Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

pratique

pour adhérer au PS, un clic :
logo.jpg 
pétition

question d'éthique
SR-8.07.jpg
météo Maurepas

Recherche

5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 21:41
Plus que deux jours ! dans 48 heures nous saurons :

Les Français seront-ils venus voter, nombreux, nombreuses ?
Les Français auront-ils décidé d'envoyer au Parlement européen 72 eurodéputés représentatifs ?
Les Français auront-ils montré leur solidarité avec cette Europe de paix, 65 ans seulement après la fin d'une guerre horrible  ?
leur solidarité avec cette Europe plus ouverte, 20 ans seulement après la chute du mur de Berlin ?

Cette Union européenne, où vivent près de 500 millions de personnes dans 27 pays, désigne au suffrage universel ses 736 députés pour 5 ans. Ce pari démocratique, les socialistes européens le soutiennent : ils ont pour la première fois présenté aux 375 000 électeurs un programme élaboré dans les 27 pays, porté par les candidats membres du PSE

Bien sûr la construction de cette union s'inscrit dans l'Histoire et progresse (trop ?) lentement. Mais la crise issue de la mondialisation, mais plus encore de la folie financière du capitalisme, cette crise prouve que l'union est bien la seule chance de tenir à l'échelle du monde. Et l'Europe tiendra si elle est solidaire, sociale.

C'est ce qu'est venue dire Monique Saliou à Maurepas mercredi : elle est vice-présidente de Désirs d'avenir, responsable des questions européennes et internationale. Dans la liste des candiats socialistes pour notre région, elle est 4ème : c'est dire que selon le nombre de voix que remporrtera cette liste, elle peut devenir la 4e eurodéputée d'Île-de-France, dimanche soir,

Les trois sortants qui la précèdent, Harlem Désir, Pervenche Berès, Benoît Hamon étaient venus à diverses réunions dans le département pendant toute la campagne.

Monique Saliou était reçue par Ismaila Wane, notre nouveau conseiller général.


Elle a fait preuve de clarté en présentant les enjeux de l'Europe sociale. Professeur, elle a montré les enjeux d'une forte participation au vote de dimanche et l'auditoire attentif a apprécié son sens pédagoogique, pour expliquer ce qui importe pour nous tous en Europe, et dans nos rapports avec le monde.

Dans un système démocratique, elle a rappelé l'importance de pratiquer la démocratie, puisque le Parlement européen représente les peuples, nous représente.


Malgré la "menace" d'abstention virtuelle brandie par des sondages, répétée par les medias, notre candidate a insisté pour que les électeurs et électrices aillent voter dimanche. Faire mentir les sondages, c'est plutôt un défi intéressant, non ? et facile à faire... D'aiilleurs nous avons à voter devant nos enfants, dont l'avenir est justement un des objectifs de l'Europe : comment leur donner l'exemple de l'abstention !

Bien sûr les progrès sont lents. Et le vote des européens serait sans doute plus enthousiaste si les symboles étaient là : au lieu de voter de façon dispersée entre le jeudi 4 et le dimanche 7 mars, quand aurons-nous la même date pour nous rendre aux urnes ?

Quand nous aurons prouvé qu'une nouvelle majorité, de gauche, peut s'imposer et changer l'Europe, on ne verra plus de ces candidats attirant des voix d'électeurs, qui n'ont aucune chance d'être représentés : 28 listes dans la région Île-de-France !...

En attendant, ne gardons pas la même majorité pour 5 ans encore. Changeons tout de suite en allant voter, en entraînant nos voisin-e-s et ami-e-s au bureau de vote - l'école ou la mairie - lieu de retrouvailles traditionnel de ces journées électorales !

Une élection européenne c'est aussi l'animation d'une commune, et le vote en compagnie de nos concitoyens européens.
   
          
            

-----

Partager cet article

Repost 0
Published by henriette - dans Europe
commenter cet article

commentaires