Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

pratique

pour adhérer au PS, un clic :
logo.jpg 
pétition

question d'éthique
SR-8.07.jpg
météo Maurepas

Recherche

16 octobre 2008 4 16 /10 /octobre /2008 20:40
Pas de démocratie sans transparence, sans information; Le parti socialiste a toujours eu pour principe la formation de ses militants. Principe pas forcément assez appliqué.

Ségolène Royal a donc profité d'une réunion devant plus de 800 militants, à Parempuyre (Gironde), pour donner une
"premère leçon de cette histoire étrange, angoissante aussi, mais ô combien édifiante.
Après vingt-cinq années de domination libérale
(...la droite prend) des mesures que l'on reprochait aux socialistes il y a vingt-cinq ans.
Curieux ernversement de l'Histoire !
Le socialisme, idée neuve pour le 21e siècle."


Nationalisations partielles, hedge funds, subprimes, elle explique en termes simples que les citoyens peuvent  - comme lors des débats participatifs - dire leur mot, du moment qu'ils ont compris ce qu'on leur cache.

Comme disait l'économiste Jean-Louis Levet, venu à Maurepas il y a quelques années, l'économie n'est pas une science exacte, mais plutôt le moyen qu'ont certains pour cacher qu'ils ne sont sûrs de rien. On se souvient  du Président polytechnicien  Giscard, qui venait à la télé avec un tableau noir, une règle,  pour tout expliquer en graphiques et en courbes au bon peuple.
Seul problème : la fin de son septennat fut gérée par "le meilleur économiste de France", qui avait enseigné le libéralisme à toute la classe politique. Et l'inflation en 1980-81 arrivait à 14 %... OUi, oui, en France.

Aujourd'hui, la crise financière est planétaire, malgré aussi tant de bons esprits.


Discours à Parempuyre sur la crise financière (1/2)
envoyé par segolene-royal

On comprend tout..., et les socialistes font des choix conscients.

-

Partager cet article

Repost 0
Published by henriette
commenter cet article

commentaires