Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

pratique

pour adhérer au PS, un clic :
logo.jpg 
pétition

question d'éthique
SR-8.07.jpg
météo Maurepas

Recherche

27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 11:51

Il est encore temps de monter dans le train, le RER, ou en voiture pleine de copains :

le rendez-vous n'est qu'à 14 h à Denfert-Rochereau !

mariage-logo-1.13.jpg

Après les grands froids de ces dernières semaines, le ciel est favorable aux partisans de l'égalité. C'est juste, entre deux rayons de soleil, un risque d'averses : il suffira de bons impers ou cirés sur des vêtements chauds, avec bottines, gants et bonnets. Car il faudra rester en forme pour d'autres débats en faveur du projet de loi "le mariage pour tous-te-s", le mariage (civil) entre personnes de même sexe.

Le but n'est pas d'abord de faire nombre, car nous ne sommes pas en guerre : les chiffres très incertains qu'on a pu entendre au lendemain du 13 janvier sont encore un élément de propagande sans intérêt. Ils sont aussi le fruit d'un battage médiatique désespéré, soutenu par les télés "d'information" continue ; mais l'essentiel n'est pas là : seulement montrer que les 63 % de Français existent, qui soutiennent ce projet.
Face aux RRR (religieux, ringards, réacs) souvent d'âge vénérable comme les commandos anti-IVG, c'est même 86 % des jeunes de 18 à 24 ans qui attendent le vote de ce projet - c'est-à-dire une partie importante des générations qui sont notre avenir. Tou-te-s ne sont pas homosexuels, tou-te-s n'ont même pas forcément l'intention d'en profiter, mais c'est la tolérance qu'ils expriment, la volonté de partager les mêmes droits et libertés. Nous connaissons tous des familles recomposées, de tous les genres, qui montrent la diversité déjà actuelle des modes de vie : la Loi doit simplement les reconnaître, donner un vrai statut à tous les enfants.

En campagne contre Christine Boutin pour la législative de 1993, la socialiste Anne-Andrée Beaugendre rétorquait sur le thème de LA Famille brandi par son adversaire : "Mais regardez ce qui se passe dans les familles : c'est malheureusement là que des enfants vivent les pires horreurs !". L'actualité quotidienne des faits divers, des tribunaux, des statistiques en donne encore toujours la preuve, quand le papa tue la maman et les enfants avant d'en finir avec la vie, quand papa et maman torturent leurs petits... (Il est facile de démontrer que deux papas ou deux mamans qui veulent une vraie adoption, aimante, ne feront jamais pire.)

Pourtant notre ancienne députée, ancienne ministre (qui n'a pas assuré de logements à toutes les familles), n'a pas baissé la garde. En retraite de la politique, elle ne quitte jamais le devant de la scène (mais les coulisses non plus) quand il s'agit de rallier tous ses vieux réseaux, que ses manœuvres ont pu financer. (À force de capter toutes les caméras et micros, elle est même allée à la bourde ! il ne faut pas abuser des "minutes vieilles"...)

Celui qui a repris son siège à l'Assemblée nationale, après un court entr'acte de gauche, est ssez discret dans la Xe circonscription des Yvelines. Mais notre député Jean-Frédéric Poisson, UMP et vice-président du Parti chrétien-démocrate, n'a pas qu'une solide pratique des rôles de suppléant et de second : toute sa carrière prouve qu'il a le même catéchisme que sa présidente. Il suffit de lire le blog d'un jeune UMP maurepasien, Grégory Garestier, qui a soutenu la campagne du candidat Poisson, et a fait le bilan de l'élu après 5 mois à l'Assemblée nationale.

Ce bilan d'il y a un mois rappelle les fonctions (nombreuses) de notre député.
On y trouve entre autres que, alors que Mme Boutin était membre du Conseil de la Famille au Vatican, M. Poisson est vice-président du groupe d'amitié France-Saint-SIège (à l'Assemblée). Mais aussi "Membre fondateur de l’Entente parlementaire pour la Famille, qui rassemble les parlementaires opposés au projet de loi sur le mariage homosexuel" : c'est clair ! il ne perçoit pas que la Commission des lois organise le débat... et a cette semaine "marché" sur l'Élysée. On avait d'ailleurs vu "notre" élu au premier rang le 13 janvier. Ses mandats cumulés n'entravent pas sa volonté.
Toute son activité est concentrée sur ce thème, mais il a aussi dénoncé le pass-contraception, et demandé la démission de Vincent Peillon, lui qui est issu et est professeur de l'enseignement "libre" catholique...

Il n'est donc pas vain que les Yvelinois-es de notre secteur aillent exprimer leur soutien à une loi qui ne prive personne. On souhaite que Mme Boutin et M. Poisson voient, cet après-midi, les banderoles politiques et associatives de notre département, qui ne veut pas se faire confisquer par de "bonnes âmes" oublieuses de la laïcité.

Et le débat continue ; il y a aura d'autre projet, d'ordre bio-éthique.Et les consciences seront respectées.

---

Partager cet article

Repost 0
Published by henriette - dans fraternité
commenter cet article

commentaires