Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

pratique

pour adhérer au PS, un clic :
logo.jpg 
pétition

question d'éthique
SR-8.07.jpg
météo Maurepas

Recherche

9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 15:04

Notre département se passerait bien de faire la une de la presse et des médias.

Sans vergogne, la droite semble oublier qu'elle occupe 17 sièges parlementaires (sur 18)  et représente 28 cantons (sur 39) du  Conseil général. Ce pouvoir donné par les électeurs devrait l'obliger ; eh bien non ! elle n'en finit pas de scandaliser par ses manquements à l'éthique politique...

 

Canard-CB-CB-9.6.10

 

Aux citoyens naïfs qui rêvent d'un monde politique parfait, disons que cela n'existe pas, car telle est la nature humaine. Au moins méritent-ils que le comportement de leurs élu-e-s ne nourrisse pas les fantasmes extrémistes et démagogiques.

 

En 2009, dans le cercle de l'ancien président du Conseil général-député, on avait vu plusieurs condamnations pour corruption, avec inéligibilité  - quelques années après, déjà, une lourde affaire impliquant son prédécesseur Tenaillon (UDF).

Et Pierre Bédier lui-même, démis d'office, avait dû laisser son fauteuil de Versailles (où il a été remplacé par Alain  Schmitz). Plus grave  était sa manœuvre à l'Assemblée nationale : avec l'aide du Premier ministre, il obtint (juste avant la condamnation) d'être remplacé par sa suppléante. De sorte que Cécile Dumoulin devint députée des Yvelines, sans élection.

 

Pour l'édification des citoyen-ne-s, l'UMP vient de répéter une opération du même style. Sans condamnation cette fois, ouf. Ce qui a réussi dans la 8e circonscription, pourquoi  ne pas l'imiter dans la 7e ? Là c'est Pierre Cardo que gagnait la lassitude après déjà 17 ans à l'Assemblée... Une petite mission, un prolongement au-delà de 6 mois, peut-être vers une nomination plus intéressante, pourquoi pas ? Et bien c'est fait. Hier Arnaud Richard lui succédait comme député, sans élection ! Il a pu ainsi poser sa première question d'actualité - façon de le faire connaître à ses "électeurs" par la télé...

 

Occasion, au milieu de tout cela, d'une bouffée d'air frais : saluons ici la nouvelle députée socialiste Marie-Noëlle Battistel  qui a remporté,  elle, une victoire électorale, et succède dans l'Isère à Didier Migaud, nommé président de la Cour des Comptes - pour ses compétences reconnues.

 

Revenons à nos pratiques yvelinoises... Dans la 10e circonscription cette fois - chez nous, donc, hélas.

Il faut ici faire référence à trois personnalités UMP.

 

1. Celle qui a su le mieux se faire connaître, et qui se retrouve à la une du Canard enchaîné  cette semaine, c'est  Mme  Christine Boutin. DéputéE de 1986 à 2009. Pour la première fois en 2009, elle ne se représentait pas à sa propre  succession : on a déjà expliqué ici qu'elle l'avait fait en 2007, étant déjà ministre. Elle ne siégea donc jamais à l'Assemblée depuis lors, mais le siège était à son nom, occupé par son suppléant.

Lorsqu'elle dut quitter le ministère du Logement, son choix fut de provoquer une nouvelle élection où M. Poisson put enfin être candidat. Élu le 27 septembre dernier, il a vu son élection annulée le 20 mai.

 

2. Les Sages du Conseil constitutionnel ont ramené à une voix (la vôtre ?) sa majorité au soir du 2nd tour.

Certes, mais ils ont motivé (3e considérant) leur jugement par un fait beaucoup plus grave, que la droite oublie de mentionner aujourd'hui : l'annulation met en cause une "manœuvre", dont l'auteur est le président du Sénat.

 Traditionnellement désigné comme le 2e personnage de l'État, Gérard Larcher est également le maire de Rambouillet, dans les Yvelines... N'y revenons pas : tout a déja été écrit dans ce blog, et d'autres...

 

3. Enfin, compagnon d'infortune de Mme Boutin dans Le Canard enchaîné, Christian Blanc voit déballer ses histoires fiscales, dont on espère que Bercy viendra à bout sans que tous les Français en soient forcément témoins. Mais ce qui choque là aussi, c'est un sens un peu élastique de la rigueur - rigueur que l'on va imposer rudement à chacun de nous. Et M. Blanc a pris de lourdes responsabilités dans l'avenir de notre Région.

 

Tous ces faits se sont déroulés en quelques mois, dans un seul département, le 4e plus riche de France.

Riche... mais pas tout le monde : les inégalités y sont criantes.

 

L'"ordre juste", cela recouvre à la fois les histoires de "fric", de fisc, mais aussi de démocratie  : le pouvoir actuel, où sont impliquées  toutes ces personnes, ne devrait pas jouer  de décisions  injustes qui pèsent sur les citoyen-ne-s, y compris les plus faibles, et qui méprisent  leur participation dans tous les domaines.

 

Attendons ce que vont être les conséquences sociales de la mondialisation... Vaste programme 

------

Partager cet article

Repost 0
Published by henriette - dans Yvelines
commenter cet article

commentaires

khodja Noëlle 10/06/2010 19:07



article bien fourni et bien documenté. Espérons qu'Anny Poursinoff sera capable de bouter Monsieur Poisson hors de l'Assemblée...



henriette 11/06/2010 00:50



M. Poisson n'est plus à l'Assemblée depuis le 20 mai. Il devra affronter à nouveau les électeurs et électrices pour y retourner : à eux de voter !


Mais il n'aura pas les mêmes concurrents que la dernière fois : attendons de connaître tous les appétits de candidature déclarés. Dans l'actualité politique de ces jours-ci, certains semblent se
voir bien à la curée...