Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

pratique

pour adhérer au PS, un clic :
logo.jpg 
pétition

question d'éthique
SR-8.07.jpg
météo Maurepas

Recherche

8 août 2009 6 08 /08 /août /2009 11:50
Méchante nouvelle pour les socialistes des Yvelines : la mort ce vendredi matin de notre responsable fédéral Patrick Malivet.


À la fin d'une année harrassante, après toute les campagnes de ces derniers mois, après un Congrès, après des campagnes électorales décevantes, il venait enfin d'arriver sur son lieu de vacances en Turquie, se réjouisssant de prendre, pour une fois, presque un mois de repos.
Ce n'était pas fini pour autant, puisqu'il apprenait de là-bas le déclanchement ultra-rapide de la campagne législative dans la 10e circonscription !

Dans l'ambiance morose qui entoure les socialistes aujourd'hui, cette mort nous alerte : les politiques ne sont pas la caricature qu'on en fait si souvent. Anti-portrait :


Patrick n'avait que 53 ans (et deux enfants).
Il n'était pas permanent salarié de son parti, prétendant rester bénévole en continuant d'exercer sa profession.
Bien dans la vie réelle grâce à un métier à la fois d'entreprise et d'enseignement, son expérience était multiple et bien vivante.
Personnalité chaleureuse, gardant le sourire en toutes circonstances, il refusait le cynisme qu'on attribue souvent aux responsables politiques. D'ailleurs il aimait la musique...
Militant toujours, il avait le souci des autres. Même si sa famille peut à bon droit se trouver négligée - mais Patricia militait avec lui...
Engagé dans une seule perspective : le Parti socialiste et l'intérêt général.
Engagé aussi dans tous les conflits petits ou grands d'un parti de gauche en Yvelines, il recherchait toujours le rassemblement.
Engagement vers un désir d'avenir, il parlait déjà de La Rochelle, à son retour de Turquie.

C'est ainsi qu'il était Premier secrétaire fédéral depuis 4 ans.

À l'occasion du Congrès de Reims, où il était présent bien sûr, il avait été réélu en soutenant la candidature de Ségolène Royal. Il appartenait à la motion E, mais avait su rallier des militants d'autres motions - cela parait bien loin maintenant....
De toutes les motions, les militants viennent dire leur égale émotion et leur respect de ce camarade sincère, même après les affrontements.

Parfait, Patrick ? sûrement pas.

Mais, en parler à l'imparfait !....

Bien sûr la 10e circonscription autour de Maurepas et Coignières va se plonger dans une campagne pour un changement de député : à gauche toute !

Patrick lui-même s'y préparait. Nous allons continuer sans lui, hélas.
Mais la campagne lui sera dédiée.
Après une pause respectueuse que nous lui devons, lui qui avait besoin d'un peu de calme....

Merci, Patrick. Et pardon de t'avoir tant pris, même au prix de ta vie.

Toute notre affection à Patricia et vos enfants, dans ce vide, si nouveau.

---

Partager cet article

Repost 0
Published by henriette - dans Yvelines
commenter cet article

commentaires