Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

pratique

pour adhérer au PS, un clic :
logo.jpg 
pétition

question d'éthique
SR-8.07.jpg
météo Maurepas

Recherche

2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 09:50

Les marchés de vacances scolaires sont un peu moins fréquentés, et ces "vacances d'hiver" 2014 se terminent avec on l'espère un prochain retour à l'animation habituelle : que de départs cette année ! On dit que seulement 8 à 10 % des Français partent à la neige : où étaient les autres vacanciers ?

L'avantage du marché est la familiarité entre les clients, mais aussi avec les commerçants. Du côté politique, les professionnels restent discrets sur leurs choix (quand ils n'ont pas certaines préférences, mais sans prendre le risque de fâcher leur cientèle).
Mais les clients glanent les tracts des militants de toutes les listes : le marché est le meilleur lieu de rencontre.
Hier c'est un couple de retraités qui lisait le petit papier qu'on venait de lui remettre, la femme se tordant de rire. De quoi l'interroger ; "Plus vert, tu meurs ! Il y en a qui se croient obligés d'avoir l'air écolo. Comme si ça nous trompait..."
Eux étaient d'une commune proche, et avaient de la distance. On a pu leur faire remarquer que le tract précédent du même candidat était plutôt rouge, pour l'in-sécurité !

 

photo1.jpg

tout vert !

photo2.jpg

tout rouge !

En préambule de la rentrée scolaire, et juste avant la dernière ligne droite de la campagne, les curieux guettaient les listes qui deviennent définitives : les tractations se terminent, puisque les listes de 33 noms doivent être déposées en préfecture ce jeudi 6 mars. Le temps des négociations et manœuvres doit prendre fin.
Pour ceux qui ont maintenant quelques tracts-programmes, c'est une lecture comparée des noms publiés qui va distraire ce week-end, des étiquettes qui se transforment depuis des mois.

PLG-liste-etiq-3.14.jpg

GG-liste étiq-3.14

Tous les électeurs ne connaissent pas le poids des étiquettes politiques, lorsque tant de listes sont en compétition, après des années de chassé-croisé entre majorités incertaines, alors que le leader de ces majorités va quitter le devant de la scène, au bout de 37 ans.

Il laisse d'ailleurs son message, dans son dernier édito municipal, plein de sous-entendus, dernière occasion pour peser... si possible. Vertueusement soucieux de neutralité, le maire sortant ne veut pas nous influencer, non... mais il juge tout de même nécessaire de mettre "ses" ouailles "en garde" : comprenne qui pourra, mais le message est bien là.
Message double : certaines organisations politiques présenteraient une liste sans même exister dans la ville ; et - conformément à une déclaration devant le conseil municipal en novembre -, le maire a entendu dire qu'il y a des influences "communautaires" dans cette ville - bref des racistes, anti-laïcs, les vilain-e-s ! Troisième message, tout de même : mon bilan est bon, même si je ne me représente pas - et j'ai bien l'intention de continuer à mettre mon grain de sel dans votre histoire, voire des grains de sable pour certains...

 

Les comparaisons continueront jusqu'à la publication de toutes les listes. Limitons-nous pour l'instant aux profils de celles qui nous sont accessibles.

À droite, on dirait qu'il y a des problèmes d'identité : label des partis, ou pas ? le grand objectif semble surtout de se démarquer de la municipalité sortante : après tout, la jeune tête de liste n'a que 6 mois d'expérience d'élu, dans l'opposition. Mais sous une ombre tutélaire voisine, il voudrait bien montrer ce qu'il est vraiment : UMP. C'est dur l'union sacrée...

 

En réalité, c'est dans les Divers (DVG-DVD) que tout le mode ...centre-croise. Car ou bien on ne veut pas d'étiquette, ou bien on ne peut pas les obtenir : à droite et au centre, les grands partis voudraient bien gagner cette ville, mais dans l'union...
C'est ce que souhaitent Mme Pécresse (UMP) et M. Richard (UDI) ; mais ils sont trop "jeunes"
dans les Yvelines pour connaître les longues dissensions à Maurepas, depuis 25 ans ! Et chacune des deux listes intéressées a un-e "traître" de l'autre camp... Bon courage, puisque les arbitres médiateurs représentent déjà tous les courants d'amitié de l'UMP !

Quand d'autres préfèrent se limiter au monde associatif, plus sympa, l'enjeu est de se placer comme héritiers des majorités du maire sortant, depuis 25 ans aussi. Majorités mouvantes, "compliquées" selon l'expression des observateurs de la ville. Sur la pointe des pieds, on assume l'héritage, ne sachant pas s'il est considéré comme positif par l'électorat - en prenant éventuellement des distances pour l'"améliorer"...Les listes d'adjoints ou d'opposants se sont partagé des élus de tous les bords, parfois changeants.

Enfin à gauche, les partis ont pu soutenir le rassemblement qu'Ismaïla Wane (conseiller général du canton de Maurepas depuis 2008) a su réunir autour de lui : Parti socialiste, Parti communiste et Europe écologie-les Verts sont représentés dans la liste, que soutient aussi le PRG. Voilà pour la clarté, après la "complexité"... Ainsi deux élues  sortantes confirment la conviction qu'elles ont toujours voulue dans cette ville de gauche, rejointes par de nouveaux candidats qui reflétent le rajeunissement de Maurepas.

Un gros travail a réuni de nombreux militants, aimant leur ville, d'expériences professionnelle, associative, politique : leur programme est maintenant solide et s'enrichit des réunions de quartiers, du porte-à-porte à travers la ville. Il est porteur aussi d'une volonté d'ouvrir Maurepas vers sa nouvelle Communuté de commune des Étangs, sans oublier des relations à améliorer avec Saint-Quentin-en-Yvelines, partenaire naturelle.
Plus que 3 semaines, pour la victoire espérée d'une ambition commune pour la ville :

bandeau-groupe-IW.jpgÀ chacun de se faire son opinion... pour  voter le 23 mars, ce qui est le plus important pour l'avenir de Maurepas - toujours un désir d'avenir, bien sûr.

---------

Partager cet article

Repost 0
Published by henriette - dans à Maurepas
commenter cet article

commentaires