Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

pratique

pour adhérer au PS, un clic :
logo.jpg 
pétition

question d'éthique
SR-8.07.jpg
météo Maurepas

Recherche

13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 18:41

Culture, loisirs, équilibre économique, solidarité des territoires, circulation, environnement, voilà bien des thèmes qui se rencontrent à propos d'un nœud de discorde entre Maurepas et l'agglomération qui l'entoure.

La presse locale, avec Toutes les Nouvelles, et TVfil78, le réseau qui dessert toutes les comunes câblées (non Maurepas donc), donnent écho aux inquiétudes des professionnels indépendants du cinéma : les salles Ciné 7 aux Sept-Mares, et Le Grenier à Sel de Trappes.

Ces salles sont connues et appréciées des habitants. Elles sont soutenues financièrement par les collectivités - dont Maurepas pour Ciné 7. Elles ont dû affronter la concurrence du système commercial multiplexe de SQY, et sont parvenues à retrouver peu ou prou l'équilibre. La grande crainte est maintenant qu'une nouvelle offensive commerciale ne vienne à bout de la salle d'Élancourt, qui a maintenant 35 ans : l'exemple de Plaisir est significatif, avec un projet de multiplexe dans le centre commercial régional, qui a provoqué la fermeture du cinéma municipal Jacques-Becker.

ciné7-TLN-petit-10.11.10

Dans Toutes les Nouvelles, on peut lire les arguments de Luc Beaucamp, qui milite pour son cinéma aux Sept-Mares et depuis si longtemps a su l'adapter à des contextes difficiles  : "Nous avons rencontré le maire de Maurepas pour lui expliquer les risques pour nos salles, mais d'après lui il faut laisser faire le marché. (...) Pourtant Maurepas est partie prenante de la SEM qui gère le Ciné 7 ! Reste le rôle social, culturel et "éducatif que nous jouons dans le secteur, notamment auprès des écoles, collèges et lycées, et même ceux de Maurepas."

Question marché, même le député-maire UMP d'Élancourt invoque l'intérêt général ! "Un troisième multiplexe dans le secteur serait déraisonnable. On peut être libéral (sic) mais là, c'est de l'ultralibéralisme et c'est destructeur."

Le site de sa mairie soutient la pétition de Ciné 7, et son conseil municipal va d'ailleurs, à l'exemple de la CASQY, voter le 26 novembre une motion qui devrait rassembler tous les élus, de droite comme de gauche.

Le JT de TVfil78 a traité la question en donnant aussi la parole au président (PS) de la CASQY, Robert Cadalbert :

Beaucamp-TVfil78-10.11.10

Ainsi donc, le maire de Maurepas maintient son projet, seul contre tous, et s'agace qu'on veuille en débattre.

Démocratie participative, où es-tu ?....

--------

Partager cet article

Repost 0
Published by henriette - dans environnement
commenter cet article

commentaires