Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

pratique

pour adhérer au PS, un clic :
logo.jpg 
pétition

question d'éthique
SR-8.07.jpg
météo Maurepas

Recherche

30 mars 2007 5 30 /03 /mars /2007 11:43
Le thème qu'abordera le forum du changement, jeudi prochain à Beynes (voir note du 28 mars) est l'égalité entre les femmes et les hommes. Si la parité est devenu une expression courante dans les conversations, il est bien dommage qu'elle s'applique encore peu (sauf au Parti socialiste).

Le but de la parité est que les responsabilités politiques soient partagées à égalité. Il faut que le monde politique des partis s'ouvre aux femmes, afin qu'elles deviennent plus facilement candidates puis élues à tous les niveaux de responsabilité.

Pourquoi ? parce qu'elles sont tout simplement la moitié de l'humanité, la moitié du Peuple souverain dans notre République. Leurs droits civiques sont récents puisque le suffrage universel démocratique n'existe en France que depuis à peine 63 ans. Il leur faut donc rattraper le temps perdu...

Pour quoi ? pour participer au vote des lois. Actuellement 88 % des députés sont masculins, 85 % des sénateurs. Mais puisque les lois sont applicables à tous et toutes, il est normal que les femmes aient leur mot à dire.

Pour quoi encore ? pour contrôler l'application des lois : toutes les lois de la République, toutes les politiques européennes qui s'appliquent normalement en France. Par exemple les directives qui obligent à l'égalité - sans lesquelles la France seule n'aurait pas beaucoup avancé ! ("L'Europe : un atout pour les femmes ; les femmes : un atout pour l'Europe")

Exemples de lois, votée par la gauche depuis 25 ans :
- "loi Roudy" : modifiait le Code du travail et le Code pénal pour l'égalité professionnelle (1983) ;
- "loi Génisson" : faisait entrer l'égalité hommes-femmes dans les négociations annuelles obligatires entre partenaires sociaux (2001).
La régression est totale depuis 5 ans, bien sûr. Mais l'application de ces lois a toujours été difficile puisque les rapports obligatoires annuels sur la  situation comparée des femmes et des hommes dans l'entreprise ne se font pratiquement plus. Et la différence des salaires reste obstinément proche des 25 %.

Ce résultat calamiteux n'est pas seulement une discrimination envers les femmes : il pèse sur la vie de tous les ménages, sur le pouvoir d'achat des familles, sur l'économie du pays en général.

Mais il y a d'autres discriminations économiques dans le monde du travail et dans la société. Toutes les femmes qui ont une carrière en entreprise, connaissent le fameux plafond de verre : cette frontière invisible qui les empêche de prétendre dépasser un certain niveau dans la hiérarchie - et qui limite aussi leurs revenus.

Les discrminations les plus méconnues touchent la plus grande partie des foyers défavorisés. Face à la vie chère, c'est 80 % des revenus précaires, qui sont féminins. 80 % des salaires les plus faibles reviennent aux femmes. Et c'est chez elles aussi (jeunes et moins jeunes) que le taux de chômage est le plus élevé. Le niveau des retraites des femmes a baissé encore depuis la réforme de Raffarin.

Parler de l'égalité, ce n'est donc pas une préoccupation "de luxe" : et c'est pourquoi le féminisme de la candidate socialiste est tellement fondé ; c'est pourquoi Ségolène Royal touche autant de monde - et en particulier les femmes.

Parler de l'égalité, la 10e circonscription des Yvelines vous y invite, jeudi prochain. Désirs d'avenir en reparlera.
Repost 0
Published by henriette - dans formation
commenter cet article
28 mars 2007 3 28 /03 /mars /2007 13:22



information et contact : Rémi Bourgeolet  06 07 63 20 80
dabeynes@gmail.com
Repost 0
Published by henriette - dans 10e circonscription
commenter cet article
28 mars 2007 3 28 /03 /mars /2007 08:38
La 10e circonscription des Yvelines est étendue, et les habitants de Montfort l'Amaury, Maurepas ou Coignières ne se rendent pas tous très souvent dans le sud de Rambouillet. Ce soir ils sont invités à un forum du changement, sur les 100 propositions du Pacte présidentiel de Ségolène Royal :

mercredi 28 mars à 20h30
à SAINT-ARNOULT-EN-YVELINES
salle Le Colombier :

le transport et ses solutions



avec Didier Fischer, Stéphane Olivier, Jean-Louis Barth
et Patrick Bouchaudon

information :
jlh78125@aol.com - 06 85 77 40 35

contact@jchusson.com - 06 79 60 19 83




Repost 0
Published by henriette - dans environnement
commenter cet article
22 mars 2007 4 22 /03 /mars /2007 11:36
Pour mémoire : (après la note du 20 mars, ci-dessous)

Le forum du changement qui va permettre un débat participatif, ce soir à Maurepas, a pour thèmes
la culture et l'éducation, autour des 100 propositions du Pacte présidentiel de Ségolène Royal



On peut trouver sur Internet les propositions 22 à 35 sur la réussite éducative et culturelle. Et retrouver l'interview  de Ségolène Royal dans Les Inrockuptibles sur sa vision de la culture.

Bien sûr ce débat est ouvert à tous.
Repost 0
Published by henriette - dans à Maurepas
commenter cet article
20 mars 2007 2 20 /03 /mars /2007 12:31
Aujourd'hui 20 mars 2007, dans le journal de 12h50,
Ségolène Royal est l'invitée de M6 :

Repost 0
Published by henriette - dans revue de médias
commenter cet article
20 mars 2007 2 20 /03 /mars /2007 11:28
La 10e circonscription des législatives est très vaste : un bon tiers du département des Yvelines, taillée sur mesure en 1986 par le ministre de l'Intérieur Pasqua, l'artiste en charcuterie électorale. Il s'agissait de donner la majorité à la droite.

Alors que les circonscriptions regroupent plusieurs cantons (entiers), le canton de Maurepas avait été soigneusement coupé en deux. Comme cela représentait alors une majorité de gauche, Pasqua avait découpé les 4 communes en deux lots : Maurepas et Coignières étaient rattachées à Rambouillet, noyées dans une masse très conservatrice.  Il a fallu bien du mérite aux électeurs de gauche pour aller voter aux législatives, sachant qu'ils avaient peu de chances d'avoir un député socialiste ! C'est ainsi que nous sommes "représentés" par la députée Boutin depuis plus de 20 ans !

Mais nous n'en sommes pas encore à ce changement-là.

Pour notre priorité, l'élection présidentielle, il n'existe qu'une circonscription : la France. Et nous faisons campagne tous ensemble pour notre candidate Ségolène Royal.

Reste la 10e circonscription, tout le sud-centre-ouest du département. Et pour la gauche, c'est un cadre chaleureux de campagne. Il permet une solidarité d'échange, qui complète notre expérience, naturellement tournée davantage vers l'agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines.



On s'en rendra compte à l'occasion du forum de ce mercredi 21 mars, à Marcq. Un débat public permettra d'aborder les questions d'éducation, sous l'angle des "rurbains" : comment vit-on au quotidien pour aller à l'école, au collège, au lycée, en fac ? bus, train, voiture, la journée est longue en plus des études. Comment "l'école" en tient -elle compte ? Les conditions matérielles ont-elles un poids sur la formation et l'éducation ?

Pour en parler, trois personnalités très qualifiées : Sylvie Faucheux, présidente de l'université de Versailles Saint-Quentin, sera entourée de Juliette Quinten, yvelinoise et étudiante à Paris (en pleins exams, et plus jeune candidate de France aux légisaltives !) et de Didier Fischer, professeur lui-même, conseiller régional et élu d'opposition à Rambouillet.

Cette soirée est organisée par la section du canton de Montfort, et le comité Désirs d'avenir de Beynes.
Le nouveau site (en cours de construction) présente la campagne présidentielle dans la 10e.
Informations auprès de Rémi Bourgeolet : 06 07 63 20 80

Repost 0
Published by henriette - dans les Comités DA
commenter cet article
20 mars 2007 2 20 /03 /mars /2007 10:52
Depuis Villepinte et l'annonce du Pacte présidentiel entre Ségolène Royal et les Français, les débats ont repris partout. Leur but n'est plus d'apporter des propositions : on pourra voir comme elles ont déjà été reprises dans le Pacte.

Désormais, les débats, toujours participatifs, sont des réunions du changement. Les 100 propositions sont une base de forums (lieux où l'on parle), pour faire mieux connaître les sujets qui alimentent la  campagne électorale.

Car nous sommes dans la "dernière ligne droite" : nous savons maintenant qui sont les 12 candidats offiiciels, dont les affiches vont apparaître sur les panneaux* dans nos villes.
La campagne s'ouvre donc, et dans notre circonscription commencent les forums !

À Maurepas-Coignières, on parlera culture et éducation. Ce sera mercredi à la mairie, avec Catherine Tasca, sénatrice PS et ancienne ministre de la culture, et avec Didier Fischer, conseiler régional.
Car notre candidate est la première à détailler son projet culturel, en voulant être la Présidente de la réussite éducative et culturelle : voir les propositions 22 à 35.

Sa longue interview dans Les Inrockuptibles la semaine dernière n'est pas passée inaperçue. Présentant les points forts de son programme, elle personnifie aussi son approche de la culture en répondant aux questions du journaliste : la culture imprègne  toute une vie et a participé à la construction de sa personnalité. C'est ce qu'elle souhaite à tous, en y incluant bien sûr l'éducation.

* panneaux officiels = pas touche, les enfants ! comme pour tous les panneaux électoraux, il est interdit de modifier, endommager, décoller, déchirer les affiches qui y sont apposées.
Le panneau réservé  à la candidate Ségolène Royal est le n° 8 (l'ordre a été tiré au sort par le Conseil constitutionnel).
Repost 0
Published by henriette - dans 10e circonscription
commenter cet article
17 mars 2007 6 17 /03 /mars /2007 18:07
... à tous ceux qui ne se sentent bien que devant leur petit écran.
Mais à tous les autres aussi, qui suivent la campagne et leur candidate.

Si vous avez bien distribué au marché ce matin, ou même si vous n'avez pas pu, de riches programmes vous attendent ce week-end.

Ce samedi soir :

- à 19 h 00, sur LCP : le temps de choisir

- à 20 h 30, à la suite sur LCP : Entre les lignes (lecture des magazines hebdomadaires)

- à 23 h 10, sur France 3 : France Europe Express spécial, avec Ségolène Royal.
L'émission avait été déprogrammée, remplacée par une spéciale Chirac après son discours d'amour mémorable.
Ségolène est donc l'invitée de Christine Ockrent ce soir (et demain, ce sera Sarko...)
À ne pas manquer !

Demain dimanche :

- à 18 h sur RTL (radio) ou LCI (pour les câblés) : Le Grand Jury (RTL-LCI-Le Figaro)

Repost 0
Published by henriette - dans revue de médias
commenter cet article
16 mars 2007 5 16 /03 /mars /2007 14:57
  1. Un article qui balance : ce matin dans LIbération.

Chirac, Sarko et la presse bienséante, par Daniel Schneidermann, qui parle même de ses collègues comme de "journalistes" (oui, entre guillemets) !

Toutes les vérités y passent, que la presse écrite française ne souligne jamais. Qu'on peut entendre lorsqu'est fait écho à des journalistes de la presse étrangère : sur France-Inter dans certaines émissions, par exemple. Mais c'est tout.

Cette fois, Schneidermann déchire le voile, et Libé publie : toutes les politesses abandonnées, le roi est nu, comme dans le conte d'Andersen.


Bon, modérons aussi notre admiration : il aura fallu douze ans aux insolents pour voir le roi comme il est. Et à six semaines de sa fin irrémédiable....

Repost 0
Published by henriette - dans revue de médias
commenter cet article
16 mars 2007 5 16 /03 /mars /2007 11:23
Grand succès d'audience hier devant l'écran de France 2. La curiosité envers notre candidate est toujours la même : des foules dans les meetings, devant les écrans, dans le réseau Internet.


Un commenttaire dans la presse :

"La République du Centre": "C'est clair ! Pour relancer une campagne qui patine et contenir l'inquiétante ascension de François Bayrou, Madame Royal  a décidé de redevenir la fraîche et conquérante Ségolène. Ségolène, la femme moderne qui avait
largement remporté la primaire socialiste contre les "éléphants" et contre l'appareil. Ségolène, la femme courageuse qui se reconnaît plus que jamais en cette Jeanne d'Arc "qui a essayé de sauver la France".

Repost 0
Published by henriette - dans revue de médias
commenter cet article