Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

pratique

pour adhérer au PS, un clic :
logo.jpg 
pétition

question d'éthique
SR-8.07.jpg
météo Maurepas

Recherche

4 septembre 2009 5 04 /09 /septembre /2009 22:00

Bonjour,

Vous avez entendu ma position contre la taxe carbone. Sans mon intervention, le débat n'aurait pas eu lieu et les Français seraient sûrement assujettis à un nouvel impôt inefficace et injuste. Il s'agissait de remplir les caisses de l'état sur le dos de l'écologie, puisque des millions de Français n'ont pas le choix.

Ma position n'a jamais varié contrairement aux accusations entendues. Au moment de la signature du pacte de Nicolas Hulot j'ai posé des conditions très fermes à la taxe carbone et j'ai proposé une fiscalité écologique intelligente (bonus malus, taxe sur la compagnie pétrolière...) Voir la lettre du 5 Janvier 2007 adressée a Nicolas Hulot 10 paragraphes avant la fin : « Instaurer une taxe carbone en croissance régulière

Une taxe carbone qui s’appliquerait à tous les combustibles fossiles, si j’en ai bien compris la logique, ne me semble pas la meilleure solution dans le contexte énergétique français marqué par une surproduction et une surconsommation d’électricité. Cette taxe risque de favoriser la consommation d’électricité et donne un avantage comparatif indu à la production électronucléaire. Surtout, son caractère indifférencié la rend socialement injuste et difficile à supporter pour les catégories les plus défavorisées de la population auxquelles les responsables politiques doivent garantir l’accès aux énergies et aux technologies propres.

Plutôt que de mettre en exergue la taxe carbone, je propose, puisque c’est l’objectif qui compte, de mettre en place une politique énergétique ambitieuse fondée sur les économies d’énergie, l’efficacité énergétique et la promotion des solutions renouvelables diversifiées et décentralisées. J’intègrerai la transformation du secteur des transports dans cette politique énergétique. La fiscalité - dissuasive et incitative – sera un instrument de cette politique. »

Nicolas Sarkozy à annoncé la taxe. François Fillon en a donné le montant forcément avec l’accord de l’Elysée. Nicolas Sarkozy désavoue son 1er Ministre en prétextant qu’il n’était pas au courant ce qui n’est pas crédible vu qu’il fait tout et que les montages financiers passent obligatoirement par l’Elysée. Nouvelle étape : depuis hier il consulte !

On sait pourtant ce que pensent les Français qui savent bien ce que ca va leur coûter sans qu’ils puissent faire autrement :

66% des Français dont 75 % des ouvriers et 60 % des verts se déclarent opposés à cette taxe au nom des mêmes arguments : Injuste et inefficace.

Voir le site  :

 

A désirs d’avenir vous avez la parole et vous avez étés très nombreux depuis de nombreuses semaines à protester contre la taxe carbone. Désirs d’avenir est un mouvement participatif et citoyen qui a besoin de vous.

REJOIGNEZ NOUS, VENEZ ADHERER A DESIRS D’AVENIR

Cordialement

Ségolène Royal

Partager cet article

Repost 0
Published by henriette - dans environnement
commenter cet article

commentaires