Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

pratique

pour adhérer au PS, un clic :
logo.jpg 
pétition

question d'éthique
SR-8.07.jpg
météo Maurepas

Recherche

28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 10:52

(Voilà qu'un nouvel avatar d'Overblog a fait disparaître le long article précédent...
Il faut tout recommencer, ce qui est une occasion d'éclairer cette fin de ca
mpagne.)

Trois listes restent en présence :

- une clairement à droite, et Grégory Garestier le revendique. Il a la spécialité de savoir communiquer, mais oublie seulement de dire que l'UMP qui le missionne est celui de son employeur Jean-Michel Fourgous (maire d'Élancourt, ultra-libéral ami des Dassault). Et que Maurepas fait partie d'un objectif plus général : happer toutes les communes possibles pour la tendance JMF (comme on a déjà vu les soubresauts à répétition de Saint-Cyr-l'École). Ce n'est déjà plus le RPR que nous avons connu de 1983 à 1989, tombé devant les tribunaux (mais ses anciens élus Mme Malaquin et M. Guillot ne l'ont jamais renié). C'est l'UMP qui arrose la ville de ses onéreuses affiches depuis des années, mais en appelle à la Justice (qui a mieux à faire !) pour revendiquer son label....

- une du grand "divers" maurepasien, où 20 candidats sont issus de la majorité/opposition de MM. Mougeot et Chappat (depuis 1989). De droite concurrentielle avec G. Garestier comme Pierre Le Guérinel et Nicole Malaquin ; d'action locale prétendument apolitique avec Michel Haye ; ou droit dans ses bottes soi-disant de gauche comme Michel Chappat, adjoint cramponné à sa cassette des finances depuis si longtemps. Voilà bien du beau monde disparate, résultat d'un système qui règne depuis plus d'un quart de siècle dans cette ville ; et qui visait bien avant le 23 mars à se regrouper pour le second tour - on a vu avec quelle rapidité dans les négociations. Ah la belle photo de 3 compétents assurés !

- une clairement à gauche, Notre ambition pour Maurepas conduite par Ismaïla Wane. Ses 33 candidats - avec les partis de gauche de Maurepas qui ont su se dégager du système et des influences - ont décidé de se maintenir au second tour, dimanche prochain. Sortir de l'ambiguïté locale, même si c'est courir le risque d'amener la droite à nouveau en mairie, voilà l'enjeu pour la ville. Et les électrices et électeurs peuvent saisir cette occasion d'un nouveau départ pour Maurepas ; cette occasion de sortir du silence gêné...

Après tout, cette réputation de ville de gauche, nous pouvons la conserver, et à juste titre cette fois ! Cela évitera aux commentateurs d'annoncer dimanche soir que la ville a "basculé" à droite.
Il suffit que les Maurepasiennes et Maurepasiens votent simplement à gauche comme ils en ont l'intention et l'habitude - mais en sachant cette fois qui est vraiment à gauche.

Comment imaginer qu'un jeune apparatchik UMP puisse gérér une ville comme la nôtre en ne rassemblant que ses adhérents, affolés par "l'insécurité" et la peur qu'on construise des logements à Maurepas ?
Comment imaginer que 20 adjoints et élus sortants se mettent soudain à "innover", à pratiquer la démocratie en toute transparence, à penser une ville pour des habitants réels, à savoir échanger avec les communes voisines ?

Bonne fin de semaine, avec un bon réflexe dimanche matin : ouvrons l'œil à la bonne heure pour voter sans attendre la dernière minute ! Ce pourrait être la minute de trop, après 20 h, pour ceux qui n'auraient pas pensé à avancer leur réveil.

Pour un Maurepas rassemblé, ouvert sur les communes voisines, partant pour la solidarité et l'innovation républicaine, osons voter pour Ismaïla Wane et sa liste.

----

Partager cet article

Repost 0

commentaires

henriette 03/04/2014 12:28

à chacun-e de prendre ses responsabilités, clairement.

khodjan 03/04/2014 12:09

la clarté a conduit à l'élection de G. Garestier.