Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

pratique

pour adhérer au PS, un clic :
logo.jpg 
pétition

question d'éthique
SR-8.07.jpg
météo Maurepas

Recherche

21 juin 2014 6 21 /06 /juin /2014 15:15

La municipalité UMP nouvelle éprouve le besoin de faire des économies. On a déjà vu qu'elle ne jugeait pas la ville capable de permettre à ses enfants d'accéder à la réforme scolaire, faute de moyens suffisants : elle a aussi écorné le budget culturel 2014.

La Fête de la musique, 33ème depuis sa création, en fera les frais. À Maurepas, c'était depuis des années la Fête de la Ville ; trop coûteux de permettre à des artistes de se produire dans les rues, pour le bonheur de tous. Elle deviendra plutôt Fête des familles - mais là, c'est pure idéologie, inspirée par tous les mouvements qui ont tant manifesté au printemps 2013. Nous verrons le 28 juin.

Ce samedi 21 juin, par un soleil idéal, le rendez-vous était au centre-ville, allée de la Côte-d'Or (lieu bien choisi pour économiser ?) Plutôt que de payer des artistes professionnels - voire intermittents ? - la nouvelle municipalité a mis les associations à contribution : 2 chorales. De grande qualité, nous les connaissons, la Pléiade, et Crescendo, et on peut se réjouir que ces amateurs aient l'occasion de se produire devant un public large, de se faire mieux connaître.

Malheureusement, une petite heure, en plein milieu de l'horaire du marché, qui n'en a pas profité, c'était bien pauvre pour une Fête de la Musique, dite la 1ère du nouveau genre ! De 10h à 11 h, chorales, une demi-heure chacune. À 11h15, l'estrade était remballée.

Couleurs sous le soleil, le public était en alternance : la chorale blue a chanté la première devant la rouge, puis la rouge devant la bleue... Le concert fini, tous les amateurs (et ami--e-s) se sont retrouvés de façon sympathique.

De quoi remarquer que la plupart des têtes étaient bien chenues : où étaient les jeunes ?
Quand le répertoire permettait aux passant-e-s plus âgé-e-s de fredonner des airs oubliés par les médias, il faut bien dire que c'était peu rock'n'roll... Les jeunes ne se sont pas attardés pour écouter : en mars, n'étaient-ils pas pourtant une priorité pour M. Garestier et sa liste ?

Après cette petite fête et peu de musique, peu de musiques variées, les Maurepasien-ne-s seront libres ce samedi d'aller chercher d'autres fêtes, ailleurs !

--------

brève fête de la musique à Maurepas
brève fête de la musique à Maurepas

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Groupe de parole à visée thérapeutique 14/10/2014 03:47

Je vous félicite pour votre article. c'est un vrai charge d'écriture. Développez

hector 23/06/2014 10:28

Le malheur pour la ville, c'est que ses habitants ont dû chercher ailleurs la musique dont on les a privés. Samedi après-midi, le centre-ville était quasiment désert : pauvres commercants qui ont attendu la clientèle ! (En plus la barrière du parking était coincée fermée et affichait "parking complet" !)
Si c'était apr économie que le maire UMP nous a privé de fête, l'association des commerçants pourra le remercier de son curieux sens de l'économie.
Débutant !