Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

pratique

pour adhérer au PS, un clic :
logo.jpg 
pétition

question d'éthique
SR-8.07.jpg
météo Maurepas

Recherche

8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 19:28

Pour les militants d'un parti politique (et de tous les partis, on peut le supposer), chaque campagne électorale est une occasion unique de rencontres : pas besoin  de s'incrire dans des clubs ou réseaux !

Les lieux ? une réunion publique, plus souvent le seuil de votre maison ou de votre appart, le marché hebdomadaire, la gare où vous passez vite, où les militants consacrent une heure ou 30 mn avant de continuer leur journée, eux et elles aussi, vers leur travail...

Que se dit-on ? pas grand chose quand vous avez peur de rater le train ou d'être en retard (mais un petit tract parlera pour nous, que vous lirez à un moment plus tranquille).

Quelquefois on peut dépasser l'échange de sourires, pour quelques mots, voire plus... Si affinités, quand vous avez déjà votre petite idée du résultat que vous espérez pour dimanche soir.

campagne-AP.jpgLes conclusions que vous tirez du résultat de la Présidentielle du 6 mai sont souvent un vrai plaisir : il semblerait que la société française est comme soulagée, débarrassée d'un grands poids, très remuant pendant 5  ans... Que tous apprécient le calme retrouvé, même si personne n'ignore que les temps sont durs, seront durs encore. Un peu de fraternité, tout de même, on s'aperçoit que c'est possible.

"Ça y est, ça va mieux depuis le 6 mai ! Ouf !"
"Bien content-e que Hollande soit élu !"
"J'ai fêté ça comme en '81 !"
"On est débarrassés de Sarko et de sa bande. Ça fait du bien..."
etc.

Oui, mais : les législatives ces deux dimanches 10 et 17 juin ?
"Boooh, je ne sais pas trop..."
"Ce sont des querelles  de personnes, je ne sais pas - mais le plus dur est fait."
"Ils sont tellement nombreux à se battre pour la place, c'est qu'elle doit être bonne ?..."

Eh bien non : "la place", c'est du travail, et François Hollande, Président du Changement, l'a annoncé.
Pas de cumul : un député travaille à plein temps à l'Assemblée pour faire et voter les lois, pour contrôler l'action du gouvernement. C'est d'ailleurs ce qu'a fait Anny Poursinoff pendant deux ans dans l'opposition : seule députée yvelinoise de gauche (EELV), elle commence à être connue malgré des campagnes de partielles en 2009 et 2010, quand la plupart des électeurs étaient en vacances...  

Alors... "Pas de souci, elle va être réélue ; c'est juste. Surtout quand on voit les candidats de droite qui s'affrontent !"

Eh non, rien n'est acquis : la droite et le centre même divisés, même masqués, prennent des voix !
Et chaque siège compte pour faire une majorité, pour appliquer un programme pendant 5 ans. Il faut donc à François Hollande la voix d'Anny Poursinoff dans une grande majorité de gauche. Nous espérons que les voix de gauche - pas loin de la moitié des électeurs en Yvelines - permettront de gagner quelques autres sièges, tout près de chez nous en particulier avec Benoît Hamon.

majorité changt----

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires