Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

pratique

pour adhérer au PS, un clic :
logo.jpg 
pétition

question d'éthique
SR-8.07.jpg
météo Maurepas

Recherche

4 décembre 2006 1 04 /12 /décembre /2006 12:13

Ségolène Royal pour son premier grand voyage depuis qu'elle est la candidate socialiste, n'a pas choisi la facilité. Puisque les conflits du Moyen-Orient sont le nœud de bien des problèmes internationaux, c'est là qu'elle a choisi d'aller d'abord : rencontrer, écouter pour comprendre. La période de campagne présidentielle qui s'ouvre sera longue, et risque de lasser les Français : notre candidate a la sagesse de l'utiliser pour être prête dès son élection. Précédée d'une rumeur favorable depuis plusieurs mois, elle est fidèle à sa méthode de contact au plus près des problèmes.

Elle est donc allée au Liban, sans fuir dès son arrivée comme certains le lui conseillaient, puis à Gaza - en phase de trêve actuellement, Et a été reçue hier soir en Israël par LA ministre des Affaires étrangères, Tzipi Livni.

Bien entendu cela dérange la droite en France : ayant déjà prétendu que Ségolène "ne connaissait pas ses sujets", un incident de traduction devient donc pour Valérie Pécresse une faute lourde (mais qui n'est pas reprochée à l'ambassadeur de France). Il est navrant que des arguments mesquins franco-français parviennent au niveau international, alors que la recherche de la paix est le seul sujet important.
On verra plus tard que la candidate du PS saura utiliser cette expérience pour permettre à la France de tenir une place digne de nos ambitions.

Pour l'instant, le site de la Chambre de Commerce France-Israël signale que la presse israëlienne titre unanimement sur la visiteuse française : "En Israël, il est devenu presque impossible d’avoir des commentaires vraiment négatifs sur la candidate socialiste dans la presse." (Il faut croire que l'on n'a pas entendu là-bas non plus les propos que les partisans de Sarkozy reprochent à Ségolène d'avoir tolérés…)
Aujourd'hui la visite en Israël se poursuit, avec le mémorial de Yad Vashem. Puis c'est le Premier ministre Ehud Olmert qui recevra notre candidate, à la Knesset et enfin pour un dîner.

Courage, Ségolène !

Partager cet article

Repost 0
Published by henriette - dans dans le monde
commenter cet article

commentaires