Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

pratique

pour adhérer au PS, un clic :
logo.jpg 
pétition

question d'éthique
SR-8.07.jpg
météo Maurepas

Recherche

27 janvier 2017 5 27 /01 /janvier /2017 23:04
http://www.lesprimairescitoyennes.fr/

http://www.lesprimairescitoyennes.fr/

pour trouver un bureau de vote, au 2nd tour des primaires citoyennes,
ce dimanche 29 janvier :
https://ouvoter.lesprimairescitoyennes.fr/

Repost 0
16 janvier 2017 1 16 /01 /janvier /2017 08:02

Après la primaire "de la droite et du centre", qui a permis le choix du candidat François Fillon pour l'élection présidentielle d'avril-mai 2017, c'est au tour de la gauche de faire appel aux électeurs. Au contraire de LR (ex-UMP ex-RPR), les sympathisants de gauche ont déjà voté à des primaires en novembre 2011 : ils avaient désigné François Hollande, élu ensuite en mai 2012.

Au terme de ce quinquennat, il faut bien constater que le Président de la République a dû céder aux conséquences de la "fronde" que certains, de son propre camp, lui ont opposée depuis le début. Les primaires de cette année proposent maintenant 7 candidats dans le cadre d'une Belle Alliance Populaire - représentants de plusieurs partis de gauche et écologistes :

nouvelles primaires citoyennes en 2017
nouvelles primaires citoyennes en 2017nouvelles primaires citoyennes en 2017nouvelles primaires citoyennes en 2017

La différence dans notre secteur est dans le nombre des bureaux de vote. Quel que soit le choix des militants politiques, tout dépend de la décision des maires, puisqu'il s'agit d'une gestion municipale des locaux - parmi ceux qui sont utilisés officiellement aux élections de la République.

Le dimanche 22 janvier, puis le 29, Coignières aura donc un seul bureau de vote : pour la première fois les citoyen.ne.s voteront à la Maison de voisinage, au lieu de leurs 2 bureaux officiels habituels.

À Élancourt, paradoxalement le maire Jean-Michel Fourgous (LR) a accordé 4 bureaux de vote, soit l'égalité avec ses propres primaires en novembre dernier.

Enfin, le maire de Maurepas, égal à lui-même, ne pouvait accorder de faveur à son opposition de gauche. Et comme son parti LR n'avait utilisé que 2 bureaux de vote en novembre dernier, M. Garestier a refusé la demande de 3 (comme en 2011). Et - sous prétexte de nécessités de service - il a choisi le BV 1, en Mairie (salle du Conseil à l'étage en raison des travaux du rez-de-chaussée), et un BV 2 situé à La Marnière. Il y aura de grandes distances à parcourir pour les votants, mais à cœur vaillant, rien d'impossible ! (le co-voiturage avec des voisins est bien sûr possible)
Le site des Primaires citoyennes vous indiquera en ligne quel est votre bureau de vote, en fonction de votre adresse.

nouvelles primaires citoyennes en 2017
nouvelles primaires citoyennes en 2017
nouvelles primaires citoyennes en 2017

En deux mots, pour celles et ceux qui ne veulent pas subir un retour brutal à des politiques de droite (voire pire) : votons, votez.
Si vous avez fait partie des (environ) 800 électrices et électeurs nouvellement inscrits à Maurepas, ou qui ont signalé un changement d'adresse pendant l'année écoulée, vous souhaitez sans doute que l'année 2017 présage le meilleur
avenir pour la France  Et avec vous toutes celles et ceux qui étaient venu.e.s participer à nos précédentes primaires. Une journée d'animation dans nos villes, Rappelons-nous le plaisir de rencontrer d'anciens voisins, des ami.e.s, dans des bureaux où le sourire dominait !

D'ici dimanche, vous pouvez continuer de suivre la campagne : après jeudi dernier et hier soir, rendez-vous pour le prochain débat TV jeudi prochain 19 janvier ! Pour vous faire votre opinion, sans l'influence des sondages...

nouvelles primaires citoyennes en 2017
nouvelles primaires citoyennes en 2017
nouvelles primaires citoyennes en 2017
Repost 0
6 janvier 2017 5 06 /01 /janvier /2017 18:59
météo, boulot, dodo - meilleurs vœux !

Notre Maurepas ronronne, et s'y habitue. La ville semble résignée à l'absence de vrai événement, hormis ceux que la municipalité lui concocte, que nous découvrons chaque mois dans son magazine. Ou bien avant, dans les pages programmes, comme agenda - ou ensuite, dans les pages-album, dans des photos souvent éclairées par la présence du Maire (toujours disponible). Quelle est la participation réelle des Maurepasien.ne.s ?

Goûtant soudain les idées d'avenir, ce mois de janvier, le groupe majoritaire a enfin ressenti le besoin de changer de style. Dans l'avant-dernière page, politique, les élus de droite ont renoncé à attaquer les élus d'opposition. Il était un peu lassant de les voir profiter de la lecture des autres "Expressions", avant publication, pour leur répondre sans aucune élégance. Cette fois  ils nous annoncent la "mise en œuvre" de leurs grands projets ; il est vrai que c'est généralement la 3e année qui permet aux élus locaux de réaliser leur programme électoral.

Être r-entrés dans SQY est aussi une nouvelle expérience, et la réalisation des projets en dépend. Il semble que se retrouver à la fois maire et vice-président de la Communauté d'agglomération, sans aucune expérience, ce n'est pas simple.
Assez facile de réaliser (enfin) les travaux du pont Guy-Schuler et de l'accès à la gare de La Verrière : c'est évidemment l'agglo qui assume.
Autre motif d'autosatisfaction, la construction du cinéma-multiplexe : c'est le projet d'un promoteur privé ! Même la contestation des habitants n'a pas pu faire obstruction. Quelles seront les conséquences pour notre Ciné 7, bien mal défendu par le maire d'Élancourt ?

Mais l'année 2016 a mal fini pour M. Garestier. Trop présomptueux pour sa ville, il n'a pas vu arriver l'obstacle communautaire : l'opposition (pourtant bien réduite) n'a pas permis en décembre le vote pour sa trop belle piscine. Son "intérêt communautaire" faisait peser des interrogations sur les autres piscines de SQY. Quand se décidera-t-il à refaire simplement la toiture du bâtiment, qui manque tellement aux habitants, de tous âges, depuis 2 étés déjà ?

Allez, il remettra son ouvrage à 2017. ...
Bonne nouvelle année à toutes, et à tous !

météo, boulot, dodo - meilleurs vœux !
météo, boulot, dodo - meilleurs vœux !
météo, boulot, dodo - meilleurs vœux !
météo, boulot, dodo - meilleurs vœux !
météo, boulot, dodo - meilleurs vœux !
météo, boulot, dodo - meilleurs vœux !
Repost 0
3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 08:29

Poisson en couleur crevette, entre hommes, des vrais

Il ne va plus se sentir, notre Poisson ! l'allergie de notre député contre sa bête noire, la prétendue "théorie du genre", vient d'être bénie par le pape François lui-même, baptisée "colonisation idéologique".

De quoi parier qu'il libérera enfin un peu ses convictions dans les campagnes rambolitaines : que ses électeurs sachent enfin qu'il n'est pas seulement un brave élu local cumulard, mais surtout l'héritier des phobies de sa mère spirituelle, la bonne Mme Boutin - sans même parler de ses relations avec le criminel de guerre Bachar El Assad.

Car on doit bien reconnaître que la 10e circonscription des Yvelines a souvent réussi l'exploit de se faire représenter par de prétendus bons-chrétiens démocrates : c'était l'étiquette de Christine Boutin - après des changements selon les circonstances du moment - et c'est l'étiquette de Jean-Frédéric Poisson, successeur et président de leur parti-cule PCD. Le programme de ce groupe très-à-droite est particulièrement réactionnaire, hostile à ce qu'ils appellent "la théorie du genre", proche aujourd'hui du mouvement "Manif pour tous", et toujours proche de l'"Alliance VITA", donc toujours anti-IVG. Mais pendant les campagnes législatives, leurs électrices pouvaient tout ignorer de ces combats : combien - peu informées - ont découvert plus tard que C. Boutin était anti-IVG et qu'elle conspuait gravement Simone Veil ! Ce que savait toute la France en dehors des terres de G.Larcher... et que ces femmes n'auraient pu encourager.

Maintenant que le Pape a, hélas, fait l'honneur de consacrer le combat des cathos intégristes contre la loi française permettant le mariage pour tous, leur bataille d'arrière garde contre l'égalité-femmes-hommes, leur soutien paradoxal à l'homophobie - quelles belles campagnes cela nous promet !

D'abord la Primaire de la Droite et du Centre : Jean-Frédéric Poisson y est candidat à double titre. Comme président d'un parti (pas vraiment centriste...), le PCD, il est dispensé de présenter les parrainages qui sont obligatoires pour candidater au parti de LR (Les "Républicains"). Double chance : le PCD étant membre de LR, il échappe pourtant à ce qui est imposé à ses concurrents ; il aurait sans doute eu du mal à convaincre 250 élus, dont au moins 20 parlementaires, et 2 500 adhérents du parti qui le fait élire...

Puis viendra la campagne des législatives 2017, au cas où JFP ne serait pas désigné pour briguer l'Élysée... Nous aurons beaucoup à dire, dans cette éventualité : le candidat rambolitain devra bien livrer le fond de son cœur aux électrices et électeurs qui le connaissent si peu - sauf quand il arrose ses associations préférées.. Mais on voit si peu le député, du côté de Maurepas...

François et son petit Poisson
Repost 0
Published by henriette - dans genre Poisson Hassad Boutin
commenter cet article
20 août 2016 6 20 /08 /août /2016 16:00

C'est de la lecture du Monde (page 7 ce soir) que nous vient une bonne nouvelle : le maire rentré de vacances a changé. Depuis deux ans, ses oppositions avaient beau lui répéter leurs demandes, en vain. Cette fois, c'est le Préfet qui a su "convaincre", par la réquisition : contraint par l'État de recevoir - sinon d'accueillir - des réfugiés dans un de nos gymnases (vide en été), M. Garestier n'avait pas le choix, il y a un mois, et il l'a dit ; pourtant aujourd'hui il considère la question d'un autre œil, prêt à revoir sa vision politique. Comment ne pas s'en réjouir ?

"Le jeune maire (LR) de Maurepas (Yvelines), Grégory Garestier, a été mis dans la même situation d'accueillir une centaine de migrants en son gymnase. Pas non plus très partant, il avait immédiatement protesté, dans un communiqué de presse du 21 juillet, contre " l'apparente improvisation de l'Etat ". Un mois plus tard, il tire un premier bilan : " L'association Habitat et humanisme a fait preuve d'un grand professionnalisme et il n'y a eu aucun incident. Nous avons répondu à leurs besoins, par exemple d'installer des points d'eau extérieurs, confie-t-il. Je n'avais jamais été confronté à une telle situation et la vivre au quotidien, avec des gens face à soi, c'est très différent de ce que l'on voit dans les médias. Maintenant, je me demande ce qu'ils vont devenir et cela me fait réfléchir sur notre politique nationale d'accueil des migrants. "

Maintenant on espère que cela convaincra les quelques voix qui se sont élevées, réticentes, voire racistes, sur Internet. Autant que leur maire, les Maurepasien.ne.s ont majoritairement montré de la bienveillance, et de la générosité. Merci aussi à l'association Habitat et Humanisme qui a su attirer des bénévoles et organiser leur travail.

Nous attendons maintenant un peu plus d'informations sur le devenir de ces jeunes hommes qui ont été nos voisins quelques semaines, qui ont trouvé le calme et du repos chez nous.

Repost 0
12 juillet 2016 2 12 /07 /juillet /2016 11:41

Fête nationale. Dans toutes les communes de France, elle va être célébrée de toutes les façons.

Dans notre ville, malaise quand on voit le bandeau de la page municipale twitter. Tout fait faux-semblant. Maurepas et sa nouvelle com, omniprésente : elle tient souvent lieu de la réalité qu'elle est censée présenter, mais elle prétend aussi nier tout ce qui était Maurepas avant mars 2014, avant Les "Républicains".

Dès les premières semaines, le logo de la ville avait changé : nostalgie (ou réac), on a repris le blason des Phélipeaux, le dernier comte de Maurepas étant secrétaire d'État de Louis XVI, ce qui ne nous rajeunit pas... Il y avait pourtant eu un logo plus moderne, inspiré du blason - mais ce retour au passé, c'est aussi un clin d'œil subtil au maire Levet (RPR) des années 80 (pas exemplaire pourtant) !

depuis et avant 2014

depuis et avant 2014

Les couleurs de cet en-tête sont traditionnelles : bleu, blanc, rouge normal - mais lourd, pesant, au point qu'on ressent une sorte d'agressivité - de quoi faire oublier le zen du site précédent... D'autant plus qu'elle accompagne une anomalie :

la Fête nationale, ce n'est pas le 13 juillet, mais le 14. Bien sûr la plupart des festivités populaires ont lieu la veille au soir, ce qui permet la grasse matinée ; mais la fête officielle de la France, célèbre dans le monde entier, c'est le 14 Juillet, inscrit dans tous les agendas, dont le grand Renoir avait titré un de ses films. Il y en a que ça dérange encore, la prise symbolique de la Bastille ?

com à (Maurepas) pour le (14) Juillet
com à (Maurepas) pour le (14) Juillet

Continuons la lecture : "feu d'artifice", rien à dire, pensez-vous, bien sûr ! sauf que l'indication du lieu fait monter l'ambiguïté : c'est bien à Maurepas, tout ça ? eh bien non. À Maurepas, on délocalise ! La Fête aura lieu à Élancourt, la ville voisine, celle dont le maire a couvé la préparation de l'élection du nôtre, resté son fidèle ; ils avaient prétendument signé une convention qui permettait d'alterner une année sur deux. Où est passée la convention ? Après 2015 à Élancourt, c'est encore Élancourt en 2016.

com à (Maurepas) pour le (14) Juillet

Cerise sur le gâteau blanc-bleu ? elle n'est pas rouge, mais verte comme "la coulée" - un beau lieu qui fait écolo ! et pas loin de la belle Commanderie (lieu culturel historique de SQY), dont Fourgous chérit tant les Templiers, tant il est amoureux lui aussi du passé...


Ne boudons pas notre plaisir citoyen, pour cette fête qui doit rassembler.
Maurepasiens du 21e siècle, faisons, faites la Fête !

Repost 0
6 avril 2016 3 06 /04 /avril /2016 22:02

Cumuls de mandats, longévité, népotisme, trafic d’influences, on en apprend de belles en croisant des infos différentes. La droite aurait dû se méfier d‘un risque d’ivresse après tant de conquêtes dans les Yvelines ! Nous en découvrons peu à peu dans les journaux locaux, qui distillent des infos par petites touches sans vraiment de synthèse ; heureusement il y a aussi Le Canard du mercredi…

Le Canard enchaîné, 30 mars 2016

Le Canard enchaîné, 30 mars 2016

M. Nicolas About a déjà fait une longue « carrière » politique, considérée comme honorable – mais si longue que les jeunes générations ne savent pas qu’il a tout fait, dans tous les mandats (sauf président de SQY, hélas pour lui !). Beaucoup l’ont même cru mort, quand on a vu son nom sur des plaques de rue dans sa ville : en fait c’était juste un hommage anticipé de son zélé successeur maire de Montigny (M. Laugier)…

On a retrouvé M. About il y a 5 ans, lorsque le président du Sénat l’a choisi pour entrer au CSA. Surprise : c'était son domaine de compétence ? Au moins, il connaissait son collègue Gérard Larcher, et leur ami commun Serge Dassault, grand chasseur et châtelain de Coigniéres. Et voilà qui expliquerait des bizarreries actuelles dans l’audio-visuel régional.

Car on a découvert successivement (pour faire vite) : en juin 2015, que notre télé locale, TVfil78, avait de bonnes chances d’entrer - avec Yvelines Première de Saint-Germain-en-Laye - dans le réseau francilien Telif, agréé par le CSA pour faire partie des chaînes de la future TNT HD gratuite. (De quoi réjouir le cœur des Maurepasien-ne-s, si longtemps écartés de la TV de SQY !)

Patatras, le 5 janvier 2016, le CSA remettait en cause sa présélection de l’année passée, en préférant subitement à Telif un autre projet qui avait été écarté à l’époque : celui du Figaro...

Un autre article du Parisien, le 14, donnait alors la parole au groupe de Telif, pour explication scandalisée.

Et pour le fond de l’affaire : Le Figaro, c’est la famille Dassault (un sénateur, Serge, un député, Olivier, spécialiste des médias et grand ami de J-Michel Fourgous, vice-président de SQY). De quoi créer une influence sympathique au sein du CSA, quand M. About a pour ami de longue date M. Michel Laugier, son ancien directeur de cabinet et notre nouveau président de la CA de SQY – qui emploie comme chef de cabinet M. Quentin…. About, fils de son père.

Si peu qu’il reste d’élus de gauche dans notre département, on peut se réjouir que le député Benoît Hamon tire le signal d’alarme : il en a appelé au président du CSA M. Olivier Schrameck (ancien directeur de cabinet de L. Jospin à Matignon), réputé pour sa rigueur.

Espérons qu’un peu de ménage va rétablir les vraies compétences, le bon projet de Franciliennes TV/Telif dans ses droits, pour l'intérêt général, au bénéfice des téléspectateurs franciliens.

à SQY, ça grenouille, et pas que dans l'étang...
à SQY, ça grenouille, et pas que dans l'étang...
à SQY, ça grenouille, et pas que dans l'étang...
à SQY, ça grenouille, et pas que dans l'étang...
à SQY, ça grenouille, et pas que dans l'étang...
Repost 0
17 mars 2016 4 17 /03 /mars /2016 22:52

Toutes les oppositions de Maurepas se retrouvent unies dans le même constat : la majorité municipale semble filer un mauvais coton, et ne sait plus que se regarder le nombril - qui n'intéresse pas grand-monde à part elle. Elle utilise le journal municipal (que nous venons de recevoir) pour faire le bilan électoral auto-satisfait de son "action" au bout de deux ans ; et une fois remplies les pages de vaines images qui n'évoquent rien d'intéressant pour les Maurepasien.ne.s, il lui reste encore à remplir sa tribune d'Expression.

Les "vingt-cinq élus de la majorité" n'ont plus alors qu'à s'en prendre à l'opposition, une fois de plus. Au lieu d'utiliser leur droit politique à émettre des idées, faire des propositions ; alors qu'ils disposent d'un espace coloré qui attire l'œil ; ils ne savent y exposer que raillerie et rancœur contre un adjoint sortant, qu'ils ont battu. Quelle petitesse ! Cette mesquinerie apparaît d'autant plus que l'"expression" des groupes d'opposition est réduite à des petites cases compactes, en caractères minuscules, non contrastés, sans paragraphes pour aérer les phrases (p.23).

Plus grave ce mois-ci. MAUREPAS Votre Magazine tombe dans la censure. Ce n'est plus le journal municipal auquel les hanbitant.e.s et associations doivent pouvoir accéder. Le comité local de la FNACA en fait les frais. Le responsable de la publication a refusé de faire paraître l'annonce de la cérémonie traditionnelle du 19 mars, ce qui a obligé l'association à diffuser un communiqué à ses frais.

 

le communiqué du comité de la FNACA, et l'invitation offerte par DAME
le communiqué du comité de la FNACA, et l'invitation offerte par DAME

le communiqué du comité de la FNACA, et l'invitation offerte par DAME

Que signifie FNACA pour les jeunes générations ? La Fédération nationale d'anciens combattants en Afrique du Nord regroupe les survivants de guerres coloniales - qui ne laissent pas aujourd'hui de bons souvenirs. Le comité de Maurepas se réunit traditionnellement pour rappeler le 19 mars 1962, fin de la guerre d'Algérie. Cette date est reconnue officiellement comme "Journée nationale du souvenir et de recueillement" et la cérémonie annuelle de Maurepas réunit dans le pluralisme les habitants qui le souhaitent.

Mais M. Garestier,dès mars 2015 a fait rompre la tradition : pas de présence des élus de droite à la cérémonie, pas de diffusion d'une invitation au fichier d'adresses de la mairie - soit une rupture totale des usages municipaux depuis plus de 40 ans.
Raison invoquée : un choix politique, depuis que l'UMP a préféré une autre date de célébration, par simple déni de ce que certains refusaient de considérer comme une guerre...

Inutile d'approfondir des raisons idéologiques lamentables. Parlons seulement de Maurepas.
Ce choix manifeste une méconnaissance complète de l'Histoire de notre ville. C'est même un reniement total de la première génération qui a peuplé la nouvelle commune, recréée par Jacques Riboud.

La fin des années 60, et toutes les années suivantes, les nouveaux logements ont été achetés par des familles qui avaient vécu douloureusement cette guerre, des couples jeunes encore, avec leurs enfants. Il était naturel de garder le souvenir des 8 années précédentes. Le boulevard de la Loire ("axe Nord-Sud") fut même baptisé "bd du 19 mars 1962", comme d'ailleurs à Élancourt (resté tel entre le commissariat et le rond-point des Sept-Mares). C'est déjà l'idéologie qui en eut raison, quand fut élu le premier maire RPR, qui revint au "bd de la Loire" !...

Aujourd'hui la ville s'est renouvelée, mais la génération des pionniers de Maurepas n'a pas encore complètement disparu. Et leurs enfants sont toujours là. Nous espérons qu'ils auront à cœur d'entourer les membres de la FNACA, dans le souvenir de leurs parents, amis, voisins ; pour la paix, plus chère que jamais.

Merci de venir nombreux au monument de l'allée du Bourbonnais,
manifestons notre solidarité envers une association respectable, victime de cens
ure :

samedi 19 mars 2016 - à 11 heures (pendant le marché)

Repost 0
17 février 2016 3 17 /02 /février /2016 14:44

"les politiques ne parlent que d'eux-mêmes", dit M. Garestier, maire de Maurepas. Comme c'est bien vrai !... surtout pour dire du mal de ses opposants, sans jamais répondre à leurs demandes : il aurait pourtant tellement à leur dire.

Le maire pourrait par exemple répondre à leurs courriers, à leurs demandes de documents - juste pour se conformer à la loi. Il est bien difficile de commenter l'activité municipale - y compris sur ce blog -, quand elle est cachée, qu'elle n'est pas expliquée. Et puis comment favoriser la représentation de Maurepas droite-gauche dans notre nouvelle agglomération de SQY (Saint-Quentin-en-Yvelines) ? les arguments que donne Grégory Garestier en communication extérieure sont bien pauvres.

Juste la loi, Monsieur le Maire ! sans aller jusqu'à respecter vos engagements d'un mandat municipal, démocratique, incitant élus et habitants à la participation. Mais c'était il y a 2 ans... oublié ! Il ne suffit pas de dire qu'on "incarne le renouveau"...

radio Sensations, plus facile à convaincre que les Maurepasien-ne-s...

Repost 0
11 décembre 2015 5 11 /12 /décembre /2015 23:34

Après une campagne électorale comme on n'en avait jamais connu, le temps est venu de voter. À nous, citoyen-ne-s, d'aller mettre notre bulletin dans l'urne. L'Île-de-France tellement éprouvée a besoin d'éloigner les peurs inutiles.

La Gauche qui avait géré la vie quotidienne ces dernières années, s'est maintenant retrouvée. Ce sont des équipes expérimentées, mais aussi rajeunies, qui se présentent à nous pour reprendre le travail commun.

Et ensemble, Gauche et Écologistes ! Nous avons vu ces derniers temps émerger les écueils qu'il nous faut éviter, pour l'avenir de nos jeunes, contre les communautarismes qui divisent, pour les femmes en général.

Nous Yvelinoi-se-s savons, particulièrement en île-de-France, comment la droite a déjà une emprise grâce au Conseil départemental ; et Maurepasien-ne-s ce que la droite met en œuvre quand elle prétend faire participer les habitants... Dans ce mille-feuille où elle a été élue en 18 mois, nous avons besoin de pluralisme, et d'une Région qui serve de recours politique.

Profitons de la démocratie pour écarter le danger populiste, qui dérive de l'abstention ; votons à gauche...
... et surtout, VOTONS !

les candidats et candidates du 2nd tour #avec Barto
les candidats et candidates du 2nd tour #avec Barto

les candidats et candidates du 2nd tour #avec Barto

Repost 0