Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

pratique

pour adhérer au PS, un clic :
logo.jpg 
pétition

question d'éthique
SR-8.07.jpg
météo Maurepas

Recherche

5 juin 2014 4 05 /06 /juin /2014 08:13

Les papas-mamans ont troqué le bleu-rose pour des "gilets jaunes", mais on dirait que c'est la même manif pour tous qui semble vouloir ressurgir à Maurepas.
Ce mardi soir une petite quinzaine étaient venus à la rescousse de notre nouveau maire, baby de son ancien patron maire d'Élancourt, Fourgous.
M. Garestier a accueilli le commando devant la mairie, retardant le début du conseil. Il y est entré à la tête de ces nouvelles troupes, qui ont pu s'installer dans l'allée centrale, derrière une grande banderole plantée au premier rang face aux élu-e-s : du jamais vu dans cette ville.

En effet la loi stipule : "Les débats du conseil municipal sont publics (...) Le public doit s’abstenir de toute intervention ou de toute manifestation. Le maire a seul la police de l’assemblée et peut faire expulser de l’auditoire ou arrêter tout individu troublant l’ordre public."

IL a fallu près de deux heures pour régler le premier point de l'ordre du jour : un "vœu" pour "reporter l'application du décret". Mais l'adjoint avait prononcé "renoncer à la mise en place" de la réforme des rythmes scolaires.
À faire le tour des quelques opérations gilets jaunes en France, il se confirme que tous contestent la réforme elle-même ; bien décidés à une franche opposition politique, malgré un prétendu apolitisme affiché par leur association.
La majorité UMP de Maurepas se place donc en situation "insincère" avec ce refus d'appliquer la loi à la prochaine rentrée, comme l'a déclaré la conseillère socialiste Martine Fayolle. D'une part c'est le texte déjà signé par la municipalité Mougeot qui s'appliquera avec le Rectorat ; d'autre part, "le premier service à rendre aux familles, puisque telle est votre priorité, c’est d’urgence leur faire connaître la nouvelle organisation de la rentrée 2014. Au mois de juin, les parents attendent de savoir ce qu’ils doivent prévoir pour le 2 septembre." Elle a également dénoncé, avec son collègue Ismaïla Wane, les raisons avancées par la majorité :

"Alors qu’une grande majorité des communes de France ont engagé cette réforme, les prétextes que vous donnez ne se justifient pas à Maurepas, qui n’est pas une commune rurale : le niveau de notre budget, la qualité de nos services municipaux, la richesse de notre vie associative sont autant de chances pour l’épanouissement de nos enfants, grâce à une meilleure répartition des rythmes scolaires, et grâce à une réflexion sur la répartition de nos dépenses."

Le débat, conclu par un compromis avec l"opposition" des anciens "divers-gauche" de l'ex-majorité municipale, s'est déroulé sous la surveillance des touristes en costumes canari et avec leur banderole, avec leurs applaudissements. Le Maire les a même remerciés d'être venus... Ils se sont alors retirés, montrant ainsi leur grand intérêt pour la vie municipale de "leur" ville.
On est bien dans les Yvelines, et les réacs veulent peser, plus que jamais.

ils étaient au rendez-vous donné par leur maire...ils étaient au rendez-vous donné par leur maire...

ils étaient au rendez-vous donné par leur maire...

Partager cet article

Repost 0
Published by henriette
commenter cet article

commentaires