

----

Repost 0
Published by henriette - dans 10e circonscription
commenter cet article
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 22:21

reunion-Essarts-LeRoux.jpg

----

Repost 0
Published by henriette - dans 10e circonscription
commenter cet article
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 16:09

C'est Le Figaro qui croit malin de citer la porte-parole de François Hollande : Najat Vallaud Belkacem vient de commenter l'article du JDD de ce dimanche.

Elle a employé l'expression de disque rayé pour dénoncer la répétition des caricatures que fait Sarkozy des propositions de François Hollande. L'image est vraie et comprise de tout le monde. Cette fois il s'agissait du quotient familial.


Le candidat-sortant dénonce la visite qu'a faite Hollande dans les banlieues, autour de Paris mais aussi de Lyon : mais chiche que le président bientôt sorti y retourne après 5 ans ! et pourquoi pas avec Rachida Dati ?...

On a pu voir à Trappes que notre candidat pouvait arriver au milieu des consommateurs du marché des Merisiers - à l'écart des médias, mais aussi rencontrer des responsables d'associations en toute discrétion - pour faciliter l'écoute et le dialogue. Pas de huées, pas de "casse-toi !"

FH-Trappes-LP-2.jpg
Trappes est une ville transfigurée par les GPV (Grand plan de ville) du dernier gouvernement de gauche. D'autres quartiers en France ont évolué, et il reste sans aucun doute de grosses difficultés, aggravées considérablement en cinq ans. Mais les habitants savent faire la part des choses...

Najat Vallaud Belkacem en porte-parole de François Hollande connaît parfaitement l'évolution de la campagne.

Elle sait quels engagements permettront d'aller vers une République exemplaire, plus juste que ce que nous vivons ajourd'hui - plus juste que ce que la réélection de Sarkozy nous vaudrait pour 5 ans encore !.

Elle nous le dira donc mercredi, à la mairie de Maurepas, en répondant ainsi aux questions que chacun-e se pose :

LE tract-NVB MaurepasRendez-vous mercredi 11 avril, à 20h45 !

------

Repost 0
Published by henriette - dans 10e circonscription
commenter cet article
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 18:32

Un petit écho dans Toutes les Nouvelles de ce mercredi 23 novembre :

GM-pas-tenu-TLN-23.11.11.jpg

En quoi serait-on "tenu" par un accord qu'on n'a pas eu à signer, n'étant ni PS, ni Verts ?
Il ne suffit pas d'avoir couru in extremis au soutien de la prochaine victoire de François Hollande dans les Primaires citoyennes.

tract-D12-FH-elus-Mps-6.10.11.jpg

Serait-ce alors un moyen de faire oublier au Parti socialiste qu'on lui a fait perdre la précédente élection ? nouveau subterfuge de M. Mougeot pour leurrer l'électeur en faisant croire qu'il est un socialiste fidèle ?

Mais si ses allégations trompeuses n'ont fait qu'ajouter un pouvoir de nuisance à celui de la droite, les électeurs de gauche, à la longue, ont compris.

Lorsque des scrutins sont programmés sciemment en période de vacances, le taux d'abstention explose. Aux partielles de 2009 et 2010 : entre 73 et 77 %. (certains vacanciers d'alors découvrent même encore aujourd'hui qu'il y avait eu des partielles !)

Il était de bonne guerre pour le pouvoir de droite d'escamoter le srutin, de savonner la planche de la gauche, en face du faible candidat Poisson en 2009. Mais le candidat que présenta le MoDem crut bon d'en rajouter dans l'embrouille, se prétendant sans aucun scrupule soutenu par "des socialistes". (Deux pirates dans une même élection !)
En 2011, Georges Mougeot n'est plus en situation de rouler les mécaniques : ses échecs personnels dans la 10e devraient nourrir la sagesse de son âge. L'Union de la gauche de 1977, où il fut élu comme Premier des socialistes à Maurepas, est bien lointaine.

Et puisqu'il prétend vouloir la victoire du candidat de la gauche à l'Élysée dans quelques mois, le mieux est de garder le souffle pour "continuer à réussir" à tenir sa mairie, puisque son mi-bilan est si bon.
François Hollande ne s'en portera pas plus mal... Il y a des grains de sel dont on peut se passer.

------

Repost 0
Published by henriette - dans 10e circonscription
commenter cet article