Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

pratique

pour adhérer au PS, un clic :
logo.jpg 
pétition

question d'éthique
SR-8.07.jpg
météo Maurepas

Recherche

24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 16:00

On se demande toujours comment naissent et circulent les rumeurs dans cette ville. Lorsqu'une d'elles arrive à vous, vous vous demandez d'abord si c'est vrai, et ensuite de qui ça peut venir - dans le meilleur des cas... Malheureusement beaucoup de gens vont la gober toute crue. Si vous faites partie des quelques Maurepasien-ne-s qui doutent, c'est que vous en avez entendu d'autres... Vous attendez la suite et vous avez bien raison.

La dernière qui court fait penser aux prochaines élections. Mais pas tout de suite. Occupons-nous donc d'abord de ce qui est information, et non rumeur.

Question calendrier, les échéances vont s'étaler sur deux ans. Nous aurions dû voter quatre (cinq) fois en 2014 : municipales, cantonales, européennes, régionales (sénatoriales, mais ce n'est pas le vote direct des citoyens). Pour ne pas trop solliciter les électrices et électeurs, ce ne sera que la moitié : le ministre de l'Intérieur confirmera par décret les dates des municipales (mars en général), et des sénatoriales (à la rentrée de septembre). Quant aux européennes, obligatoirement simultanées dans toute l'Union, elles auront forcément lieu en juin 2014.

Pour les cantonales et régionales, une réforme avait été lancée par Sarkozy. La nouvelle majorité y a mis un terme, comme le candidat François Hollande l'avait promis : votée par l'Assemblée nationale, l'abrogation du "conseiller territorial" va être proposée ces jours-ci au Sénat. Et l'on reviendra à nos élections traditionnelles, c'est-à-dire les élections aux Conseils général (département) et régional. Les sortants, et de nouveaux candidats, ont le temps d'y réfléchir.
Candidates aussi d'ailleurs, puisque la réflexion devrait aboutir enfin à une vraie parité : Manuel Valls envisage de modifier le mode de scrutin. Enfin !

Scrutin paritaire + redécoupage des cantons = voilà qui justifie d'attendre 2015 pour le prochain vote départemental ; les régionales n'ont pas besoin d'être revues, mais ces deux votes seront certainement couplés.

Nous arrivons pour l'instant à 2013 ; année (raisonnable) de réflexion et de préparation. Mais la raison n'est pas toujours au rendez-vous ! S'il est logique de préparer un projet pour sa ville, ce devrait être la priorité dans tous les camps politiques.
On a déjà vu que Maurepas a un profil municipal compliqué, et sans doute certain-e-s ont envie de changement, voire envie de faire le ménage.... Les medias sont donc normalement (comme dans d'autres villes) à l'affût d'informations sur les projets.

Faut-il pour autant attiser les ambitions personnelles aux dents longues ? c'est là que les rumeurs commencent à courir.

Au point que certains se fâchent de découvrir les ambitions qu'on leur prête ! Alors sachons raison garder.
L'origine du mot politique, c'est la ville (en grec). Mettons donc en priorité la ville, notre ville, celle dont nous rêvons. Et que ce rêve soit collectif : aux citoyens de se regrouper autour d'un projet, assumons qu'il soit politique - avant de choisir celui ou celle qui sera au premier rang pour mener une liste - plutôt que le contraire....

Autre rêve : si on trouvait CELLE qui osera mener une liste à la mairie ? De toute l'agglomération de Saint-Quentin, depuis près de 40 ans, aucune femme n'a jamais été maire.

En attendant, un écho local :

 

... et attention aux rumeurs !

---

Partager cet article

Repost 0
Published by henriette - dans à Maurepas
commenter cet article

commentaires